Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Salons - 27/05/2019

Le Salon de Lyon applique une recette simple : "frugal et appétissant"

Les ingrédients du salon de Lyon qui tiendra sa troisième édition sous ce nouveau concept sont simples : la vedette est l’automobile grâce à des stands uniformes et les coûts sont limités. Les événements mettent en avant l’histoire et le sport automobile avec expositions et dîner de gala. La prochaine édition aura lieu du 26 au 30 septembre.

"Il ne faut jamais oublier que l’automobile fait toujours rêver", assure Anne-Marie Baezner, directrice générale du salon automobile de Lyon. Alors que tous les grands salons automobile dans le monde cherchent une nouvelle formule, Anne-Marie Baezner est à l’origine du renouveau de celui de Lyon organisé par GL Events qui en est propriétaire. Elle a "écouté le marché" pour comprendre les attentes des exposants et leurs contraintes tout en cherchant à comprendre ce que veut le visiteur pour que "les deux se rejoignent sur la satisfaction".

Coté visiteur, sa conviction est que, malgré les journées portes ouvertes dans les réseaux et les grandes avenues automobile, le visiteur aime acheter son véhicule en étant maître de son choix et c’est ce qu’il trouve sur un salon où toutes les marques sont présentes. Il y a également dans un salon automobile, dit-elle, "le plaisir du visiteur qui a passé un bon moment".

Coté exposant, il faut que l’investissement soit rentable et donc un coût raisonnable pour des ventes effectives.
C’est sur ces postulats que la formule du salon de Lyon a été définie : "pour que le salon soit rentable, il faut une formule de stand intégré", explique Anne-Marie Baezner. Les formats sont donc limités à partir de 20 000 euros pour un stand de 100 m2 (tout compris, sauf les petits fours et le personnel) avec un maximum à 90 000 euros pour 600 m2 pour 5 jours.

Les exposants sont parfois les marques en direct, parfois les distributeurs ou un modèle mix avec une prise en charge partagée. En 2017, 1 620 voitures ont été vendues selon les déclarations des marques. Quel a été le retour sur investissement ? "Côté ROI, je n’en n’entends plus parler et ils reviennent tous", nous a répondu Anne-Marie Baezner. Lors de l’édition précédente, toutes les marques étaient présentes et ce devrait aussi être le cas sur cette édition 2019. Par exemple, Opel, Volvo , Ford et Nissan qui n'étaient pas au salon de Paris seront sur celui de Lyon.

Pour autant, Anne-Marie Baezner, ne se reconnait pas dans l’expression de salon "low cost". "C’est un modèle adapté, proche du marché, où les voitures sont les vedettes et pas les stands. C’est un modèle frugal avec un règlement intérieur qui limite les investissements. Nous nous accrochons à ce règlement et c’est ce qui fait sa force. Sur chaque stand nous avons une seule marque et pas d’adresse de concessionnaire", explique-t-elle.
Les stands sont identiques avec uniquement deux couleurs (noir/orange en 2015, noir/bleu en 2017) et ce sera noir et jaune pour cette année. Moquette et bureaux sont gris clair et chaque exposant ne choisit que la couleur du rebord de la moquette (gris, jaune ou bleu). "Toute l’infrastructure est identique et nous n’acceptons que les photos", explique Anne-Marie Baezner.

L’un des postulats importants de cette nouvelle formule et aussi de faire un événement festif. "Les gens veulent se faire plaisir et sont pasionné d’automobile", assure Anne-Marie Baezner. Il y a donc comme en 2017 une exposition Fondation Berliet, une exposition de voitures américaines, des simulateurs de conduite, des mini-voitures électriques pour enfants, des sélections du rallye Jeunes, une exposition Michel Vaillant Art Strip, des démonstrations et baptêmes de piste en Drift sur la piste extérieure (vendredi – samedi – dimanche), des démonstrations et baptêmes de piste en voitures de course (Norma & Mitjet) sur la piste extérieure (vendredi – samedi – dimanche) et du karting électrique en intérieur. Il y a d'autres animations en préparations qui seront annoncées prochainement.

Il y aura aussi un dîner de gala le jeudi 26 septembre. "Plus on se digitalise et plus il est nécessaire de remettre des rapports humains, c’est une marque de fabrique de GL Event", nous a dit Anne-Marie Baezner. Ce dîner de gala (2 500 euros pour une table de 10 personnes) propose aux exposants et aux chefs d’entreprises de la région de rencontrer des pilotes automobiles et des chefs et il sera servi par Mathieu Viannay, un chef aux 2 étoiles. Une vente aux enchères est également organisée pendant la soirée avec une remise des gains à une association. Cette année ce sera "Les bonnes fées" de Sylvie Tellier qui créée des espaces maquillage dans les hôpitaux pour les femmes atteintes de cancer. "Ce dîner est devenu l’événement phare de la rentrée de septembre à Lyon", assure Anne-Marie Baezner.
Pour la dirigeante, "le media salon est sorti renforcé de la crise" mais il nécessite une approche différente aussi pour les exposants. Les exposants qui ont les meilleures performances sont ceux qui préparent en amont pour faire venir des prospects et VIP avec l’aide du constructeur, précise-t-elle.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Donc en gros il devient de la responsabilité des organisateurs de salons d'appliquer la méthode Genève et de limiter les délires d'orgueil des constructeurs pour que ceux-ci reviennent exposer !
Etonnant non ?
;0)
Lucos, Le lundi 27 mai 2019

A Lyon on semble préférer les fondamentaux des salons de "toujours" avec GL Events … Tandis qu'à Paris, la PFA préfère le "spectaculaire", le "grandiose" voire le "disruptif" … Un vrai festival "Iznogood" (…) ... Pardon Iznogoud pour les "correctors" ...
ADEAIRIX , Le lundi 27 mai 2019

Le salon de Lyon est donc conjonctif ?
;0)
Lucos, Le lundi 27 mai 2019



Le groupe Sipa a cédé ses concessions Fiat de Bayonne, Mont-de-Marsan et Dax à Eric Perret
GM généralise la mise à jour à distance, mais où en sont vraiment les constructeurs ?



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017