Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 04/11/2019

Le groupe Parot réorganise Zanzicar.fr pour restaurer sa rentabilité

Au cours du premier semestre, le groupe Parot a subi 3,5 millions d’euros de perte, toujours à cause de son site web, Zanzicar.fr, que le groupe a décidé de réorganiser pour qu’il n’ait plus de stock VO spécifique à porter.

Seul groupe de distribution automobile français coté en Bourse (sur le marché Euronext depuis 2016), le groupe Parot est le seul à devoir communiquer chaque semestre ses résultats financiers, qu’ils soient bons ou mauvais.
En l’occurrence, malgré un chiffre d’affaires qui continue de progresser (+9,4% à 287,8 millions d’euros), le groupe est encore dans le rouge au premier semestre 2019 : -3,5 millions d’euros de résultat net après une année 2018 à -2,6 millions d’euros.
Son site web Zanzicar.fr perd à lui seul chaque semestre 1,5 million d’euros malgré un chiffre d’affaires qui a plus que doublé, à 6,4 millions d’euros au premier semestre. "Afin de stopper les foyers récurrents de pertes, qui continuent pour l’heure de peser sur notre performance financière, nous avons pris plusieurs décisions majeures", explique Alexandre Parot, PDG du groupe. Nous avons notamment "engagé la mutation de Zanzicar, dont le modèle initial de pure vente en ligne évolue pour devenir une vitrine VO toutes marques du groupe". Ainsi, Zanzicar.fr n’aura plus à supporter de stock dédié, ni de charges spé́cifiques autre que le fonctionnement de la plateforme informatique, explique le groupe.
Alexandre Parot a également décidé de vendre sa plaque Ford du Centre-Val de Loire qu’il n’a pas réussi à rentabiliser (-0,6 million d’euros au premier semestre), opération en cours de finalisation.

VO 3000 et le poids lourd soutiennent la rentabilité du groupe
Les autres concessions VP du groupe ont aussi généré des pertes d’exploitation de 0,6 million d’euros, dans un contexte difficile au niveau national pour les marques qu’elles distribuent, Ford (-9,1%), BMW (-8,8%) et Mini (-4,2%).
Heureusement, son activité de vente de VO aux professionnels, via sa filiale VO 3000, a généré un résultat d’exploitation de 0,8 million d’euros (pour 40 millions d’euros de chiffre d’affaires). Enfin, son activité poids lourds améliore pour sa part sa rentabilité de 46%, à 1,4 million d’euros (pour un chiffre d’affaires de 83,5 million d’euros, +6,5%).
Les mesures prises pour restaurer la rentabilité du groupe porteront leurs fruits à partir de 2020, estime le dirigeant qui inaugurera en janvier prochain sa nouvelle concession BMW-Mini de Bordeaux.
Xavier Champagne  

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017