Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Analyse - 10/02/2020

Résultats 2019 de FCA : rendre l’insoutenabilité séduisante

La chronique de Bernard Jullien, Maître de Conférence à l'Université de Bordeaux et conseiller scientifique de la Chaire "Distribution & Services Automobiles" du Groupe Essca.

Rien de très nouveau à la lecture des résultats de FCA : l’Amérique du Nord et les deux marques phare, RAM et Jeep, se portent bien.
Le reste vivote et a plutôt tendance à se dégrader sans que rien de sérieux ne soit entrepris pour y surseoir. Tout se passe depuis 2014 comme si la feuille de route était celle-là : faire tourner la machine à cash aux Etats-Unis et attendre pour le reste que le futur allié se charge soit de faire le ménage soit de réinvestir ou d’offrir ses solutions pour réanimer les marques et le business dans les régions délaissées . 

Le cas de l’Europe est à cet égard emblématique. A.-G. Verdevoye résume bien la situation dans Challenges :
"L'Europe (et le Moyen-Orient qui lui est rattaché) affiche encore une fois une perte. Celle-ci a été certes ramenée de 470 millions en 2018 à 6 seulement l'an passé. Il n'empêche. La région ne représente que 20% du chiffre d'affaires de FCA.  Le groupe n'est plus que le huitième acteur en Europe (voitures particulières seules) avec 6% de part de marché en 2019. Une longue descente aux enfers. Produits vieillissants, usines sur-capacitaires, le bilan est faible. "Sergio Marchionne n'aimait pas Fiat parce qu'elle ne gagnait pas assez d'argent avec ses petites voitures", dit un cadre supérieur de la firme turinoise, qui lui reproche un sous-investissement chronique. Le best-seller 500 date de 2007, et Fiat n'a pas remplacé sa vieille petite Punto (2005)."

On pourrait ajouter qu’il en a été de même de Lancia et que les espoirs que le même Marchionne avait feint de mettre dans le renouveau d’Alfa-Romeo dans son plan de 2014, si loin de ce qu’il a finalement fait, ont été douchés.
Il évoquait alors un objectif de 400 000 voitures vendues en 2018. Il s’en est vendu en 2019 moins de 80 000. Ce ne sont pas les 167 000 Jeeps que FCA a vendu en Europe l’an passé qui peuvent pallier les carences des marques historiques : FCA est en perdition en Europe où ses parts de marché VP sont passées de 6,5% à 6% et remplir les usines italiennes va durablement rester problématique quoiqu’il soit décidé dans l’année à venir par le nouvel ensemble PSA-FCA.

Comme l’indiquait Florence Lagarde en présentant les résultats du travail conduit par PA Consulting pour positionner les différents constructeurs face aux normes CAFE qui s’appliquent à chacun, FCA est aussi, avec Volkswagen, le constructeur qui semble aujourd’hui le plus loin du compte : entre 2016 et 2018, les émissions de CO2 des véhicules immatriculés sont passés de 120g à 125,4g là où PSA passait de 110,4 à 113,9 ; la cible 2021 de FCA est à 92,8 g, celle de PSA à 91,6.
PA Consulting considère que FCA pourra difficilement descendre en dessous de 120 g alors que PSA serait à même d’atteindre 95,6. Bien évidemment, FCA prétend l’inverse et présente un "plan" d’électrification qui doit lui permettre d’être "compliant" non seulement grâce à Tesla mais encore grâce au lancement de véhicules hybrides rechargeables et électriques à batterie. On peut en l’état actuel des choses nourrir quelques doutes à ce sujet et craindre que les deux années à venir n’impliquent pour FCA en Europe de devoir en rabattre encore en terme de volumes et de profitabilité.

En Amérique du Sud, FCA a encore de beaux restes et, malgré le problème argentin, 2019 a permis au groupe de dégager un résultat opérationnel positif (500 millions d’euros) et en nette progression par rapport à celui de 2018. Toutefois, au Brésil où la marque Fiat avait, depuis des décennies, des positions très fortes, celle-ci est désormais en deçà des 9% de parts de marché (là où GM est à 19% et Renault à 9,6%) et doit laisser Jeep assurer le complément. Seuls les VUL assurent à Fiat désormais sa place : avec 40% de part de marché assurées par les Strada et Toro, Fiat continue de peser presqu’aussi lourd que GM et VW. Là encore, ce sont moins les investissements et le dynamisme de la politique produit qui assurent les résultats mais plutôt une stratégie rentière.

Restent l’Amérique du Nord où RAM réalise la totalité de ses ventes et Jeep les deux tiers de celles ci. FCA y réalise 100% de ses résultats puisque les faibles profits en Amérique Latine couvrent à peine les pertes dans les autres régions du monde. La profitabilité y est de 9% et puisque le groupe y fait 68% de son CA et ne dégage pas de profits ailleurs, le résultat du groupe n’est que de 6,2% .

Dans l’arithmétique financière FCA, ceci semble signifier qu’il faut se désengager des autres régions et probablement  des marques moins "contributives" pour que la valeur délivrée à l’actionnariat soit plus proche des bons résultats américains de Jeep et RAM. Et, de fait, la gestion du "portefeuille pays" qui a consisté à ne plus rien faire en Europe, en Chine, en Inde ou en Russie comme celle du portefeuille de marque qui a consisté à priver de produits Fiat, Lancia ou Alfa-Romeo, est reproduite à l’identique pour les "sedans" et les marques qui les portent en Amérique du Nord : Chrysler très clairement et Dodge dans une mesure à peine moindre sont en déshérence.

Si Trump ne gagnait pas les prochaines élections et/ou que les grands Etats américains décidaient de faire quelque chose contre la dérive du marché américain vers des produits de plus en plus décalés par rapport à ceux que l’on entend promouvoir en Europe comme ailleurs, FCA et ses "profits cows" seraient très mal en point. Les dirigeants de FCA le savent et se sont organisés pour que l’allié séduit par la profitabilité du groupe à la stratégie insoutenable soit trouvé avant que l’évidence ne s’impose.
Bernard Jullien

Partagez cet article :

Réactions

Comment peut-on annoncer des objectifs spécifiques d'émissions moyennes de CO² pour des constructeurs en 2021, alors que ceux-ci seront fonction des résultats NEDC corrélés et WLTP 2020 ?
Voir le règlement 2019/631 UE.
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le lundi 10 février 2020

Si Trump ne gagnait pas les élections de Novembre?avec qui en face?
alain boise, Le lundi 10 février 2020

Tout ceci est très beau...tout le monde ici brille en société avec des chiffres, mais rien de surprenant... et à priori pour nous ici en Europe de s’inquiéter, à moins que FCA arrête ce qui est prévu de sortir chez Fiatt et Alfa Romeo !
Nous attendons de voir EN VRAI de ce qu'il va être présenté dans les concessions chez nous...et on avisera !
Une immense majorité de zozos même chez les dits "professionnels" qui prenaient avec des pincettes dégoutées le mot "hybride" et "hybride rechargeable" ne vont dans les prochaines années qu'avoir dans leur bouche ce mot !
Et gnan gnan, que c'est ou fut une technologie aberrante et chère sinon ruineuse...et finalement mangent leur chapeau d'imprévoyants et paresseux qu'ils sont, sans y compter tout une clique de "capitaines " d'industrie qui n'ont fait que parader dans les salons, alors qu'ils étaient les héritiers de constructeurs français et allemands centenaires !!
Elles sont là ces hybrides et MAINTENANT il faut les vendre !!
Louez le ciel que la crise chinoise va faire écouler toute la surproduction (s'il n'y a pas de manque de pièces importantes pour les assemblages).
Ceci fait dire à Bruno...que les gens chez nous vont ce battre pour avoir ce qui sera disponible...et ainsi une chance sera donnée aux VE et hybrides plus les rechargeables !
Le bonheur des uns fera le malheur des autres !
Les publicitaires chez nous sont déjà aux jolis intox pour vendre des VE qui ce chargent le "temps d'avaler un sandwich" !
Comme dit l'ami Lucos: "c'est tant pis pour ta pomme si t’achètes n'importe quoi ! ". C'est lapidaire.
Pour revenir au sujet, je m'étonne que le grand spécialiste Bernard Julien, oublie de parler des autres constructeurs coréens et japonais et de leur influence dans les chiffres mondiaux...mais c’est normal, il passe sous silence tout ce qui est dans les cartons chez FCA et à venir en Europe et aux US.
Heureusement que chez FCA ils continuent de travailler...surtout pour sortir ce que nous attendons depuis 10 ans en hybrides et hybrides rechargeables.
Parler de Tesla c'est hors sujet, mais la bête a la peau dure...et oblige le reste des dinosaures mondiaux dans l'auto à se remuer !!
C'est compliqué...n'est-ce pas !!
Jo Duchene, Le lundi 10 février 2020

…Euhhh à propos de complications … les références aux positionnements de « Bruno » ou de « Lucos » concernent d’anciens commentaires, je présume ou des commentaires ont été supprimés (?). Je ne vois rien dans le fil à propos … !


Sinon sur le sujet … Une nouvelle chronique de l’universitaire qui en creux désapprouve PSA s’agissant du mariage annoncé avec FCA … ? Bien malin celui qui connaît la fin de l’histoire …

Après un illustre prédécesseur de «Bojo » estimait :
"Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque risque "… ou quelque chose de ce genre ...

C’est là que la compétence en « risk management » (donc l'évaluation des risques) intervient pour ne pas trop « se gauffrer » … ;0)
ADEAIRIX , Le lundi 10 février 2020

Rien de supprimé, Jo "s'excite" tout seul en reprenant des vieux commentaires..
A moins que çe soit "c'excite" ??
;0))
Lucos de Beuliou el Tipi, Le lundi 10 février 2020

… "profits cows" or "cash cows" … ? … Sinon à la ferme y a aussi "golden eggs" ! Pour les SUV et les light trucks, çà semble … !
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 10 février 2020

Peut-être la cows de leurs soucis ?
;0)
(Clérion est probablement au ski..)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le lundi 10 février 2020

Entre "s'excite" (no sex ?), "c'excite" et brexcite … y s'y perd !
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 10 février 2020

Le fond des choses ne vous excite jamais !
Clerion est largement plus excitant et meilleur que vous dans les "blagues" et subtil en plus !!
Concernant PSA cela m’étonnerais que le design PSA excite outre mesure les italiens... mais ce sera toujours de contraire !
La famille Peugeot a toujours commis la faute de brimer Citroën par dépit et jalousie ! Copier les allemands avec le design de la 3008 va leur créer des difficultés pour sortir de l'impasse.stylistique !
Sauf Jaguar et Ferrari savent sortir du style carré affreux !

Jo Duchene, Le lundi 10 février 2020

… Pour le fond (…) vous vous y entendez, Duchene … !
Le petit bout de la lorgnette, surtout …

Vous fréquentez suffisamment le site pour savoir que je connais (très) bien les réalisations des maîtres du design italien … Et, contrairement à ce que vous affirmez, concernant PSA et, Peugeot, particulièrement le moins que l'on puisse dire c'est que les produits récents ne font pas trop pitié en matière de style (308 II, 3008, 508 II, 208 II et 2008 II) …
Se vendent ils "correctement" en Italie est une autre histoire … !

Pour autant, si vous voulez lancer des "petites" pics ou des "grosses" vannes" (ce qui est votre droit …) , tentez au moins d'être pertinent car le 3008 est beaucoup moins une copie des productions teutonnes que vous ne l'affirmez … Pôvre !

En effet, les codes esthétiques du 3008 ont plus à voir avec le Range Evoque que le premier Tiguan ou X1 venu … Et que je sache JLR est plutôt d'obédience britannique que germanique, sauf nouvelle information !
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 10 février 2020

… Bernard Jullien dans sa chronique fait référence à A.-G. Verdevoye, grand spécialiste du secteur auto pour Challenges …

Dans l'édition de la semaine passée, ce journaliste signe un portrait assez équilibré du "messie" et non de Messi … Il s'agit bien sûr de Luca De Meo …
On peut y lire concernant le prochain DG de Renault : "il va s'épanouir (chez Seat) en profitant des investissements et des nouveaux modèles décidés par son prédécesseur Jürgen Stackmann" (aujourd'hui membre du comité directeur de Vw) …

;0)
ADEAIRIX , Le lundi 10 février 2020

Faux. Rien dans les 3008 est comparable... et les toits de celles-ci ne sont pas dessinées en inclinaison vers l’arrière comme un coupé... personne se trompe en regardant une Évoque et une 3008... et alors l’intérieur d’une et de l’autre c’’est le jour et la nuit !!
Les sièges de la 3008 en entrée de gamme sont des parfaites planches de bois qui font du mal aux fesses... j’en ai loué une en boîte manuelle, une galère en ville et embouteillage... plus du 9,5L/100 km... loin très loin d’une hybride !
Au feu rouge en en mode Sport une CH-R lui fout la honte!
Ceci dit je ne le fait qu’une fois au feu... après cela ne m’amuse plus !
Jo Duchene, Le lundi 10 février 2020

Faux ?
Bravo pour votre "faux" si péremptoire …Qui prétend se tromper entre un 3008 et un Evoque … Pas moi en tous cas ...
On attend (et pour cause) les références stylistiques aux produits teutons …
Quant à l'intérieur, pôvre, il est à ce jour tellement spécifique aux produits Peugeot que c'est pas la peine de lui chercher une filiation !

… Apprécier inconditionnellement le 3008 à l'aune de sa version d'entrée de gamme … A part un "grand garçon comme vous si peu de mauvaise foi" qui se prêterait à l'exercice ?…
Le 3008 s'apprécie au minimum en version Allure et bien motorisé et là désolé pour le C-HR, en dehors de l'hybridation pas beaucoup d'argument en sa faveur …

Au demeurant, comme déjà écrit, le C-HR avec ses côtes d'habitabilité restreintes (espace aux jambes et coffre) est plus une offre de citadin urbain soit une alternative aux Captur et autres 2008… Deux offres qui dans leur dernière édition sont très abouties et là encore … ne reste au C-HR que l'argument de l'hybridation !

Quand à vos "exploits" au feu rouge (vert j'espère … ?) avec …
Est ce bien raisonnable … Duchene ?
ADEAIRIX , Le lundi 10 février 2020

Continuez, j'adore les moqueries !
Par contre à 28500 euros du CH-R Dynamic et l'équipement fourni à ce prix, la 3008 au même prix...cela relève de l'indigence mesquine d'un "power pricing" qui est vite détecté comme de l'arnaque pure et prix largement surfait !
Nous attendons pour la même période que le 2008 se vende au delà de 450000 exemplaires ...et ne parlons pas de la fiabilité....pôvre !!
Jo Duchene, Le lundi 10 février 2020

... Si vous adorez en + ...quand on peut faire plaisir !

Bon pour le nouveau 2008 on va voir mais çà semble démarrer "assez bien"
Quant à l'ancien il s'est vendu à largement plus du million d'exemplaires .
Question fiabilité ? ... avec une extension de garantie, tous les chemins ne mènent ils pratiquement à Rome (?)surtout lorsque l'on est un peu "averti" ...
En tous cas après 50 000 km, le 130 thp que j'utilise est en bonne forme ... il fait le job ...

C'est bien normal me direz vous et vous aurez raison ...Duchene
;0)
ADEAIRIX, Le lundi 10 février 2020

Pour nous tous ici, vous nous ferez un honnête rapport sur la fiabilité de votre 130 THP au moment ou il aura fait 100000 km sans frais de pannes injustifiées hormis les révisions habituelles !
Je suis optimiste pour vous quand même...mais pas pour une allemande du même tonneau !
Heureusement que le grand public a à sa disposition des revues et magazines auto (voyez l'Auto Moto de ce mois) qui les avertissent de l'exécrable manque de fiabilité de marques qui ont commis l'erreur de sortir des V6 diesel comme Porsche avec son Macan qui coutait une fortune...car ce moteur existait aussi chez Audi ! Pas plus de deux étoiles...et une ruine pour des acheteurs d'occasion et factures de réparation dont la liste est longue !
Jo Duchene, Le lundi 10 février 2020

Dans la même revue la fiabilité de la BMW X1 est plus que douteuse !
C'est une vrai vallée de larmes...concernant le moteur à essence, diesel, le châssis, la transmission, et l’équipement, sans compter les rappels (refroidisseur EGR, feux arrière, airbags)....n'en jetez plus la cour est pleine...et la facture d'achat lourde bien sur !!
Jo Duchene, Le lundi 10 février 2020

Finalement pour ceux qui mettent aux pinacles la marque Porsche...ce numéro encore qui fait un dossier complet sur les Porsche récentes d'occasion, il y a de quoi tomber de l'armoire !
Une seul modèle à 5 étoiles en fiabilité, à savoir, la Porsche 911 "Type 997" .et la moyenne c'est trois étoiles !
Grosse déception au vu du prix en neuf demandé...depuis dix ans et une inflation des prix totalement déraisonnable !
On peu lire des trucs hallucinants, et qui font fuir !
Exemple:
"Moteur 3,4/3,6 litres: des casses liées à des défauts de conception ou de fabrication , en particulier sue la chaine de distribution , dont un élément est sous-calibr; des cylindres se fendent; des poussoirs hydrauliques perméables; joint spi fragile en sortie de vilebrequin ; des culasses fissurées; refroidissement moteur (pompe à eau en particulier).
Des bobines d'allumage fissurées, des vases d'expantion fendues et des débitmètres remplacés !
Jo Duchene, Le lundi 10 février 2020



270 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution
Coronavirus : Renault annonce la suspension de la production d'une usine coréenne



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017