Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 09/11/2018

Renault va produire deux nouveaux fourgons pour Nissan et Mitsubishi

Carlos Ghosn a annoncé un investissement de 450 millions d’euros sur 5 ans sur Maubeuge et la production de deux nouveaux fourgons : un NV250 sur base Kangoo pour Nissan et un fourgon sur base Trafic pour Mitsubishi.

En juin dernier, Carlos Ghosn, PDG du groupe Renault, annonçait un investissement d’un milliard d’euros sur 5 ans dans les véhicules électriques. Hier, c’est un investissement de 450 millions d’euros sur 5 ans "pour la production de Kangoo" qui a été annoncé, lors de la visite par le président Macron de l’unique site de production de Kangoo à Maubeuge.

Un Nissan NV250 sur la base de l'actuelle plateforme du Kangoo

En revanche, Carlos Ghosn n’a pas précisé à quelle date la troisième génération de Kangoo serait lancée, alors que la seconde remonte déjà à 2007 (avec un relooking en 2013). Il a toutefois été indiqué qu’un Nissan NV250, "basé sur l'actuelle plateforme du Kangoo", sera produit à Maubeuge à partir de la mi-2019, prolongeant ainsi la durée de vie de l’actuelle plateforme. Celle-ci sert également de base au fourgon Mercedes Citan et elle devrait le rester si l’on en croit les propos tenus par l'Alliance et Daimler lors de leur conférence de presse conjointe au Mondial de Paris.
Le site de Maubeuge a produit plus de 164 000 fourgons en 2017, essentiellement des Kangoo, dont 4 500 électriques (9 500 prévus pour 2018), et environ 25 000 Citan. La production devrait augmenter, avec l’ajout du Nissan NV250, et le groupe Renault prévoit de recruter 200 personnes en 2019 pour soutenir le développement de l’activité, en plus des 2 200 salariés actuels.

Un fourgon Mitsubishi à Sandouville pour compenser l'arrêt de l'Opel Vivaro
Carlos Ghosn a également révélé qu’un fourgon Mitsubishi allait être produit à Sandouville, sur la plateforme du Renault Trafic, renouvelé en 2014. Destiné à alimenter les marchés australien et néozélandais, ce fourgon Mitsubishi devrait être produit à compter de 2020. Il complétera la production du Trafic (107 400 unités en 2017), du Nissan NV300 (8 700 unités) et du Fiat Talento (19 000 unités) et compensera l’arrêt de l’Opel Vivaro, désormais uniquement produit à Luton (Royaume-Uni).
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

C'est toujours rigolo de croiser un Kangoo avec une calandre Mercedes … L'essentiel c'est "qu'ils z'en vendent" …!

Quant à Macron, il a bénéficié d'un accueil chaleureux et promis des joujoux pour bientôt … C'est presque la saison !
ADEAIRIX, Le vendredi 09 novembre 2018



Organigrammes des constructeurs : pour savoir "qui fait quoi ?"
Opel assure qu’il atteindra son objectif CO2 en 2021



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017