Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 28/01/2019

Les agents Peugeot ne veulent pas payer de frais sur leurs reprises VO

Alors que les agents Peugeot s’apprêtent à renouveler leur contrat VN avec leurs distributeurs Peugeot, leur groupement les appelle à ne pas le signer tant que des frais leur seront facturés sur les VO qu'ils reprennent et souhaitent revendre eux-mêmes.

Le Groupement des Agents Automobiles Peugeot (GAAP) dénonce des pratiques commerciales qu’il considère abusives. "A partir de 2017, raconte Florence Gete, présidente du GAAP, les filiales Peugeot ont commencé à facturer des frais sur les VO repris et revendus par les agents, des frais qu’elles justifiaient par le travail administratif pour constituer le dossier d’aide à la reprise adressé au constructeur. Cette pratique s’est étendue aux concessionnaires, jusqu’à ce qu’une charte des bonnes pratiques y mette fin en 2018. Pourtant, regrette la présidente, des concessionnaires ont continué de facturer des frais de 200 euros à 800 euros, et aujourd’hui le groupement des concessionnaires, le GCAP, préconise de facturer systématiquement 200 euros. 200 euros, c’est peu ou prou la commission que l'agent prend sur la vente d'un VN", s'insurge-t-elle
Elle demande aux agents Peugeot de ne pas signer leur contrat tant que cette préconisation sera maintenue. "Nous demandons à ce que les agents qui revendent tous leurs VO ne soient facturés d’aucun frais par les concessionnaires. Et que des frais raisonnables soient appliqués à ceux qui n’en revendent qu’une partie", dit-elle. Dans le cas contraire, elle n’exclut pas une action juridique pour dénoncer ces pratiques commerciales.

Le point de vue des agents Renault et Citroën
Interrogé sur ces frais, le groupement des agents Renault nous a dit qu’ils n’étaient pas réglementés mais qu’ils dépendaient des négociations de gré à gré : "Si l’agent garde les bons VO et ne laisse à son concessionnaire que les mauvais, on comprend que ce dernier cherche à se rattraper en facturant des frais. A contrario, ces frais ne doivent pas être un moyen pour le concessionnaire d’empêcher son agent d’avoir une activité VO même si cela lui fait de la concurrence. Si l’agent garde tous les VO qu’il reprend, il n’y a pas de raison qu’il subisse des frais. Si c’était le cas, nous ne laisserions pas faire", explique Daniel Salin, président du groupement des agents Renault.
Chez Citroën, le sujet a été traité en amont pour qu’aucun frais administratif ne puisse être invoqué : "Les agents Citroën constituent eux-mêmes les dossiers qui vont permettre de recevoir les aides à la reprise du constructeur, le concessionnaire ne peut donc pas justifier des frais sur cette base. Toute la procédure pour le faire est inscrite dans nos annexes 2019, ce qui n’est pas le cas dans les annexes Peugeot qui n’évoquent pas ce sujet, explique Denis Baeza, président du groupement des agents Citroën. "A la limite, les agents Peugeot pourraient refuser d’envoyer les documents des VO qu’ils veulent conserver, rien ne les y oblige contractuellement", dit-il.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

La gué guerre agents concessionnaires n’est pas près de s’arreter.
alain boise, Le lundi 28 janvier 2019

... y a pas de petits profits !
C'est que les temps sont durs ma bonne dame ou comment remonter la marge des agents chez les concesionnaires (200 € / bouzin c'est une moyenne ?... euh quand même ?).... Mazette "Où c'est qu'il faut envoyer des dons" ...

;0)
Joli sujet d'arbitrage pour le constructeur....en ce début d'année ....un grand débat aussi ?
ADEAIRIX, Le lundi 28 janvier 2019

Je vois qu'il y a toujours des bons VO, et des pabons.
La roue tourne.
Bruno HAAS, Le lundi 28 janvier 2019

Les gens n’achètent plus( saufprime 3kE) ils louent et pis c’est tout.
La vanne ÉGR ,la boîte qui patine c’est pour le loueur et on change tout les deux ans.
La LOA tue le VO
alain boise, Le lundi 28 janvier 2019

Ben les consommateurs "z'en ont marre" des approximations qui grèvent le panier de la ménagère (pas forcément de - de 50 ans)
Le cash se fait rare… Les besoins évoluent … Tout çà
…. Attention aux retours de LOA, quand même !
Faudra remettre un jeton dans la machine pour vouloir les vendre ...
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 28 janvier 2019

Allez en parler chez RNO qui se tue à re commercialiser des Zoé de trois ans....bonne chance pour prendre un Cents
alain boise, Le lundi 28 janvier 2019



Infiniti pourrait annoncer son retrait d’Europe
PSA Mulhouse : l’Alliance des syndicats réformistes garde la majorité



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017