Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 09/06/2017

La nouvelle 308 inaugure un 1,5 l Diesel déjà compatible avec les normes antipollution de 2020

Le leader du segment C en France s'offrira une seconde jeunesse en septembre prochain, avec un style, de la connectivité et des équipements de sécurité au goût du jour. La 308 aura aussi le privilège d'inaugurer le nouveau bloc Diesel 4 cylindres 16 soupapes 1,5 l de 130 chevaux qui se targue de déjà satisfaire aux exigences des tests en condition réelle de 2020...

Quatrième modèle le plus vendu en France à fin mai, la Peugeot 308 reste leader du segment C en France, malgré son recul de 15% quand la Mégane progresse de 64%. Pour maintenir cette avance, la 308 va bénéficier de son premier lifting en septembre prochain. Cela passera par une légère évolution stylistique de sa face avant et une remise à niveau technologique (connectivité et aide à la conduite), tout en conservant les performances routières et la qualité perçue qui en ont fait son succès.
Elle sera richement dotée à partir de son troisième niveau de finition (Allure), qui devrait représenter 50 à 55% de son mix de vente,  et qui sera proposé à 25 350 euros avec son premier moteur essence, le 1,2 l PureTech 110 (97 g de CO2) et 27 300 euros avec son premier Diesel, le 1,6 l BlueHDi 100 (95 g de CO2).  
A ce tarif, la 308 disposera notamment d’un écran tactile 9,7'' de dernière génération, bénéficiant de la fonction "mirror screen" et de la navigation avec information trafic en temps réel (Tom Tom Traffic). En équipement de confort, elle disposera de l’aide au parking avant et arrière avec caméra, du régulateur de vitesse et du pack sécurité comprenant l’alerte active de franchissement involontaire de ligne, l’alerte d'attention conducteur, la commutation automatique des feux de route et la reconnaissance des panneaux de vitesse.  
Le régulateur de vitesse adaptatif, inauguré sur la 3008 (et proposé de série sur ce SUV dans quelques mois...), ne sera proposé de série sur la 308 que sur la version Business, dédiée aux entreprises, sinon en option (700 euros) sur les autres finitions, et ce uniquement avec les motorisations les plus puissantes (2,0 l BlueHDi  en 150 et 180).

200 brevets pour 80% de composants nouveaux
Sous le capot aussi, la Peugeot 308 évolue. Elle accueille de nouvelles motorisations, inédites dans la gamme Peugeot (et Citroën), dont une évolution du trois cylindres essence de 130 ch, affichant un gain de consommation de 4% et des émission de polluants au plus bas, qui ne sera toutefois commercialisée qu'en fin d'année.
La nouvelle 308 propose aussi une toute nouvelle boîte automatique 8 rapports plus légère et plus compacte que la boîte auto 6 rapports. Assemblée par Aisin au Japon, elle sera couplée au nouveau Diesel BlueHDi 180 (dont le prix n'a pas encore été communiqué).
Mais la nouveauté la plus importante, la plus innovante (200 brevets à son actif, 80% de composants nouveaux) est le nouveau 4 cylindres 16 soupapes Diesel BlueHdi de 1,5 l pour 130 chevaux qui vient avantageusement remplacer le 4 cylindres 8 soupapes de 1,6 l pour 120 ch. "Avec ce moteur, non seulement nous passerons les nouveaux tests WLTC mais nous répondrons également aux exigences des tests en condition réelle RDE de 2020", affirme François Coudrain, ingénieur en chef de ce moteur. Ainsi, alors qu’en septembre prochain, les résultats du test en condition réelle (RDE) ne devront pas être supérieurs à  2,1 fois ceux du test sur banc (WLTC), le moteur Peugeot sera lui moins de 1,5 fois plus polluant en condition réelle que sur banc, ce qui correspond aux exigences de 2020.
Pour ce faire, il étrenne un nouveau système de traitement des NOx, avec un catalyseur à réduction sélective (SCR) de 2ème génération et un filtre à particules implanté au plus près du moteur. "En créant une architecture compacte au plus près du moteur, on augmente la température des gaz d’échappement et on peut se passer d’injecter de l’additif (cérine)", se félicite François Coudrain qui estime en revanche qu'il sera plus difficile d'en faire autant sur le 2,0 l BlueHdi.
La quantité nécessaire d’AdBlue (pour transformer les NOx en azote et vapeur d’eau) sera en revanche plus importante (remplissage tous les 5 000 à 10 000 km, au lieu de 25 000 auparavant, en fonction de l’usage du conducteur). Pour faciliter le remplissage, l’accès au réservoir ne se fait plus par le coffre mais par la trappe à carburant.
La fréquence de vidange du moteur a été portée à 30 000 km (au lieu de 25 000) ou un an, sauf si un usage sévère est détecté et indiqué au conducteur pour une visite anticipée (15 000 km).
Le prix de la 308 équipée de ce moteur (ainsi que ces données techniques de consommation et de CO2) n’a pas encore été révélé. A équipements équivalents, elle devrait être 400 euros plus cher qu’avec le précédent moteur.
La 308 bénéficiera de la primeure de ce moteur mais n’en aura pas l’exclusivité. Chez Citroën, c’est la C3 qui sera la première à en bénéficier. Opel l’adoptera aussi, sur Crossland et Grandland, ainsi que Ford.
Le nouveau bloc Hdi 1,5 l sera produit à Douvrin (Française de Mécanique) et à Trémery, avec une capacité annuelle d'un million d’unités (identique au précédent moteur). Il sera décliné également en version 100 ch et 120 ch à partir de 2018.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Tavares mène 1 a zéro chez l'alliance
alain boise, Le vendredi 09 juin 2017

Désolé les gars mais je vais gâcher la fête, et pour l'instant on est les plus beaux et les meilleurs avec toute cette présentation du rédacteur avec tambour et trompettes...mais dérrière le décor...toujours les mêmes conséquences perverses et frais supplémentaires, donc le DIESEL sera toujours plus cher que le moteur essence et difficile à rentabiliser (ayons la mémoire courte, cela arrange beaucoup de monde).
Le Rédac en chef d'Auto Plus dans un édito à déjà parlé brièvement du FAP à venir dont seront équipés beaucoup de nouveaux moteurs essence dans le futur (c'est inéluctable) ...conclusion ce sera plus simple et moins cher et plus fiable que dans le diesel (je ne vais pas vous donner des détails, arrêter de feignasser et cherchez l'info par vous même) et donc dépolluer le diesel sera toujours plus cher et moins fiable.
Maintenant la grimace et la perversité d'un système, à savoir la contrainte d'utiliser l'Adblue à la cérine.
Le scandale est déjà là et il vient de pays de lest avec des chauffeurs de camions qui on un dispositif (vendu trois sous par internet) pour neutraliser l'injection de la cérine et on se demande pourquoi Renault est réticent à l'utiliser contrairement à PSA. suivi des allemands maintenant.
Résultat du match pollution maxi, il sera dans l'avenir difficile à détecter si l'usager pollue dans la conduite de tous les jours lors d'un contrôle technique.
Faites moi confiance que le particulier va faire comme dans le poids lourd et s'en "équiper" à bon compte sur internet. Pire, et Auto Plus là déjà dit et écrit ...que c'est le "merdier" pour le particulier de surveiller le niveau et le remplissage du liquide Adblue et les dépenses supplémentaires pour l'acheter.
Renseignez-vous, les pros au lieu de faire la moue, ou préconisez de mettre un gendarme dérrière chaque automobiliste qui roule en diesel !
Conclusion, allons y gaiement la larme à l’œil puisque les constructeurs européens continuent de fabrique de NOUVEAUX moteurs diesel et de nouvelles contraintes et encore plus cher...prions que les clients finaux ne nous lisent pas, puisqu'on est un site pro.
Beaucoup l'on déjà lu sur les revues grand public, et les ennuis pour les pro seront à venir.
Pressons en attendant le citron de la vache à lait qu'est l'automobiliste du peuple à la bourse inépuisable selon certains !
10 millions d'hybrides vendues dans le monde mais pas une de fabrication européenne, et bientôt 20 millions...mais continuons de faire de nouveaux petits moteurs diesel pour faire diversion et faire cracher au bassinet en entretien couteux diesel.
Pour le VE européen et la fabrication par millions on a vu que ceux de 2020 ne seront jamais là et donc en avant le bal des cocus du petit diesel, c'est sur que vos emplois vous allez les garder...mais jusqu'à quand ?

Jo Duchene, Le vendredi 09 juin 2017

Que de bêtises et autres contre vérités dans un tel pavé mais ça ne change pas de d'habitude.
Vincent , Le vendredi 09 juin 2017

L'internaute Vincent ferait mieux d'éviter d'écrire "des bêtises" et d'argumenter pour prouver ce que je dis est faux !
Tout ce que j'écris est documenté par des journalistes auto qui le rapportent et l'écrivent noir sur blanc. Si se documenter et lire est prise de tête pour vous, nous n'y pouvons rien.
Lamentable de "bêtise" et non professionnel justement le sieur Vincent.
Jo Duchene, Le vendredi 09 juin 2017

Quand on ne sait pas faire la différence entre cérine ( enfin, additif fap ) et adblue, ça démontre juste la méconnaissance technique et rapporter les dires de journallistes qui ne sont pas des techniciens n'apportent pas plus de crédibilité.
Vincent , Le vendredi 09 juin 2017

Pan sur le bec comme dirait l'autre...je me sers illico une rasade de cérine et de Adblue mélangées. Derrière chaque journaliste de la presse auto il y a un ignorant comme moi qui s'ignore et moi qui rapporte en confondant tout.
L'illustre et compétant dans les détails de l'internaute Vincent a-t-il encore beaucoup d'arbres à nous faire voire qui cachent la forêt?
En tout cas ce ne sera jamais moi qui empêchera le train du diesel couteux et pas fiable de faire encore des années de business juteux, car il n'y a pas autre chose à se mettre sous la dent.
Par ailleurs le patronat allemand vient de s'exprimer dans ce sens.
Je doute aussi que le cher Vincent puisse avoir une quelconque influence dans l'industrie automobile actuelle, sa conjoncture économique et même sur sa stratégie industrielle. Amen.
Jo Duchene, Le vendredi 09 juin 2017

Un de mes copains vient de me suggérer une brillante idée:
Mettons uniquement dans les concessions que des techniciens à la place des commerciaux auto et ils vont a coup sûr convaincre a 100% les clients d'acheter !!
Jo Duchene, Le vendredi 09 juin 2017

De l'ironie, c'est marrant mais il vous faudra autre chose pour vous en sortir.
Quand vous aurez de vrais arguments, des faits, pas de on dit, on pourra commencer à discuter sérieusement.
Le fap essence aura les mêmes problèmes que le fap diesel ( enfin plus ou moins suivant la technologie du fap ) s'il est utilisé dans des conditions inadéquates mais bon pour le savoir, il faut savoir comment ça marche.
Diesel coûteux, je vous renvoie à ce qui semble être votre livre de chevet et référentiel technique, Auto Plus, qui il y a quelques semaines, disait que l'écart de coût d'entretien entre un diesel et l'essence équivalent se montait à 140 euros sur 5 ans, c'est vrai que c'est ahurissant comme surcoût. Quant au pas fiable, c'est au moins aussi fiable que n'importe quelle essence ou hybride, fut elle une Toyota.
Je ne suis qu'un simple technicien, ce qui me permet d'être plus affûté techniquement que vous, grand prince du marketing, prince qui devrait jeter un oeil sur les gammes des constructeurs européens avant de les critiquer, ça lui permettrait de voir qu'ils ont ou ont eus à peu près tous des hybrides dans leur gamme.
Contrairement à vous, je ne cherche pas à influencer quoi que ce soit en terme de marketing, ce n'est pas mon domaine et il y a des gens plus compétents que moi, et vous. Je cherche juste à remettre les choses à leurs places face à des gens tel que vous qui raconte n'importe quoi, fut avec un incroyable aplomb et une mauvaise foi sans borne.

Vincent , Le lundi 12 juin 2017

Euh Vincent ... "grand prince du marketing" ? ...
Vous "nous" le flatter allègrement le lecteur de toto plus ??? 😊

Des évolutions techniques (moteurs et boîtes) qui accompagneront utilement la fin de carrière de la 308 T9 si réussie....

Pour ce nouveau bloc Diesel 4 cylindres 16 soupapes 1,5 l de 130 chevaux qui se targue de déjà ... souhaitons que la fiabilité soit aussi au rendez vous... Le thp 130 essence semble bien vieillir, pour l'instant ...
ADEAIRIX, Le lundi 19 juin 2017



Près de 250 groupes de distribution référencés dans l’Annuaire 2017
La part des grandes surfaces sur le marché de la location courte durée en net recul en 2016



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017