Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 17/09/2019

Le marché moto progresse de 12,2% sur les 8 premiers mois de l’année

L’été a été favorable au marché de la moto, notamment grâce à un mois de juillet en progression de 18,8%. Les 125 comme les moyennes et grosses cylindrées profitent de cette embellie, les ventes totales enregistrant une hausse de 12,2% sur les 8 premiers mois de l’année.

Avec 22 133 unités, le marché de la moto a connu un excellent mois de juillet, progressant de 18,8%. Il faut revenir à 2010 pour retrouver un tel niveau de ventes (24 285 unités à l’époque). En août, les immatriculations ont retrouvé leur volume de 2018 (13 156 contre 13 184, soit -0,2%), ce qui constitue l’un des plus gros scores de la décennie, le record appartenant toujours au mois d’août de 2010 avec 13 495 unités.
A l’issue des 8 premiers mois de l’année, le marché de la moto s’inscrit ainsi en hausse de 12,2%, avec 144 400 immatriculations contre 128 735 à la fin du mois d’août 2018. Et ce, avec un égal bonheur pour les 125 et les moyennes et grosses cylindrées.

La 125 remonte le courant
Dévasté par la formation obligatoire de 7 heures, le marché de la 125 se redresse doucement depuis quelques années, grâce à l’apparition de scooters “cœur de cible” que sont le Honda Forza et le Yamaha XMax, au renouvellement constant du Piaggio MP3 en 3 roues et au développement de marques commercialisant des petites motos au style rétro (Mash, Bullit, Brixton) plus valorisantes que les traditionnelles motos utilitaires longtemps proposées par les marques japonaises.
Ainsi, à la fin du mois d’août, il s’est immatriculé 50 099 scooters et motos 125 cm3, contre 44 004 un an plus tôt, soit une progression de 13,9%. Nous sommes certes toujours très loin des volumes d’avant la formation de 7 heures, mais cette reprise démontre que la 125 reste un segment porteur de ce marché, et qu’un nombre toujours aussi important de citadins a recours à ses services pour réduire leurs temps de trajets.
Malgré une baisse de 11,6% au mois d’août, c’est toujours Honda qui domine les débats en 125 sur les 8 premiers de l’année, avec 10 929 unités (+22,1%), soit 21,81% de parts de marché. Un résultat obtenu grâce au succès de ses scooters Forza (qui gagne 43% à fin août avec 4 788 unités) et PCX (2 543 unités, +10%), mais aussi de sa moto CBF qui est la meilleure vente de sa catégorie sur les 8 premiers mois de l’année (1 350 unités, +20%).
Honda précède Piaggio, dont les ventes gagnent 3,4% (9 368 unités) et Yamaha (8 215 unités, +7,4%), dont le XMax est la meilleure vente de scooter 125 à fin août (4 873 unités, +13%).
Ces trois marques s’octroient 57% des ventes de 125.
Au sein de ce segment, la catégorie des 3 roues représente 16% des ventes avec 8 097 unités à fin août (+1%). Elle est toujours dominée par Piaggio et son MP3 qui s’accapare 72% des immatriculations de la spécialité (5 847 unités, +3%), loin devant Peugeot (1 591 unités, +13%). Après un très bon début de saison qui avait vu ses ventes progresser de 13% à la fin du mois de mai, la catégorie des 3 roues a souffert durant l’été, perdant 18% en juin et 17% en août, pour finalement retrouver son volume de l’an passé sur 8 mois.

Les grosses cylindrées vers un nouveau record de ventes ?
Avec 94 301 unités, les moyennes et grosses cylindrées gagnent 11,3% sur les 8 premiers mois de l’année (84 731 unités fin août 2018). Si cette tendance se confirmait jusqu’à la fin de la saison, 2019 pourrait inscrire un nouveau record de ventes, pour l’instant réalisé en 2007 avec 121 108 unités. Il s’était immatriculé 113 014 motos et scooters de plus de 125 cm3 en 2018 : si on y applique une hausse de 11%, on dépasserait largement les 121 000 immatriculations.
Sur ce segment de marché, tous les principaux acteurs enregistrent des hausses de ventes, seule Harley-Davidson perdant 1,9% sur les 8 premiers mois de l’année, ce qui ne représente qu’une centaine de motos.
La progression la plus forte est à mettre au compte d’Enfield, la marque indienne (distribuée par la Sima) gagnant 68% grâce à l’arrivée de sa nouvelle 650 bicylindre, déjà immatriculée à 1 266 unités (Interceptor et GT), soit autant qu’une Honda Africa Twin ! Une moto simple et économique (à partir de 6 500 €) qui contraste avec la sur-sophistication technique, la course à la puissance et les prix démesurés (en même temps que les hauteurs de selle) d’une bonne partie de l’offre.
Yamaha reste solidement attaché à la tête de ce segment, avec 17,99% de pénétration (16 962 unités, +4%), devant Honda (13 339 unités, +18,5%), BMW (12 427 unités, +12,9%) et Kawasaki (11 824 unités, +10,3%).
Si le segment des moyennes et grosses cylindrées a bien fonctionné depuis le début de l’année, il faudra cependant noter que les promotions y ont été activées très tôt cette saison, avec de nombreuses offres – y compris sur des nouveautés apparues quelques semaines plus tôt ! – dès les mois de mai et juin.
Reste à finir aussi bien l’année, sachant que des nouveautés majeures comme les BMW R1250 GS et R1250 RT avaient été livrées dès la fin de saison 2018.
Pascal Litt

Lire le détail des immatriculations Motos neuves par marque en France août 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 125 cm3 par marque en France août 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves + 125 cm3 par marque en France août 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 3 roues par marque en France  août 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves par modèle en France 8 mois 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves par marque en France juillet 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 125 cm3 par marque en France juillet 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves + 125 cm3 par marque en France juillet 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves 3 roues par marque en France  juillet 2019

Lire le détail des immatriculations Motos neuves par modèle en France 7 mois 2019

Partagez cet article :

Réactions

Les professionnels de la profession n'arrivent absolument pas à expliquer cette embellie de la moto.
Etonnant non ?
;0)
Lucos, Le mardi 17 septembre 2019

J'adore le parallèle fait parc Marc entre la sophistication, la puissance, le prix des bécanes et la hauteur de leur selles ! Excellent !
Bruno HAAS, Le mardi 17 septembre 2019

Syndrome du SUV peut-être…
;0))
Lucos, Le mardi 17 septembre 2019

"Les professionnels de la profession n'arrivent absolument pas à expliquer cette embellie de la moto.
Etonnant non ?"

L'autophobie de plus en plus perceptible réorienterait-elle certains vers la moto ? Le 2 roues, c'est peut-être la mobilité de demain pour beaucoup…
GLB, Le mardi 17 septembre 2019

C'est surtout la liberté de demain…
;0)
Lucos, Le mardi 17 septembre 2019

Voire la dernière liberté de circuler quand nos bagnoles seront interconnectées et à délégation de conduite…
(J'adore ce néologisme..)
;0)
Luc os, Le mardi 17 septembre 2019



articles connexes

Derrière le Club Identicar, des hommes et des femmes
Sécurité routière : accros aux smartphones, les Français favorables à un durcissement des sanctions



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017