Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 02/09/2016

La croissance du marché français en août liée en partie à la hausse des stocks

La hausse des immatriculations VP du mois d’août (+9,7%) ne signe pas une reprise du marché automobile français si l’on tient compte du nombre de jours ouvrables (1 de plus) et de la composition des immatriculations (la plus forte hausse étant celle des VD).

Avec 98 217 immatriculations VP en août, le marché automobile français se maintient mais sans plus. En effet, si l’on analyse les chiffres plus en détail, la progression de 6,7% tient essentiellement à un jour ouvrable supplémentaire (22 jours en août 2016, contre 21 jours en août 2015). Ramenée à nombre de jours ouvrables comparables, la croissance des immatriculations n’est plus que de 1,9%, selon les informations du CCFA.
L’autre élément qui relativise cette croissance est la composition des immatriculations, et notamment l’évolution des ventes aux particuliers en faible progression (+3,5%, soit moins que l’évolution du marché global) et si l’on tient compte du nombre de jours ouvrables cela constitue un recul (-1,2% selon nos calculs). Les ventes aux particuliers représentent en août 50% des immatriculations, ce qui est un point bas pour un mois d’août.
Les ventes aux entreprises continuent d’être le moteur essentiel de la croissance : elles progressent de 7,7% avec 24 133 immatriculations (y compris les loueurs longue durée), soit 24,5% du marché.

Un marché "incertain"
Ce déport des ventes aux particuliers vers les ventes aux entreprises qui s’est accéléré depuis l’année dernière ne vient pas d’une mauvaise affectation des immatriculations à la suite du développement des offres de location avec option d’achat et de LLD aux particuliers. Les données de AAA Data que nous utilisons sont retraitées (*) et il s’agit bien là d’une tendance de fond.
L’autre élément notable dans la composition des immatriculations du mois d’août est par ailleurs la forte croissance des immatriculations de stock : dans les réseaux avec une hausse de 17% pour les VD Garages (14 062 immatriculations) et chez les constructeurs avec une hausse de 12% (3 578 immatriculations). Au final, l’ensemble de ces deux catégories affiche la plus forte hausse à +16,4% et elles représentent 18% de l’ensemble du marché. On constate une plus forte croissance des VD chez Citroën (+54%), Peugeot (+30%), Opel (+56%), Kia (+39 ,9%), Fiat (+61%) notamment.
"Je qualifierais le marché d’incertain. Après une première partie d’année qui nous a surpris avec des immatriculations en hausse, juillet et août sont décevants. Le marché reste très tactique et ne redémarre pas franchement", analyse Jacques Rivoal, président du groupe Volkswagen France. 
Cette interprétation des données d’immatriculations n’est pas contredite par le baromètre des commandes du CCFA qui annonce une croissance de 3,1% des commandes en août après le recul de 17,5% en juillet.

Croissance toujours impressionnante de Dacia
Dans ce contexte de marché "entre deux eaux", Dacia affiche une santé insolente avec en août (comme en juillet d’ailleurs) une croissance impressionnante de ces volumes. A +38,4% avec 6 399 immatriculations, Dacia atteint 6,5% de part de marché en août soit son meilleur niveau (et 1,5 point de mieux que l’an dernier). Une performance d’autant plus remarquable qu’elle se fait sur le segment des particuliers qui représentent 87,7% de ses immatriculations d’août.
La marque Renault qui affiche une hausse de ses volumes (+6,6%) en ligne avec l’évolution du marché reste cependant à un niveau relativement faible (16,9% avec 16 642 immatriculations) comparé à son niveau moyen (20% de part de marché au cumul des 8 premiers mois).

Peugeot tient sa part de marché
Peugeot suit également la croissance du marché (+6,7%, avec 16 261 immatriculations) et sa part de marché en août est légèrement en dessous de son niveau moyen (17%). Comparé à Renault dont la performance est très sensible aux fins de trimestre, les immatriculations de Peugeot sont plus stables, ce qui met les deux marques en août à des niveaux comparables. "Sur les deux mois de juillet et août, Peugeot est la marque numéro 1 en France et la 208 est en tête du marché pour le deuxième mois consécutif", se félicite Xavier Duchemin, directeur du commerce France de Peugeot. Même si Renault devrait reprendre sa place de leader en septembre à l’issue du troisième trimestre, les immatriculations montrent la solidité de la position de Peugeot sur le marché français. Ses volumes sont soutenus par une offre tarifaire à 149€/mois maintenance offerte sur la 208 (sur une finition Style, bien équipée) qui représente entre 20% et 25% des volumes du modèle, nous a précisé Xavier Duchemin.
Peugeot commence également à bénéficier du lancement de la nouvelle 2008 dont les immatriculations progressent de 45% en août.
"Nous avons fait en août un meilleur mois en commandes que l’année dernière. Nous aurons une activité produit importante avec le lancement du Traveler en septembre et de 3008 en octobre. Septembre et octobre seront de gros mois de prises de commandes", prévoit le dirigeant.

Citroën toujours en dessous de 10% de part de marché
En attendant le lancement de la nouvelle C3 (dont les volumes en août sont en retrait de 17% en août), Citroën doit faire face ces trois derniers mois à un recul de ses immatriculations : -6,4% en août (9 437 immats) après -25,9% en juillet et -6,7% en juin. Si au cumul des huit premiers mois les immatriculations de Citroën sont stables (-0,1% avec 134 710 unités), sa part de marché est en retrait (à 10,1% à fin août soit 0,6 point de moins) et elle est en dessous de 10% pour le troisième mois consécutif (9,9% en juin et juillet, 9,6% en août). Ce recul est essentiellement lié à une baisse de performance de la marque sur le canal des particuliers (-20,3% en août).
La nouvelle C3 est disponible à la commande depuis ce 1er septembre (à partir de 12 950 €) mais ne sera pas dans les showrooms avant fin octobre. Dans l’intervalle, la marque compte sur le nouveau Citroën C4 Picasso "arrivé en concessions et soutenu par une campagne TV débutée depuis dimanche dernier", précise la marque. S’ajoute le lancement du Spacetourer ( dérivé du Jumpy et équivalent chez Citroën du Peugeot Traveler).

Volkswagen moins mauvais qu’il n’y paraît
Une lecture rapide des immatriculations du mois d’août laisse penser à une aggravation de la situation de Volkswagen sur le marché français puisque les volumes de la marque affichent un très fort recul à -18,6% (avec 6 875 immatriculations). Une bonne partie cependant s’explique par une base de comparaison haute en août 2015 où elle avait atteint 9,2% de part de marché (avec notamment un volume élevé de Polo et Golf) alors que sa moyenne annuelle en 2015 a été de 7,5%. Sur le mois d’août 2016, la part de marché de Volkswagen se situe à 7% soit en ligne avec sa situation depuis le début de l’année (6,98% au cumul). Ce niveau, inférieur à celui de 2015, accuse en partie le contre coup du mauvais buzz lié à la fraude aux Etats-Unis. "Nous sommes en train de sortir de cette période agitée. S’il y a eu un effet négatif c’est surtout sur la conquête et les clients particuliers, mais il n’y a pas eu d’effet sur les entreprises et les clients fidèles auprès de qui nous avons pu faire un travail de pédagogie.  Sur la conquête à particuliers nous avons eu un trou dans les commandes au début de l’année qui se traduit actuellement dans les immatriculations", nous a dit Jacques Rivoal. Le dirigeant estime que les immatriculations de la marque VW devraient croître à nouveau à partir de septembre grâce à une part de marché commande en nette amélioration depuis juin (à 8,2%) avec 8% en juillet et 8,4% en août. "Nos commandes de la marque Volkswagen sont en hausse de 20% en août avec un portefeuille supérieur à l’an dernier", précise-t-il.
Pour les trois autres marques du groupe les immatriculations sont en hausse, et les parts de marchés en amélioration. Audi notamment atteint 3,77% de part de marché sur le mois, soit nettement au-dessus de sa moyenne annuelle (3,14%). "La performance d’Audi est exceptionnelle avec des commandes en hausse de 50% en août grâce à l’ouverture des commandes du Q2 alors que nous n’avons même pas de brochure. Il n’y a qu’Audi qui sait faire ça", nous a dit Jacques Rivoal.
Les immatriculations de Seat sont en hausse de 9,3% (grâce à l’Ibiza, alors que l’Ateca vient juste d’arriver), celle de Skoda sont à +4,8% (avec une Superb à +100%).

Toyota devant Ford, Mercedes devance BMW
Dans les chiffres du mois d’août on trouve la confirmation de la solide croissance de Toyota (+12,3% à 4 586 unités) qui atteint 4,67% de part de marché sur le mois (presque 1 point au-dessus de sa moyenne annuelle à 3,75% à fin août) grâce notamment au Rav 4. En août Ford est devancé par Toyota (comme en août 2015), pour autant ses volumes sont également en hausse +8,8% (4 056 unités) pour une part de marché au-dessus de 4% (4,13%).
Mercedes fait une excellente performance avec des immatriculations en forte croissance (+43%) qui se confirme sur le canal des particuliers où elles progressent dans les mêmes proportions (+43,3%) tirées par les Classe A, Classe C, GLC, GLE. Dans le trio des marques premium, Mercedes prend la tête avec 3,79% de part de marché, devant Audi (3,77%) et BMW (3,56%). Opel (3,13% de part de marché) et Nissan (2,94% de part de marché) sont relégués loin derrière et rejoignent Fiat (2,88% de part de marché).
Florence Lagarde et Farida Sacha

(*) Si le titulaire indiqué sur la carte grise est un particulier, même si son financement a été fait en LOA ou LLD, l’immatriculation de son véhicule est bien enregistrée dans la catégorie "Particulier". La tendance à la baisse des immatriculations des particuliers n’est donc pas liée au développement de ces types de financements, c’est bien une tendance de fond du marché automobile.

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France août 2016 - Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France août 2016 - Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP & VUL neufs par marque en France août 2016 - Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par modèle en France août 2016 - Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par modèle en France 8 mois 2016 - Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par modèle en France août 2016 - Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par modèle en France 8 mois 2016 - Source : AAA-DATA (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France août 2016 - Source : CCFA

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France août 2016 - Source : CCFA

Lire le détail des immatriculations VP & VUL neufs par marque en France août 2016 - Source : CCFA

Partagez cet article :

Réactions

Aucun commentaire déposé, soyez le premier à en déposer un.

articles connexes

Autoactu.com vous souhaite de bonnes vacances
Distribution automobile : Les rachats et déménagements de l'été



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017