Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 06/06/2017

Peugeot France se prépare au développement de l’achat en ligne

Guillaume Couzy, directeur commercial France de Peugeot, annonce une première étape dans le développement du paiement en ligne avec la réservation par carte bancaire des véhicules en stock dans le réseau sur le site Peugeot Webstore. 

"Nous allons démarrer en France une première étape dès le début du deuxième semestre avec la possibilité de commander un véhicule avec une carte bancaire uniquement pour les commandes sur stock", nous a dit Guillaume Couzy.
Concrètement dans cette première étape le client pourra commander un véhicule avec une empreinte bancaire de 500€ qui ne lui sera pas débité. Le processus est ensuite classique avec prise de contact par le concessionnaire pour convenir d’un RDV et de la livraison du véhicule.
Ce n’est pas la première fois, que Peugeot propose cette possibilité puisqu’une expérience avait été menée en 2009, déjà sur le site de déstockage du réseau peugeotwebstore.com, dans le cadre d’une vente flash.
Cette fois, cette nouvelle initiative se place dans le cadre de la préparation du réseau à l'adaptation à la transformation des comportements et notamment vis-à-vis de la génération née avec le digital. "Nous irons plus loin dès 2018 et nous sommes en discussion avec le réseau. L’achat en ligne répond au besoin de gens qui ont pris l’habitude d’acheter en ligne et n’ont pas envie de négocier. Cela ne changera pas le fait que la livraison et l’entretien continueront de se faire dans le réseau. Nous devons trouver le bon modèle pour que la valeur ajoutée du réseau dans l’expérience client soit suffisamment forte quel que soit son mode d’achat", nous a expliqué Guillaume Couzy. Ancien directeur marketing de Peugeot, il a beaucoup travaillé à la refonte de la stratégie digitale du constructeur qu'il entend mettre en oeuvre dans le cadre de ses nouvelles fonctions.
Si la première étape qui se met en place le 1er juillet se limite donc à la prise d’une empreinte de carte bleue sur des véhicules en stock, les étapes suivantes iront à la fois sur le paiement effectif et également sur les véhicules en commande, nous a dit le dirigeant.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Cela augure la fin des "vendeurs" au profit de "metteurs en main".
Quid de la vente du financement si cher aux concessionnaires en termes de marges?
jurisimo, Le mardi 06 juin 2017

Achetez-vous une bagnole sans l'essayer ?
Je ramasse dans 1 heure...
;0)
Lucos, Le mardi 06 juin 2017

Certains (es) essaient les vêtements dans les magasns, puis les achète sur internet. Pas très déontologique, mais c'est la dure et triste réalité du marché. Personnelement, quite à payer un petit peu plus cher, je suis prêt à acheter mon véhicule chez mon agent car je sais qu'après le vente, service sera rendu !
clerion, Le mardi 06 juin 2017

... (sans les fautes d'orthographe, désolé) Certains (es) essaient les vêtements dans les magasins, puis les achètent sur internet. Pas très déontologique, mais c'est la dure et triste réalité du marché. Personnellement, quite à payer un petit peu plus cher, je suis prêt à acheter mon véhicule chez mon agent car je sais qu'après le vente, service sera rendu !
clerion, Le mardi 06 juin 2017

Il existe différentes manières d'essayer un véhicule en se passant d'un concessionnaire ou agent.
JL S, Le mardi 06 juin 2017

J'ajoute que l'essai de 15 minutes proposé par le vendeur ne permet absolument pas de se faire une idée complète sur le véhicule.
JL S, Le mardi 06 juin 2017

Il y a encore quelques années, on disait qu'il serait impossible de vendre des chaussures en ligne car il faut impérativement essayer des chaussures avant de les acheter...! Aujourd'hui Sarenza et Zalendo, pour ne citer que ceux-là, font un carton...
La façon de consommer change, il y a ceux qui s'en rende compte et ceux qui ne le voit pas ou ne veule pas le voir...
J'ajouterai que tout le monde n'essaye pas une voiture avant de l'acheter, loin de là !
Emmanuel S., Le mercredi 07 juin 2017

Oui mais cela marche uniquement parce que l'échange est possible et gratuit.
Vous voyez un constructeur prêt à le faire avec des bagnoles ??
;0)
Lucos, Le mercredi 07 juin 2017

L'échange s'est déjà vu, notamment en occasion.
JL S, Le jeudi 08 juin 2017



Près de 250 groupes de distribution référencés dans l’Annuaire 2017
Allemagne : le marché automobile rebondit de 12,9% en mai



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017