Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Analyse - 31/01/2020

Renault numéro 1 français en Chine pour la première fois en décembre

La chronique de Matt Gasnier, spécialiste du marché chinois et créateur du site Bestsellngcarsblog.com, le site de référence global d’analyse des statistiques de ventes de voitures, couvrant plus de 200 pays.

 

D’après les chiffres officiels de la CAAM, l’Association Chinoise des Constructeurs Automobiles, Renault est la première marque française en Chine sur le mois de décembre 2019 avec 3 422 ventes (+113.3%) contre 3 017 unités à Peugeot (-59%), 2 507 immatriculations à Citroën (-63.3%) et 11 unités à DS (-92.9%). Cela peut paraître surprenant, mais c’est la toute première fois que Renault est la marque française la plus vendue en Chine. Son arrivée sur le marché en tant que producteur local – un statut qui autorise des prix contenus et donc des volumes plus importants - est en effet très récente (mars 2016) alors que Peugeot et Citroën s’acharnent à amadouer le consommateur chinois depuis trois décennies.

C’est toutefois loin d’être le meilleur mois de Renault en Chine, son record étant de 9 000 ventes en janvier 2018. Par quel miracle Renault se retrouve-t-il donc en tête ? Traditionnellement les chiffres de la CAAM concernent les ventes en gros, ou les livraisons d’usine aux concessionnaires, et non pas les immatriculations. Ces statistiques ont tendance à favoriser les modèles en cours de lancement qui remplissent leurs concessions. C’est en partie ce qui explique le succès de Renault au cours des deux derniers mois.

La nouvelle citadine électrique sur base Kiwd, appelée City K-ZE, est maintenant en concessions chinoises et s’est écoulée à 1 426 exemplaires en novembre 2019 et 1 205 unités en décembre 2019, ce qui la place en 2ème position des modèles français sur le mois derrière le Citroën C5 Aircross (1 405 unités). Le Kadjar (1 104 unités) poste également une belle performance (+54.2%), le Koleos (796 unités) se maintient honorablement (-10.4%) tandis que le nouveau Captur est encore bien faible à 317 unités contre 384 ventes en novembre 2019, mais devrait selon toute logique progresser au cours des prochains mois.

Renault était descendu à 546 ventes en septembre 2019 mais est remonté à 953 unités en octobre 2019 puis 2 048 ventes en novembre 2019 sous l’impulsion de la City K-ZE qui redonne des couleurs à la marque. Renault peut-il devenir sur le long terme la marque française la plus populaire en Chine ? C’est possible, si les City K-ZE et Captur améliorent leurs scores, d’autant que Peugeot et Citroën sont actuellement piégés dans une spirale infernale avec des volumes extraordinairement bas. Il y a à peine trois ans, en décembre 2016, Peugeot vendait encore 47 124 unités de nouveaux véhicules en Chine, soit 16 fois plus qu'en décembre 2019 et Citroën 31 961, soit 13 fois le mois de décembre 2019. Peugeot tient dans le nouveau 2008 un espoir de remonter la pente dans les prochains mois, mais l’escarcelle de Citroën reste désespérément vide de tout lancement prometteur.

Certes, les rôles sont inversés en ce qui concerne l’année pleine 2019. Peugeot est en tête des françaises mais 39ème au général avec 63 757 ventes (-54.2%) devant Citroën en 43ème place avec 50 278 unités (-55.8%), Renault 64ème avec 18 281 exemplaires (-63.5%) et DS 93ème avec 1 252 ventes(-67.8%). Les chiffres ne mentent pas, les constructeurs français (-56.5%) font partie des plus mauvaises performances de 2019 en Chine.

Qui tire son épingle du jeu ? Les japonaises (+2.7%) et les allemandes (+2.1%) ont le vent en poupe, mais les coréennes (-14.6%), les chinoises (-15.8%), et les américaines (-23%) sont en berne. Le marché total, lui, est en baisse pour la deuxième année de suite à -8.2%.

Mercedes (+18.4%), BMW (+17.1%), Toyota (+8.8%), Honda (+6.9%), MG (+4.5%) Haval (+0.4%) et Audi (+0.04%) sont les seuls constructeurs du Top 25 en sécuriser des ventes en gros en hausse en 2019. Le leader du marché avec 3,1 millions d’unités, Volkswagen parvient à limiter la casse à -0.9%. Plus bas, c’est la nouvelle marque de SUV Jetour, appartenant à Chery, qui parvient à écouler 139,000 unités en 12 mois et 180,000 depuis son lancement en septembre 2018. Volvo (+22.6%) affiche des volumes records grâce au lancement du XC40, tout comme la marque premium au drapeau rouge Hongqi (+272.5%) qui a étendu sa gamme avec deux nouveaux SUVs. 

Lynk & Co (+6.4%), la marque semi-premium de Geely, continue de grimper les échelons avant un possible lancement en Europe en 2021, tout comme NIO (+158.6%), Acura (+101.5%), Maxus (+97.1%), Borgward (+37.6%), Jinbei (+27.4%), Infiniti (+21.4%) et Cowin (+11.4%). La principale nouveauté de l’année est la marque low-cost de Volkswagen, Jetta, qui a livré 49,089 unités à ses concessionnaires en quatre mois avec deux modèles, le crossover VS5 et la berline VA3. Ceci en fait le lancement le plus réussi de l’histoire en Chine. Ora (+1005.7%), la marque électrique de Great Wall, vend près de 40,000 unités pour sa première année pleine.

Les marques en perte de vitesse sont beaucoup plus nombreuses, et les plus touchées parmi les étrangères (hormis les françaises) sont Fiat (-91.4%), Luxgen (-79.2%), Jeep (-41.4%), Ford (-39.4%), Jaguar (-28.9%), Chevrolet (-23.3%), Kia (-23.3%), Mazda (-23.1%), Skoda (-20.9%) et Land Rover (-16.4%). 

Les marques chinoises sont en train de vivre leur premier « hiver » en trente ans (telle est l’expression utilisée par la presse locale), et le nombre de marques autochtones en activité a commencé à baisser pour la première fois en 2019, le compteur s'arrêtant à 180 selon notre baromètre exclusif. Bisu (-82.1%), Dearcc (-100%), Enranger (-50.1%), Hawtai (-64.2%), Huasong et Jonway (-100%) sont les victimes de 2019, ayant mis la clé sous la porte. D’autres constructeurs sont au bord du gouffre, tels Lifan (-77.3%) dont la production est stoppée, Zotye (-49.9%), Singulato, Link Tour, Traum et Zhidou…
Matt Gasnier

Partagez cet article :

Réactions

Sait-on expliquer pourquoi les marques PSA dévissent ? le produit ? le réseau ?
Et qu'est ce qui fait le bon démarrage de Jetta ? Car la démarche de VW est intéressante, en allant non pas sur le "premium" (le graaal...!) mais plutôt sur l'accessible venant concurrencer les acteurs locaux (si j'ai bien compris...). Pourquoi ça n'a pas pris avec Citroën ?
M. Gasnier, un petit focus sur Jetta une prochaine fois ?
Yaa, Le vendredi 31 janvier 2020

PSA va t'il boire le calice jusqu'à la lie ?

Quelle(s) erreur(s) a/ont été commise(s) pour descendre si bas ?

De mémoire, PSA avait fait jusqu'à 700 000 ventes en Chine il y a quelques années.
Produit ? réseau ? prix ? autre ?
Porte Nawak, Le vendredi 31 janvier 2020

Tiens ! Il y a un nouveau dans la classe !
Les semi-premium ??
Intérieur plaqué or et jantes tôle sans enjoliveur ??
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le vendredi 31 janvier 2020

Cher monsieur Tavares, cher remplaçant de Mme Jackson, chers dirigeants Citroën, si vous lisez Autoactu - ce qui devrait être OBLIGATOIRE ! - arrêtez de vous acharner sur le marché chinois où les locaux vont vous écraser comme des moustiques (j'avais un autre mot commençant par M), mais faîtes nous la e-Méhari, non seulement avec un vrai GMP électrique comme celui de la 208, mais proposez nous aussi cette petite bagnole marrante avec le 3 cylindres atmos, sans rien dans la bagnole ! Une "naked" en quelque sorte. Appellation commerciale ? 3-Méhari.
Va quand même bien falloir que je remplace mon Solex, croyez-pas M. Tavares ?
Allez quoi, c'est pas difficile.
Je vous en supplie, vous allez cartonner avec cette petite bagnole, c'est sûr.
Bruno HAAS, Le vendredi 31 janvier 2020

Où c'est qu'on signe !
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le vendredi 31 janvier 2020

Moi aussi je veux adresse un petit message à Monsieur Tavares (pour lui éviter plus de dégâts et des déboires financiers)....
Monsieur Tavares acceptez les bonnes blagues qu'on vous envoient nos internautes pour faire des gadgets électriques pour aller à la plage...mais au fait maintenant que vous avez une PETITE gamme d'hybrides et de rechargeables (très bonne chose et de manière prudente), il faut tâcher de les vendre pour voir si le public mord à l’hameçon et s'il faut augmenter les cadence de production...
Ne me remerciez pas, et sachant ce que vous savez que les pouvoirs publics ne font rien pour investir en infrastructures de recharge, vous avez raison de pas y croire beaucoup aux VE !
Faire des VE et surtout investir pour faire que des citadines pour les bobos dans les ville, c'est imprudent et risqué !
Votre absence dans ces plaisanteries à Macron et pince fesses pour des usines à batteries chez nous, qui ne valent rien, au vu de l'absence de maturité industrielle des mêmes batteries, ne font que vous voir monter dans ma considération !
Suivez le conseil de gens qui vous disent que la fièvre automobile en Chine sera permanente...et mortelle...
Il y a rien a gagner sur ce marché !


Jo Duchene, Le vendredi 31 janvier 2020

Avis de gros temps sur W street,usines fermées en RPC,en France marché à moins 15 et la Régie a moins 17...a vous les studios
alain boise, Le samedi 01 février 2020



270 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution
Arval déploie deux navettes autonomes à Rueil-Malmaison



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017