Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 05/06/2019

PSA Hérimoncourt : la formation au véhicule électrique, une piste pour reconvertir le site

(AFP) - Le site PSA d'Hérimoncourt (Doubs) que le  constructeur quittera l'an prochain pourrait se transformer notamment en un centre de formation aux nouveaux métiers de l'automobile, a indiqué mardi Frédéric Barbier, député (LREM) du Doubs.

Le groupe Adecco spécialiste des ressources humaines a annoncé mardi son  intention de créer sur place un "centre de formation et d'apprentissage" aux métiers de l'automobile qui répondrait aux évolutions de ce secteur, a indiqué l'élu local, à l'issue d'une réunion sur l'avenir du site tenue à la sous-préfecture de Montbéliard.
Adecco prévoit de s'associer avec son confrère Altedia pour former aux "qualifications qui seront exigées par les mutations technologiques et industrielles de l'industrie automobile, en premier lieu le développement du véhicule électrique", a précisé M. Barbier.
Un second projet émane du sous-traitant automobile allemand Welp, a relaté le député. Cette entreprise a exprimé son "intérêt" pour s'implanter à Hérimoncourt, car elle se rapprocherait de deux de ses principaux clients, l'usine Bugatti de Molsheim (Bas-Rhin) qu'elle fournit en revêtements intérieurs de luxe, et l'Armée helvétique suisse pour laquelle elle produit des blindages, a exposé M. Barbier.
Les deux projets sont "sérieux et concrets", a estimé M. Barbier. D'autres dossiers ont été évoqués, mais leur contenu n'a pas été divulgué car ils ne sont pas avancés, a-t-il ajouté.
La reconversion poursuit l'objectif de recréer 200 emplois, soit autant que les effectifs actuels de PSA sur place. "La route est encore longue" avant d'atteindre ce chiffre, a reconnu M. Barbier. "Il y a une dynamique qui s'installe, mais il faudra qu'elle se confirme dans la durée", a-t-il dit à l'AFP.
PSA a décidé en début d'année d'arrêter en 2020 son activité de pièces de rechange à Hérimoncourt, un site historique voisin de Sochaux où il était présent depuis 1833, pour la transférer dans son centre logistique mondial de Vesoul (Haute-Saône). Le constructeur s'est engagé à reclasser l'ensemble des 204 salariés, sans licenciement, et à oeuvrer à la réindustrialisation du site d'Hérimoncourt.
AFP

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017