Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Services - 10/10/2018

Les bornes Autolib’ accessibles à tous les véhicules électriques pour 10 euros/mois

Les bornes Autolib' vont être de nouveau opérationnelles, pour un tiers d'entre elles en tout cas, à compter de décembre prochain pour permettre aux possesseurs de véhicules électriques de se recharger pour un forfait mensuel de 10 euros, a annoncé hier la mairie de Paris.

Depuis l'arrêt d'Autolib' en août dernier, les 3 200 bornes électriques étaient à l’abandon. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé hier soir que 1 000 d’entre elles seront de nouveau utilisables, à compter du 1er décembre prochain, pour permette à tous les propriétaires de véhicule électriques de s’y recharger, et ce pour un coût très attractif, 10 euros/mois, a-t-elle déclaré. Cela signifie que le logiciel de pilotage appartenant au groupe Bolloré, opérateur d’Autolib’, sera remplacé d’ici là ou sera au moins rendu utilisable. La Maire n’a pas répondu à cette question "très technique". 

Une partie des emplacements Autolib’ seront identifiés et dédiés aux opérateurs d’autopartage sélectionnés par la Mairie, comme Moov'in.Paris by Renault (opéré par le loueur Ada), qui est déployé dès aujourd’hui, même si l’opérateur, comme les autres, a affirmé que ses véhicules n’utiliseraient pas les bornes Autolib’, jugées trop lentes, pour se recharger.

"Nous tablons sur le déploiement de 1 500 véhicules électriques en autopartage avant la fin de l’année", a dit la maire de Paris.
"La remise en route des bornes Autolib’ est une solution transitoire, a précisé Christophe Najdovski, adjoint au Maire en charge des transports, D’ici un an, nous déploierons de nouvelles bornes, plus rapides et mieux adaptés à la demande des constructeurs et des utilisateurs", a-t-il dit. "C’est l’un des enseignements que nous devons tirer d’Autolib’ : il faut distinguer la gestion du service de mobilité qui peut évoluer rapidement et l’infrastructure qui est un investissement de long terme sur lequel on ne doit pas se tromper", a dit Anne Hidalgo.

Renault proposera 120 Zoé et Twizy en autopartage pour commencer et compte déployer 2 000 véhicules électriques d’ici fin 2019. Ada, qui va gérer l’offre de Renault,  proposera également avant la fin de l’année un parc de 600 Clio et Fiat 500 pour de l’autopartage en boucle (avec retour au point de départ) pour offrir des durées et des distances plus grandes que les VE. De son côté, PSA a annoncé qu’il lancerait son propre service d’autopartage à Paris à la fin de l’année, avec dans un premier temps 500 véhicules électriques. Le constructeur allemand BMW est également cité par la Mairie de Paris mais pour l’heure c’est Daimler avec son offre Car2Go, qui a annoncé le déploiement de 400 Smart Fortwo électriques cette année puis "plusieurs centaines de véhicules" supplémentaires courant 2019. Les deux constructeurs allemands sont de toute façon associés sur l’autopartage, depuis mars 2018, à travers une co-entreprise, détenue à 50/50, qui réunit leurs offres de mobilité respectives DriveNow et Car2Go.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Mais à qui appartiennent les bornes Bolloré ? Au TC?a la mairie ? Changer le logiciel..... Voilà encore un travail bâclé de la Maire,ou en est la demande d'indemnités (200M€)
De toute façon Paris se ferme à l'auto pour des résultats insignifiants,Parisiens restez chez vous on est bien en province
alain boise, Le mercredi 10 octobre 2018

Alain est gentil ce matin...il devrait dire..ce sera une pagaille indescriptible et ruineuse dans l'avenir et seuls ceux qui auront un parking privé seront épargnés pour ce mouvoir à peu près librement !
Ceux de province prenez note dès aujourd'hui, abstenez-vous de vous garer à Paris quelque part...n'utilisez systématiquement que les parkings souterrains...ce sera cher mais ce sera la seule condition dans l'avenir pour sauver votre votre peau et votre voiture.
Parisien, je le fais déjà dès à présent et j'ai un parking privé.
Pour toutes les capitales européenne ce sera pareil, achetez dès à présent votre vignette avant de rentrer en Allemagne comme en Suisse.
Un copain riche m'a fait faire un AR dans sa Tesla sur Paris-Berlin-Paris dans le luxe et les bons restaurants avec les bornes Tesla...et je constate qu'au Salon tous les concurrents allemands de Tesla on fait des VE avec des garanties de 8 ans MAIS des kilométrages (150.000km) associés à leur garantie au premier terme échu...
C'est la connerie comme d'habitude chez les teutons ou même les riches sont méprisés ...car chez Tesla c'est kilométrage ILLIMITÉ sur huit ans et même une assurance privé permets d'aller au delà en cas de soucis de batterie.
Toujours une guerre d'avance chez Tesla...et beaucoup de riches l'on bien compris.
Plus de ventes en Allemagne de Tesla que de classe S chez Mercedes.
Mort de rire...
Jo Duchene, Le mercredi 10 octobre 2018



Organigrammes des constructeurs : pour savoir "qui fait quoi ?"
Emissions de CO2 : le Conseil de l’Union européenne vote un compromis à -35% en 2030



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017