Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Réseaux - 10/02/2020

Les négociants spécialistes du pneu perdent du terrain sur les marchés des SUV et des VUL

Sur un marché du pneu en léger retrait en 2019, les ventes continuent en revanche de progresser pour les pneus de SUV,  les pneus toutes saisons et les pneus low cost, selon le Syndicat des Professionnels du Pneu (SPP). Les négociants spécialistes perdent du terrain sur le marché des pneus de VUL et de SUV.

Le Syndicat des Professionnels du Pneu (SPP) a publié les chiffres de vente de pneus des réseaux de centres autos et d’entretien rapide et des spécialistes du pneu (d'après le panel GfK). Après une année 2018 déjà en baisse, 2019 a été de nouveau été en recul pour ces acteurs avec des volumes de vente de 18,2 millions de pneus (-2,9%) et un chiffre d’affaires de 1,58 milliard d’euros (-1,6%).
L’analyse des ventes depuis 2014 fait ressortir quelques tendances fortes : La vente de pneus SUV et 4x4 a progressé de 40% depuis 5 ans, pour représenter 5,3% du marché VP-VUL, tandis que la vente de pneus tourisme est en recul de 2,5% et celle de pneus VUL de 9,5%. Sur la période, les prix de vente restent assez stables en tourisme (-1,8%) et reculent de 7% pour les SUV et de 8,3% en VUL.
Depuis 2014, les pneus de marque premium, type Michelin (au prix moyen de 97 euros), ont vu leur volume de vente chuter de 15%, au profit des marques moins réputées (68 euros) qui ont progressé de plus de 20%. Quant aux marques de distributeurs (55 euros), elles se sont effondrées (-30%) au profit des marques lowcost (47 euros) qui ont bondi de 22%. Ces pneus à bas prix sont une réponse à la concurrence très forte des acteurs d’internet (123pneus et autres). Minoritaires en 2014, ils devancent désormais les marques de distributeurs, avec 12,9% des ventes, contre 9,2%. Les pneus premium restent largement majoritaires, avec 57,6 du mix (contre 63% en 2014), devant les marques moins réputées (20,2% du mix, contre 15,5% en 2014).
Autre tendance forte du marché, l’explosion des ventes de pneus toutes saisons, "dans toutes les régions sauf en montagne, où le pneu hiver est privilégié", indique Régis Audugé, directeur général du SPP. C’est l’arrivée du CrossClimate de Michelin en 2015 qui a lancé ce marché, quasiment inexistant en 2014 et qui pèse aujourd’hui 11% des ventes, contre 13,3% pour le pneu hiver et 75,8% pour le pneu été (qui a perdu 7 points de parts de marché depuis 2015, grignoté par le pneu tout saison). Cette "cannibalisation" fait progresser le chiffre d’affaires des professionnels, avec des pneus toutes saisons vendus 90 euros en moyenne (*), bien au-dessus du pneus été (77 euros).
Sur la base de 32,9 millions de pneus (VP, VUL et SUV) mis sur le marché en 2019 (source SNCR-Europool), les centres autos et d’entretien rapide (y compris leurs ventes en ligne) ont pesé 30,7% des ventes de pneus VP, contre 26,1% pour les négociants spécialistes du pneu et 43,2% pour les autres opérateurs (concessionnaires, agents, MRA et pure player Internet). Si la répartition des ventes de pneus VP évolue peu entre ces opérateurs, ce n'est pas le cas des pneus VUL : les négociants spécialistes ont perdu 15 points de parts de marché entre 2017 (62,5%) et 2019 (47,1%), au profit des autres opérateurs (29% en 2017 à 42,6% en 2019). Ces derniers gagnent aussi 5 points de PDM sur le marché des pneus SUV en une seule année, à 63,1% en 2019, taillant des croupières aux spécialistes qui perdent 4,5 points, à 22,5%.
Xavier Champagne

(*) Proche du pneu hiver (96 euros).

Partagez cet article :

Réactions

Pourquoi "massifier" … concessionnaires, agents, MRA et pure players Internet dans le même sac … ?

Un vœux pieux … ou plutôt un vieux pneu ?
;0)
ADEAIRIX, Le lundi 10 février 2020

Adearix, cette "massification" n'est pas volontaire mais le résultat d'une soustraction de deux sources de données : les chiffres du marché global (SNCR-Europool) moins les chiffres détaillés par acteurs dont dispose le SPP. Il reste "les autres acteurs" mais les chiffres distincts par concessionnaires, agents, MRA et pure players ne sont pas communiqués.
xavier champagne, Le lundi 10 février 2020

Merci Xavier pour le retour.
ADEAIRIX, Le lundi 10 février 2020



270 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution
Coronavirus : Renault annonce la suspension de la production d'une usine coréenne



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017