Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 12/06/2015

Un objectif européen de 68g de CO2/km en 2025 représenterait un surcoût de 4 000 euros par véhicule

S'exprimant en qualité de président de l'Association des constructeurs européens (ACEA), Carlos Ghosn a prévenu que de nouveaux objectifs de réduction d'émissions de CO2 pour les véhicules après 2020 présentaient un risque pour les emplois et la croissance sans agir sur le parc roulant qui représente 95% des émissions de CO2 du transport routier.

D'après une étude menée par FTI consulting, l'objectif européen de 95g de CO2/km en 2021 représente un surcoût pour l'industrie automobile estimé entre 1 000 et 2 000 euros. Un objectif de 68g de CO2/cm en 2025, tel que l'a déjà proposé le Parlement européen, représente lui un surcoût estimé à 4 000 euros par véhicule.
Or les constructeurs automobiles ne peuvent répercuter par des hausses de prix l'ensemble des investissements nécessaires pour répondre à ces objectifs, a souligné en substance Carlos Ghson.
L'industrie automobile est l'une des plus réglementées d'Europe et ces réglementations augmentent les coûts de production. "La profitabilité de l'industrie automobile européenne est aujourd'hui inexistante comparée à l'industrie automobile américaine ou chinoise. Cela devrait alerter l'Europe sur le fait que, pour lutter contre les émissions, nous avons besoin de mettre en place une approche qui ne soit pas centrée sur la réduction des émissions mais qui prend en compte tous les facteurs influençant les émissions pendant la durée de vie du véhicule", a dit M. Ghosn.
Il a notamment cité le contenu carbone des carburants, le comportement des automobilistes, les infrastructures et les "potentiels" systèmes de transport intelligents.
Emilie Binois

Partagez cet article :

Réactions

Aucun commentaire déposé, soyez le premier à en déposer un.

articles connexes

Marchés24/08/2015|Diesel : les sénateurs demandent au gouvernement de mettre fin "à l’anomalie française" Constructeurs24/08/2015|CO2 : seuls trois constructeurs n’ont pas déjà atteint leur objectif européen pour 2015 Constructeurs09/07/2015|Les industries automobile et pétrolière appellent à cesser le Diesel-bashing Constructeurs01/07/2015|Le ministère de l'Ecologie préparerait une "réglementation" pour lutter contre les émissions de particules de freins Constructeurs22/06/2015|Prochains objectifs d'émissions de CO2 : la bataille à l'échéance Constructeurs10/06/2015|Réduire les émissions de CO2 dans l'UE sans nouvelles normes pour les véhicules est irréaliste, démontre T&E Constructeurs23/03/2015|Opel appelle à réfléchir dès maintenant au schéma de la future réglementation CO2 Marchés26/11/2014|Emissions de polluants dans le malus : l’amendement écologiste n’est pas adopté Marchés25/11/2014|Emissions de polluants dans le malus : le groupe écologiste du Sénat tente la loi de finances Marchés20/11/2014|Le Sénat rejette la proposition écologiste d’intégrer les polluants dans les critères du bonus malus Marchés18/11/2014|Les sénateurs écologistes demandent d’intégrer les émissions de polluants dans les critères du bonus-malus Marchés17/06/2014|Des députés UMP demandent la déductibilité de la TVA sur l’essence pour les entreprises Autour de l'auto16/06/2014|Taxe à l’immatriculation des Diesel : la proposition de loi écologiste ne séduit pas au Sénat Autour de l'auto16/05/2014|La Ville de Paris relance l’idée des Zapa Marchés15/05/2014|L’association Diéseliste de France demande un crédit d’impôts pour rajeunir le parc Diesel Autour de l'auto14/05/2014|A peine 5% des particules des véhicules Diesel récents sont émises à l’échappement Marchés09/05/2014|Des sénateurs écologistes proposent de taxer l’immatriculation des véhicules Diesel Autour de l'auto11/04/2014|Les émissions de polluants des véhicules dépendent plus des types de combustion que des carburants Autour de l'auto05/03/2013|Delphine Batho souhaite une aide au remplacement de véhicules Diesel
Volkswagen réinvestit le marché des véhicules flexfuel avec la Golf
Ford officialise son retour aux 24 H du Mans en 2016



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017