Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 08/01/2018

La hausse de 8% du marché italien supérieure à la prévision du début d’année

Malgré une baisse des immatriculations de 3% en décembre, le marché automobile en Italie clôture l’année 2017 en hausse de 8%, avec 1 ,9 million d’unités.

Alors que l’Anfia tablait sur une progression de 3 à 5% pour 2017, le marché automobile en Italie enregistre une hausse de 8%, avec 1,9 million d’unités. Bien que ce mois de décembre soit en retrait de 3%, le marché retrouve un niveau qu’il n’avait plus atteint depuis 2010. 

"L'année 2017 s'est finalement réalignée sur le potentiel réel du marché italien, même si de nouvelles variations dans le mix des canaux de vente", souligne Michele Crisci, Président d'Unrae, dans un communiqué.

"Ce résultat a également été possible grâce aux campagnes promotionnelles des constructeurs automobiles et des réseaux de vente, la demande de voitures neuves étant encore faible. En l'absence de mesures visant à soutenir le remplacement des voitures les plus anciennes en circulation, nous nous attendons à une année 2018 en ligne avec 2017", déclare Gianmarco Giorda, directeur de l’Anfia (Association des constructeurs automobile Italien).

Sur les 12 mois, les constructeurs italiens représentent 28% du volume de marché, avec 561 336 immatriculations, ce qui représente une croissance de 6%. Dans le groupe FCA, l’ensemble des marques ont été particulièrement dynamique à l’exception de Fiat et Lancia. Pour Fiat, l’année se termine par une très légère hausse de 4%, à 402 355 unités. Ainsi sa part de marché passe de 21,1% en 2016 à 20,4% en 2017. Avec 5 300 immatriculations de moins qu’en 2016, Lancia chute de 8% et perd 0,6 point de part de marché au cumul. 

Ce sont principalement les marques premium du groupe FCA qui ont été les plus dynamiques sur le marché italien en 2017. Jeep affiche une augmentation de 22%, à 49 491 unités et Alfa Romeo enregistre une hausse de 25%, avec 45 328 véhicules. Bien que son volume soit faible, Maserati a réalisé une croissance de 42%, à 2 917 unités en 2017.

En 2017, les constructeurs français ont gardé le même cap, ce qui leur permet de terminer l’année en très forte hausse sur le marché italien. Avec 15 363 immatriculations de plus qu’en 2016, Renault s’octroie une progression de 13%. Pour Peugeot et Citroën, c’est également une augmentation à deux chiffres de respectivement 11% et 26% en 2017. Mais le résultat de Citroën sur ce marché est à mettre au crédit de la C3 qui représente 52% des immatriculations de la marque sur ce marché en 2017.

Certaines marques généralistes atteignent tout juste la moyenne du marché de 2017. Ainsi Volkswagen, première marque importée, enregistre une hausse de 4%, avec 144 825 unités. Deuxième marque, Ford termine l’année en progression de 7,8% (134 073 véhicules). Opel, devancée par Peugeot, affiche une augmentation de 4%, avec 98 949 immatriculations. 

C’est également le même constat pour les marques premium qui progressent très faiblement en 2017 : Audi (5%), BMW (1,7%), Mercedes (2%) et Mini (1,2%).

Du côté des constructeurs asiatiques, Toyota s’octroie une hausse de 18%, avec 85 146 immatriculations. Nissan enregistre une augmentation de 14%, à 62 708 unités. Enfin, Suzuki réalise la plus belle performance du marché en 2017 avec une croissance de 37%, pour un volume de 31 088 unités.
Farida sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Italie décembre 2017 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Une croissance largement soutenue par les immatriculations constructeurs et ventes aux loueurs courte durée. Qu'en sera-t-il en 2018 ? Le marché du VO récent n'étant pas extensible à l'infini et les autres pays d'Europe étant déjà saturés, il faudra trouver des débouchés à ce flot de nouvelles voitures... ou ne pas les immatriculer !
Sniper, Le lundi 08 janvier 2018



articles connexes

La 2e édition des Organigrammes des Constructeurs Automobiles est parue
François-Xavier Castille nommé directeur du développement international du groupe Arval



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017