Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 17/09/2015

PSA développera ses futurs véhicules électriques avec Dongfeng

PSA développera sa future génération de véhicules électriques avec son partenaire et actionnaire chinois, Dongfeng, rapporte l'agence Reuters.

Gilles Leborgne, directeur de la recherche et du développement de PSA, a déclaré à Francfort que la future génération de véhicules électriques du groupe sera développée en partenariat avec Dongfeng, actionnaire de PSA à hauteur de 14%. Ces véhicules, destinés aux marchés européen et chinois, devraient être commercialisés en 2020.
Cette annonce s'inscrit assez logiquement dans le cadre de leur coopération pour le développement de la prochaine génération de leur plateforme pour les citadines (CMP). Les deux groupes ont annoncé en avril dernier qu'ils allaient investir 200 millions d'euros dans le développement de cette plateforme, dont 60% seront supportés par PSA et 40% par Dongfeng. Sur cette plateforme, les deux constructeurs entendent développer et commercialiser d'ici 2020 plus d'une dizaine de modèles allant de la petite citadine au petit SUV. Et cette plateforme sera adaptée pour les moteurs thermiques, hybrides et électriques.
En avril, le dirigeant de PSA, Carlos Tavares, avait également annoncé la création d'une business unit dédiée aux véhicules électriques, démontrant l'importance que cette technologie allait prendre pour le groupe en Europe comme en Chine, pilier de sa stratégie de croissance.
Aujourd'hui PSA commercialise quatre véhicules électriques dont deux achetés à Mitsubishi, les Citroën C-Zéro et Peugeot Ion. Les deux autres sont les Citroën Berlingo et Peugeot Partner qui reposent sur une technologie électrique de Mitsubishi. Gilles Leborgne n'a pas indiqué si la coopération avec Mitsubishi se poursuivrait à terme.
Emilie Binois

Partagez cet article :

Réactions

Destins croisés de nos deux constructeurs hexagonaux : Renault passe au diesel hybride avec la nouvelle Mégane alors que PSA ne donnera pas suite à sa techniologie Hybrid4, et PSA compte renforcer sa gamme de tout électrique tandis que Renault semble mettre un frein au tout électrique, Zoé exceptée. Comme annoncé dans l'Auto Journal il y a 2 semaines, coopération en tout électrique avec Dongfeng en remplacement de la technologie Hybrid'air abandonnée par PSA faute de partenaire ?
clerion, Le jeudi 17 septembre 2015

hybrid air abandonné faute de partenaire ou faute d'aide à l'achat, notamment en Chine ?
JLS, Le jeudi 17 septembre 2015

Cocasse, dérisoire, incompétence, manque de bon sens et discernement, ne rien comprendre à la veille technologique et ne rien tirer de celle-ci..c'est le constat qu'il est facile à faire, avec les propos du rédacteur ici, sur la pagaille et la marche au doigt mouillé de nos deux constructeurs cadors français!
Internautes vous choisissez ce qui vous convient!
Seulement deux constructeurs au monde ont compris que le VE n'aura jamais de diffusion mondial et sera accepté que s'il dispose d'une autonomie de plus de 400/450 km avant charge sur une borne électrique.
Je parle de Tesla et d'Audi qui se décide à faire un concept (au salon allemand cette année) ou l'autonomie est aussi de plus de 450 km.
Il est sidérant de voir les autres constructeurs s’acharner à mettre en production des petits VE sans autonomie.
La nouvelle Smart électrique avec des éléments de la ZOE va connaître le même sort en chiffres de ventes faiblards que la ZOE elle même. Les conseils d’administration laissent gaspiller encore des milliards sur la mise en production de véhicules fabriqués "pour ne pas les vendre" sans poser des questions!
Renault abandonne les VE qui dit notre rédacteur tout en gardant l'avatar ruineux qu'est la ZOE...LA PREUVE qu'il fut une connerie de la mettre en production ainsi que les autres VE chez Renault.
Nissan ne s'en sort à peine avec sa Leaf uniquement par la situation et mode de vie d'une grande partie des américains en condominiums et une bonne partie de ceux-ci est le faite de l'utilisation de la Leaf par la ménagère américaine qui ne travaille pas pour se déplacer au centre commercial et chercher les enfants à l'école. Les chiffres de ventes sont quand mêmes ridicules au niveau mondial.
Le groupe PSA n'a rien appris de l'échec de son concurrent Renault.
Si Tesla et Audi ont fini par comprendre qu'il faut une grosse batterie pour convaincre de la viabilité d'un VE (sans faire pourtant de gros volumes de ventes mondiales), comment est-ce possible d'insister dans une telle bêtise avec des petits VE à faible autonomie?
Ne voient-t-ils pas qu'un petit VE devient inutile est est repoussé dans la décision d'achat par un futur client quand celui-ci et en cas d'urgence est bloqué par une situation de dépassement d'autonomie?
Qui a envie de se trouver bloqué tout en ayant investi assez lourd et en plus avec une location mensuel sur le dos?
Les constructeurs qui ce sont lancés là dedans sont cons ou quoi?
On voit que la réponse est oui!
Seulement un caprice de PDG chez nous et un caprice de PDG au Japon maintenant avec la voiture à PAC hydrogène chez Toyota permets un tel gaspillage de ressources!
Jo Duchene, Le jeudi 17 septembre 2015



La Q30 prête à booster les ventes d’Infiniti en Europe
L’allongement du temps de travail toujours en discussion à l’usine Smart d’Hambach



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017