Equipementiers - 24/02/2020

Valeo mise sur l'électrification pour poursuivre sa croissance

"Avec Valeo Siemens eAutomotive, nous avons créé un leader de la chaine de traction électrique dont le chiffre d’affaires va progresser dans les années à venir", affirme Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo. En perte, la co-entreprise sera à l'équilibre en 2022, prévoit-il.

Partagez cet article     

Les équipementiers français ont tiré leur épingle du jeu l’année dernière. Faurecia, Plastic Omnium et Valeo, dernier d'entre eux à révéler ses résultats, ont tous réalisé une croissance supérieure à la production automobile mondiale (-6%).
Valeo a fait 6 points de mieux (à périmètre constant), avec un chiffre d’affaires première monte (*) de 16,122 milliards d’euros, bien réparti entres ses quatre activités : les systèmes de confort et d’aide à la conduite (+2%), les systèmes de propulsion (stable), les systèmes thermiques (-3%) et les système de visibilité (stable). Son panel de clients reste aussi bien équilibré avec 33% de constructeurs asiatiques, 30% d’allemands, 18% d’américains et 13% de français.

Nette amélioration au second semestre
L’équipementier a amélioré sa marge opérationnelle au second semestre (+1,8 point), à 5,6%, pour finir l’année à 5,5% en recul de 0,8 point, notamment à cause de la grève chez GM aux Etats-Unis (0,3 point de marge perdu) et des pertes de sa co-entreprise avec Siemens (260 millions d’euros). En revanche, l’équipementier a gagné un point de marge en réduisant ses frais généraux et ses coûts de R&D. "Nous poursuivrons ces économies en 2020, souligne Jacques Aschenbroich, le PDG du groupe, grâce à la standardisation de nos plateformes technologiques qui permettent de répartir nos coûts fixes de développement sur plusieurs clients". En partie grâce à cela, "nous avons pu générer un cash flow de près de 520 millions d’euros quand les analystes financiers s’attendaient à 350 millions d’euros", se félicite-t-il.

"Un objet technologique extrêmement puissant"
"Nous avons atteint le pic de perte l’année dernière avec Valeo Siemens eAutomotive, rassure le dirigeant. Elles vont se réduire en 2020 pour être à zéro en 2022. Le pic des coûts de développement est aussi dernière nous. Avec cette co-entreprise, dont nous prendrons le contrôle à 100% en 2023, nous avons créé un leader de la chaine de traction électrique, un objet technologique extrêmement puissant dont le chiffre d’affaires va progresser dans les années à venir. Peu importe pour nous que ce soit les batteries ou les piles à combustible qui se développent le plus, nous ne sommes pas présents sur ces marché mais sur toutes les technologies de la chaîne de traction électrique, en lien avec ces sources d’énergie", souligne le dirigeant.

40% des ventes de systèmes 48 volts dans le monde
Déjà en 2019, 53% du chiffre d’affaires première monte de Valeo se faisait avec des technologies qui participent à la baisse du CO2. Et ce n'est pas fini : "en 2020, les constructeurs doivent doubler leurs ventes de véhicules 100% électriques en Europe pour atteindre l’objectif de 95 g", souligne-t-il.
"En 2030, un quart des ventes en Europe sera 100% électrique (20% dans le monde) et le reste sera hybride, dont une majorité de mild-hybride", avance également le dirigeant. Or, nous sommes le leader du 48 volts avec 40% de parts de marché et de nombreux lancements prévus cette année".
Valeo, qui est en revanche très peu exposé sur les technologies Diesel, a même développé un système 48 volts pour électrifier des petits véhicules à 100%. "Nous avons reçu des commandes de la part de trois constructeurs", indique le dirigeant.
"En 2021, nous nous attendons aussi à une forte croissance de notre activité thermique", dit-il, tandis que les activités d’aide à la conduite (Adas) vont continuer à se généraliser. "Outre les capteurs ultrasons, les caméras et les radars, nous sommes les seuls aujourd’hui à livrer des lidars. Nous lancerons cette année notre deuxième génération de lidar sur un véhicule offrant un niveau 3 d’autonomie en Europe", révèle-t-il.
"Nous sommes sur des métiers porteurs, je ne vois pas aujourd’hui la nécessité d’investir dans de nouveaux métiers", dit-il. En 2019, Valeo a enregistré pour 22 milliards d’euros de prises de commandes (1,34 fois son chiffre d’affaires première monte), dont 47% portant sur des produits innovants (produits en série depuis moins de trois ans).

Le risque chinois
Pour 2020, Valeo a annoncé son intention de faire mieux que le marché automobile mondiale, soit 5 points de mieux qu’un marché attendu en baisse de 2%, hors effet du coronavirus. L'épidémie est la grande incertitude. Sur les deux premiers mois de 2020, le marché chinois aurait baissé de 40%, avec un arrêt quasi-complet des ventes sur ces 15 derniers jours. "Nous suivons ce qui se passe dans nos usines mais nous sommes dépendants du marché chinois, explique le dirigeant. Les clients vont-il retourner rapidement dans les points de vente ? Y aura-t-il un effet de rattrapage rapide comme cela s’est passé en 2003 avec l’épidémie de Srass ? On ne sait pas".
En revanche, l’activité de Valeo hors de Chine ne devrait pas être impactée par le coronavirus (sauf arrêt de production de constructeurs liés à d’autres fournisseurs). En effet, "nos 34 usines en Chine, implantées à 90% en dehors de la province de Hubei, produisent à 95% pour le marché locale", explique le dirigeant. Le marché chinois représente 16% des commandes prises par Valeo en 2019 (et 13% de son chiffre d’affaires 2019).
Xavier Champagne

(*) son chiffre d’affaires seconde monte s’est dégradé de 2%, à 1, 972 milliard d’euros.

 

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 24/02/2020

Nouvel organigramme dans les structures de Daimler

A compter du 1 er avril 2020, Daimler annonce une nouvelle organisation avec la création de nouvelles fonctions au sein de sa structure Mercedes-Benz Cars. Wolf-Dieter Kurz est nommé stratégie produit et pilotage de Mercedes-Benz Cars. Markus Schäfer prend la nouvelle direction des opérations de Daimler AG et contrôlera également les processus de création de valeur de Mercedes-Benz Cars. Harald Wilhelm devient directeur financier de Mercedes-Benz AG.

Mouvements

Le duo Delbos-Senard face aux agences de notation

Comme on pouvait le prévoir les grandes agences de notation ont dégradé cette semaine la note de la dette Renault et affiché des objectifs de cours en baisse. Les dirigeants de Renault préfèrent d'évidence jouer le discours de vérité qui mobilisera les équipes plutôt que de raconter aux marchés et analystes ce qu'ils aimeraient entendre. Par Bernard Jullien

Analyse

Catégorie Equipementiers

Faurecia se dit prêt à traverser la crise

Faurecia, qui redémarre progressivement son activité en Chine, dispose de plus de 900 millions d’euros de lignes de crédit disponibles pour résister à l’arrêt temporaire de ses activités en Europe et en Amérique.

30/03/2020

Plastic Omnium dit pouvoir tenir sans activité au moins jusqu’à fin juin

Alors que l’équipementier redémarre son activité en Chine, il met ses usines européennes et américaines à l’arrêt, faute de demande de la part de ses donneurs d’ordre. Il dispose d’une trésorerie suffisante pour faire face à un arrêt total de production "au moins jusqu’à la fin du premier semestre", dit-il.

25/03/2020

Coronavirus : Bosch va fortement réduire son activité en Allemagne

(AFP) - Le premier équipementier automobile mondial Bosch a annoncé vendredi qu'il allait "fortement réduire" ses activités en Allemagne et fermer des usines pour réagir à la chute de la demande mondiale dans l'automobile provoquée par la pandémie de coronavirus.

23/03/2020

La Fiev crée un fonds pour soutenir les nouvelles mobilités

La Fiev a créé le fonds Keyros, présidé par Bernard Streit et doté de près de 33 millions d'euros, destiné à soutenir et promouvoir les nouvelles mobilités en France. Le syndicat des équipementiers s'est aussi doté d'une nouvelle organisation pour confier à ses adhérents la direction et le management de ses services.

11/03/2020

A Strasbourg, des chercheurs en quête des plastiques de demain

(AFP) - De pansements "intelligents" à base de carapaces de crevettes à des matériaux d'isolation issus de micro-algues, des chercheurs planchent sur les bioplastiques de demain dans des laboratoires de Strasbourg, la "Mecque des polymères" aujourd'hui en pointe sur ces matériaux qui ont le vent en poupe.

09/03/2020

Airbus des batteries : l'indispensable graphite bientôt fabriqué en Europe ?

(AFP) Partie à la reconquête du marché des batteries automobiles, l'Europe va devoir sécuriser ses approvisionnements pour cinq matériaux clefs : nickel, lithium, manganèse, cobalt et graphite. Seul le dernier peut être fabriqué. Mais là, petit problème : toute sa production est aujourd'hui concentrée en Asie.

24/02/2020

Plastic Omnium : activité en hausse mais rentabilité dégradée en 2019

Plastic Omnium a vu son activité progresser de 1,1%, à périmètre et change constants, l'année dernière. Sa rentabilité opérationnelle s'est dégradée en raison de l'intégration de HBPO, de la hausse significative de ses amortissements et des pertes de son usine de Caroline du Sud.

20/02/2020

Faurecia atteint ses objectifs de 2019 et confirme ses ambitions à moyen terme

Faurecia résiste face à la crise, avec une rentabilité encore solide en 2019, à 7,2% de marge opérationnelle, et un cash flow de 587 millions d’euros, en hausse de 11%. Il ambitionne de rester au dessus des 7% de marge en 2020 et a confirmé ses objectifs à horizon 2022, notamment une marge de 8% sur un chiffre d’affaires de plus de 20,5 milliards d’euros (contre 17,768 milliards en 2019).

18/02/2020

Michelin : des volumes de vente en baisse mais un bénéfice en hausse

(AFP) - Michelin a dévoilé lundi un bénéfice net en hausse de 4,2%, à 1,73 milliard d'euros en 2019. Le manufacturier français de pneumatiques a résisté à la baisse du marché automobile mondial grâce à une part plus élevée de pneus haut de gamme dans ses ventes.

13/02/2020