Publicité
Réseaux - 20/03/2021

Confinement : les show-rooms automobiles ouverts sur rendez-vous

Le décret précisant les autorisations d’ouverture dans les 16 départements en confinement à partir de ce samedi 20 mars ajoute quelques activités à la liste des commerce autorisés à rester ouverts dont les concessions automobiles.

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

Partager cet article

Depuis ce samedi matin 16 départements se voient appliquer un confinement pour au moins les 4 prochaines semaines, soit au minimum jusqu’au 17 avril : Aisne, Alpes-Maritimes, Essonne, Eure, Hauts-de-Seine, Nord, Oise, Paris, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Seine-Maritime, Somme, Val-de-Marne, Val-d’Oise, Yvelines.

Le décret paru au Journal officiel de ce samedi 20 mars modifie à la marge les conditions du confinement qui avaient été en vigueur en novembre dernier. Quelques activités qui ne l’étaient pas seront autorisées pour ce troisième confinement et notamment les "commerces de véhicules automobiles et de machines agricoles sur rendez-vous". 
La vente automobile a été ajoutée au côté des "services de coiffure", "services de réparation et entretien d'instruments de musique" et "commerce de détail de cacao, chocolats et produits de confiserie".

"Le travail de pédagogie mené par le CNPA mais aussi le sérieux de la profession ont permis de convaincre sur le fil le gouvernement. Compte tenu des risques supplémentaires de fragilisation, un certain réalisme l’emporte", a souligné Xavier Horent, directeur général du CNPA.
Selon un communiqué du gouvernement 90.000 commerces ne pourront ouvrir, en incluant les quelque 25.000 commerces déjà fermés dans les centres commerciaux sur l'ensemble du territoire.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Allez un petit pour la fin du WE les chéries !!
Alors comme cela les commerciaux des concessionnaires vont avoir la belle vie ??
Sur RV...et bientôt....réduits à gérer des écrans d'ordinateurs avec des commandes qui vont tomber toutes cuites sur le bec...et le truc super génial, pas de gêneurs qui viennent demander des remises et donc contaminer le commerce !!
Ce sera 100 ans de solitude pour ceux qui ne voient rien tomber comme commandes FERMES sur leur ordinateur....mais si c'est un stagiaire devant et qu'on paie des clopinettes, c'est jouable pour un gérant de concession...sauf si c'est en plus un temps de vaches maigres et plus que cela devienne du saisonnier !!
Petit conseil à Stellantis, faire des concessions ou ont vend de tout comme en pharmacie ou comme à la Samaritaine !!
Un site web avec un panier et des commandes à partir de 100 euros (que des soucis à venir pour Tesla) ....et le tout physiquement dans une banlieue sur 10000 m2...et ne pas oublier manèges, McDo et jardin d'enfance !!
Ne pas oublier les grandes campagnes de SOLDES ou tout est bradé à -45% entretien et garantie ( moitié bidons) comprises !!
Faire du business à l'américaine, à savoir, le client qui cherche une "nouvelle" expérience" arrive avec une caisse pourrie et repars avec une autre !!
Faites passer à Stellantis, pas de copyright, ils peuvent me piquer l'idée !!

Durand Pierre, Le 21/03/2021 à 11:26

A mon avis, l'avenir du commerce auto ne se limitera pas à commander des choses onéreuses (selon moi la voiture en fait partir), devant un écran d'ordinateur via internet.
Selon moi, les essais s'imposent, et la discussion avec le vendeur également, en ce qui concerne les options, les conditions de garantie, un bref explicatif sur le fonctionnement de la voiture.
Le côté humain, le contact, les échanges sont essentiels.
Nous ne sommes pas des robots, intelligence naturelle, pas artificielle...
Je suis satisfait que le gouvernement ait fait preuve d'ouverture à ce corps de métier.

Clerion , Le 22/03/2021 à 09:11

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/03/2021

Aucune autre actualité

Catégorie Réseaux

Le réseau Distinxion à l’offensive

Le réseau Distinxion et son principal fournisseur, le grossiste St-Herblain Automobiles, ont traversé l'année 2020 sans perte de volume, grâce à une bonne anticipation de la forte reprise en septembre et à une campagne importante de communication TV.

19/04/2021