Marchés - 17/03/2020

Coronavirus : en même temps que le confinement, l’Etat annonce des aides massives pour les entreprises

Emmanuel Macron a annoncé pour la première fois des interdictions de circulation qui entreront en vigueur demain à midi pour une durée de 15 jours. Ces mesures s’ajoutent aux interdictions d’ouvertures de commerces considérés comme "non indispensables". Le Président a annoncé des aides aux entreprises qui seront précisées en détail aujourd’hui.

Coronavirus : en même temps que le confinement, l’Etat annonce des aides massives pour les entreprises

Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée de lundi 16 mars au soir.

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

Partagez cet article     

Comme nous l’écrivions hier, après une liste d’activités et d’établissements qui devront rester fermés pendant une période d’un mois (jusqu’au 15 avril), ce sont les déplacements "non indispensables" qui seront interdits dès ce midi.
L’appel à la responsabilité de chacun ayant montré ses limites ce week-end, Emmanuel Macron a annoncé lors d’une allocution télévisée hier soir des mesures fortes de restriction des déplacements. "Chacun d’entre nous doit à tout prix limiter le nombre de personnes avec qui il est en contact chaque jour. Les scientifiques le disent, c’est la priorité absolue", a dit le Président. "C'est pourquoi, après avoir consulté, écouté les experts, le terrain et en conscience, j'ai décidé de renforcer encore les mesures pour réduire nos déplacements et nos contacts au strict nécessaire. Dès demain midi et pour 15 jours au moins, nos déplacements seront très fortement réduits."

S’il n’a pas employé le mot de confinement, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner l’a fait. Il a dit également que les mesures annoncées qui s'appliquent partout en France étaient "les plus restrictives aujourd'hui en Europe". "Restez chez vous", a-t-il dit.
Il y aura cependant des exceptions à ce confinement pour lesquelles une attestation, disponible sur le site du ministère de l’Intérieur sera nécessaire. Ne seront autorisés que les cas suivants :
  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants et soutenir les personnes vulnérables
  • Sortir ses animaux à proximité de votre domicile
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement
Un artêté paru ce mardi 17 mars entérine ces dispositions et fixe l'interdiction de déplacement jusqu'au 31 mars 2020.
 
Pour les entreprises du secteur automobile ces restrictions de circulation devraient entrainer une forte baisse des activités qui n’ont pas été interdites. On peut considérer que le fonctionnement des ateliers devrait se réduire aux "urgences mobilité".
 
Des aides massives pour les entreprises
En même temps que ces annonces, Emmanuel Macron a annoncé un plan global d'aides aux entreprises qui seront détaillées ce mardi par le ministre de l’Economie qui doit tenir une conférence de presse téléphonique.
"Pour la vie économique, pour ce qui concerne la France, aucune entreprise, quelle que soit sa taille, ne sera livrée au risque de faillite", a dit le Président.
Il a cité : "un dispositif exceptionnel de report de charges fiscales et sociales, de soutien au report d’échéances bancaires et de garanties de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros pour tous les prêts bancaires contractés auprès des banques."
Pour les PME en difficulté il y aura également report des impôts et cotisations sociales et suspension des "factures d’eau, de gaz ou d’électricité ainsi que les loyers".

Hier, le CNPA avait déjà donné des précisions sur ces aides. "En soutien des banques, une garantie d'Etat sera étendue à toutes les entreprises : l'objectif est qu'il n'y ait aucun problème d'accès au crédit pour aucune entreprise", explique l’organisation professionnelle.
Elle précise également que : "Un fonds de solidarité est créé pour toutes les entreprises de moins de 1 million d'euros de chiffre d'affaires, qui rencontrent des difficultés pour des raisons sanitaires avec une perte de chiffre d'affaires de 70%. Alimenté par l'Etat et les Régions, un forfait mensuel de 1500€ sera attribué aux chefs d'entreprise sur simple demande."
Il y a également : un moratoire de 6 mois sur les crédits aux entreprises et un dispositif de chômage partiel "sans limite".
"Le télétravail doit être mis en place d'office pour tous les salariés qui le peuvent", souligne le CNPA.

Hier, la fédération bancaire française a diffusé un communiqué qui détaille le soutient des banques :
"• mise en place de procédures accélérées d’instruction de crédit pour les situations de trésorerie tendues, dans un délai de 5 jours et une attention particulière pour les situations d’urgence  ;"
"• report jusqu’à six mois des remboursements de crédits pour les entreprises ;"
"• suppression des pénalités et des coûts additionnels de reports d’échéances et de crédits des entreprises ;"
"• relais des mesures gouvernementales : dans le cadre des échanges avec les clients, communication et explication des mesures de soutien public (report d’échéances sociales ou fiscales, mécanisme de garantie publique comme BPI…)."
 

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Il faut espérer qu'il y aura un avant et un après covid19 dans la manière de produire et de consommer, pas seulement dans le secteur automobile.

Jl S, Le 17/03/2020 à 09:05

Consommer quoi ? Le Pangolin en Chine?

Alain Boise, Le 17/03/2020 à 10:21

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 17/03/2020

Catégorie Marchés

Le marché du VUL en Europe a ralenti sa chute en février

Avec 149.644 immatriculations de VUL neufs, le marché européen a réduit sa chute (-3,4%) en février. A l’inverse, les volumes du VU neuf et du VI neuf continuent de sombrer de respectivement -17,6% et -19,1%, tandis que la catégorie des bus et cars reste sur une tendance positive de +2,4%.

26/03/2020

Bonus VE : La date butoir du 31 mars reportée pour les véhicules commandés en 2019

Les véhicules électriques commandés en 2019 et non encore livrés bénéficierons du bonus de 6.000 euros jusqu’au 15 juin selon une instruction envoyée au PDG de l’ASP (Agence de services et de paiement) par la DGEC (direction générale de l’énergie et du climat). Malgré les circonstances les immatriculations de véhicules électriques sont en hausse en mars.

25/03/2020

Covid-19 : ce qui a changé dans la règlementation en France ce week-end

Allègement de la réquisition des masques, levée des interdictions de circulations pour les véhicules de transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes, augmentation du temps de travail des chauffeurs routiers jusqu’à 60 heures/semaine, interdiction des liaisons aériennes vers et La Réunion, Mayotte, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

23/03/2020