Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 30/10/2018

Le ministère de l’Intérieur met en ligne l’historique des véhicules pour sécuriser les transactions VO

Histovec, le site que s’apprête à lancer le ministère de l’Intérieur, donne l’historique du véhicule à partir de quelques informations en exploitant les informations du système d’immatriculations des véhicules (le SIV). Totalement gratuit, il a pour mission de la sécuriser les transactions de véhicules d’occasion.

Mis en ligne cet été en version Beta, le site Histovec est un service public qui permet à chaque propriétaire d’éditer l’historique de son véhicule. Il a été développé dans le cadre du programme start-up d’Etat. Celui-ci consiste à donner une totale autonomie à une équipe de 2 à 4 personnes au sein d'une administration pour lui permettre de créer en mode start-up un service numérique innovant sur un problème identifié, circonscrit, et dont la résolution paraît réaliste.
"Histovec permet au vendeur de partager avec un acheteur intéressé l’historique des faits marquants du véhicule enregistrés dans le fichier national du SIV", explique le site.
Dans le respect de la règlementation RGPD, le propriétaire peut obtenir les informations en renseignant ses nom, prénom et date de naissance, ainsi que la plaque d’immatriculation et le numéro de formule de la carte grise.
Le rapport donne ensuite une synthèse des informations du véhicule et ses caractéristiques techniques (qui reprennent les informations de la carte grise). Il donne surtout sa situation administrative : gage, suspension, état de vol, oppositions, procédures et le statut de la carte grise (état de vol, état de perte, duplicata). Il donne également l’historique des opérations : première immatriculation, achat ou reprise par un professionnel, changement de titulaire, sinistres à réparation contrôlée.
S’il est principalement destiné au particulier, ce site peut également être utile aux professionnels, notamment dans le cadre des reprises VO. Intuitif et ergonomique, il suffit de quelques minutes pour obtenir le rapport qui peut être ensuite partagé avec l’acheteur.
Ces informations permettent au vendeur de rassurer un acheteur potentiel et à l’acheteur d’éviter les mauvaises surprises. Pour un professionnel cela peut aussi lui permettre de fiabiliser et valoriser son stock et mieux évaluer les reprises.
Ces informations participent à la sécurisation des transactions sur un marché où selon un parlementaire européen "5 à 12% des véhicules d’occasion vendus à l’intérieur des États membres ont fait l’objet d’une manipulation".
Lors de notre dernière conférence VO en juin dernier, Bruno Nédélec, fondateur de Certificare, était venu présenter une solution qui consiste en la création d’une base de données unique qui collecte les kilométrages et l’historique d’entretien des véhicules. Le dirigeant salue cette initiative qu’il estime complémentaire de son projet : "Certificare milite pour une place de marché VO plus transparente et nous ne pouvons que saluer cet "open data". Histovec c’est officiel et c’est gratuit", nous a-t-il dit.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

L'info la plus intéressante à connaître est le kilométrage exact effectué par la voiture et le nombre de propriétaires avec le temps de possession par chacun d'entre eux.
Gage et compagnie, on s'en fiche pas mal.
Bruno HAAS, Le mardi 30 octobre 2018

J'ai été jeter un œil et je suis très surpris des infos précises données sur ce site qui me font penser que nous en faisons assurément trop dans notre business question RGPD.
Ex : le débat interminable avec nos conseils sur le VIN ou le N° d'immat est-il une donnée personnelle ?
;0)
Lucos, Le mardi 30 octobre 2018

Notre ami Bruno oublie un détail hyper important (en tout cas pour celui qui ne veut pas ce faire avoir en achetant une occasion) qui va avec la vérité du kilométrage effectué par la voiture...et c'est la présentation des factures d'entretien qui justifient ce kilométrage.
La transparence toujours la transparence...et les ventes par internet peuvent devenir un piège à cons si on a pas le propriétaire en face sauf à signer un contrat de garantie large avec le constructeur qui lui assume la casse!
Il reste l'expert automobile agrée, et souvent il n'est pas si cher que ça !!
Jo Duchene, Le mardi 30 octobre 2018



Organigrammes des constructeurs : pour savoir "qui fait quoi ?"
Faurecia s’apprête à acquérir Clarion pour devenir un leader du cockpit intelligent



Copyright © 1887 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017