Autour de l'auto - 27/02/2020

L’ACF dévoile le nom des 6 start-up finalistes de son concours

Parmi 89 candidats, l’ACF a désigné les 6 finalistes qui présenteront leur projet devant le jury le 2 avril prochain, lors d’une journée dédiée à l’innovation automobile.

Partagez cet article     

L’Automobile Club de France a révélé le nom des 6 start-up finalistes des Grands Prix ACF AutoTech. Le 2 avril prochain, elles feront leur "pitch" devant le jury composé de 16 personnalités et un public de 300 personnes (*) réunies au sein de l’Automobile Club de France, Place de La Concorde, à Paris.
Pour cette troisième édition, près d’un quart des 89 start-up candidates venait de l’étranger, signe de la notoriété croissante de ce concours. Les récompenses financières attirent aussi les start-up en recherche de financement : près de 200 000 euros en valeur, offerts par les partenaires de l'événement, sont à gagner, dont un chèque de 25 000 euros pour le Grand Prix - remporté par Hiflow l’année dernière - et 10 000 euros pour le prix Pionnier, remporté par Proovstation. En un an, cette dernière start-up, présidée par Cédric Bernard, a franchi une étape, enregistrant ses premières grosses commandes : elle va ainsi livrer 40 portiques d’inspection et de chiffrage automatiques auprès du groupe BCA (remarketing VO) et 30 auprès du groupe Charles André (transport de VN et VO).

Des start-up technologiques en finale
Nouveauté 2020, parmi les 6 finalistes, sera désignée la start-up qui contribue le plus au développement durable. elle se verra remettre la mention GPACF GreenTech qui pourra être cumulée avec l’un des deux prix et aura sa propre dotation. 
Pour le Grand Prix, sont en lice : la société lorientaise IoT.bzh, spécialisée en systèmes d'exploitation Linux et cybersécurité pour les tableaux de bord automobiles ; En voiture Simone, l’auto-école en ligne ; et Outsight, une start-up qui a développé une caméra capable notamment de détecter des traces de glace, de neige ou de débris sur la route.
Pour le prix Pionnier, les finalistes sont : AC Biode, une batterie autonome fonctionnant en courant alternatif ; Altaroad, des capteurs installés sous la chaussée pour collecter des données (poids, trafic, vitesse) en temps réels ; Heex, un logiciel de traitement des données pertinentes provenant des véhicules autonomes.
Xavier Champagne

(*) Il reste des places pour participer aux rencontres AutoTech Disruption dès 13h30 et pour assister à la soirée. Inscription sur le site des Grands Prix ACF

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 27/02/2020

Quand les constructeurs français passent à la benne

Si les pick-up sont plutôt rares dans les contrées européennes, ils font partie du paysage quotidien des pays latino-américains. Même les constructeurs français s’y sont mis, avec plus ou moins de bonheur. Et l’actualité récente nous démontre qu’ils ne renoncent pas. Par Jean-Philippe Thery

Analyse

Catégorie Autour de l'auto

Sans les taxis-motos, le quotidien à Lagos est devenu un "enfer"

(AFP) - Embouteillages monstres, files d'attente interminables aux arrêts de bus, foules de piétons: se rendre au travail est devenu un "enfer" depuis l'interdiction des taxis-motos et des tricycles dans la capitale économique du Nigeria, où les Lagosiens font preuve d'une incroyable résilience.

11/02/2020

Coronavirus : les multinationales redoutent la contagion financière

(AFP) - Des constructeurs automobiles aux sous-traitants informatiques en passant par l'industrie du luxe, les multinationales du monde entier s'interrogent: l'épidémie de coronavirus qui secoue la Chine va-t-elle se propager également à leurs résultats financiers?

30/01/2020