Constructeurs - 18/03/2020

Le groupe Volkswagen, performant en 2019, incertain en 2020

Le groupe Volkswagen a réalisé une bonne année 2019, avec un chiffre d’affaires en hausse de 7% et un résultat avant impôt de 18,4 milliards (+17%). Il ne se prononce pas sur 2020 tant l'incertitude liée au coronavirus est grande.

Le groupe Volkswagen, performant en 2019, incertain en 2020

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partagez cet article     

Premier constructeur automobile mondial, avec un volume stable de 10,975 millions de clients livrés en 2019 (*), le groupe Volkswagen a vu son chiffre d’affaires progresser de 7,1%, à 252,6 milliards d’euros, soutenu par une progression de ses ventes en Europe (+3,9%, à 4,55 millions de véhicules), par un meilleur mix produit et par une progression de son activité de financement. "Nous avons vendu des voitures mieux équipés, plus profitables, à des prix élevés", s’est félicité le président du groupe, Herbert Diess.
Le groupe a ainsi pu améliorer de 2,2 milliards d’euros son résultat opérationnel (avant éléments exceptionnels), pour atteindre 19,1 milliards d’euros. L’effet volume-prix-mix sur la vente de voitures a contribué à la progression pour 3,7 milliards d’euros tandis que l’activité VI-VUL y contribuait pour 0,5 milliard et le financement pour 0,4 milliard. La hausse de ses coûts fixes a en revanche pesé négativement à hauteur de 2,3 milliards d’euros.
Exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires, cette marge est légèrement au dessus de l’objectif que se fixe le constructeur, à 7,6% (contre 7,3% en 2018). Après les charges exceptionnelles, la marge tombe à 6,7% (contre 5,9% en 2018) en raison des coûts liés au dieselgate, s’élevant à 2,3 milliards d'euros (en baisse de 800 millions).
Frank Witter, directeur financier du groupe, a détaillé les performances et la contribution de chacune des marques dans le résultat opérationnel (avant exceptionnel et hors activité en Chine) :
- La marque Volkswagen, malgré des volumes en baisse de 1% (-38 000 voitures) et des coûts de lancement importants pour la nouvelle Golf, a amélioré sa marge de 17%, à 3,785 milliards (soit 4,3% de marge).
- Habituel plus gros contributeur, Audi le reste mais voit sa marge baisser de 4%, à 4,4 milliards d’euros (soit 8,1%).
- Porsche fait presque aussi bien avec un apport de 4,21 milliards (+4%), soit 16,2% de marge.
- Skoda affiche un taux de marge supérieur à Audi, à 8,3%, avec une progression de 20,6%, à 1,66 milliard d’euros.
- Rentable depuis 2018, Seat augmente de 74% sa marge, à 445 millions d’euros (soit 3,9%).
- Du côté du VUL et du VI, c’est Scania le gros contributeur, avec une marge de 1,5 milliard (+25%), soit un taux de 10,8% quand MAN n’est qu’à 3,2% (+0,5 point) et Volkswagen Utilitaires à 4,4% (-2,2 points).
- L’activité financement reste un important contributeur avec 2,96 milliards d’euros (+13%) de marge.

Impossible de se projeter en 2020
Avec des ventes qui ont stagné en Chine, à 4,23 millions d’unités (sur un marché en recul de 6,5%), mais qui représentent de l’ordre de 40% de l’activité du groupe, l’apport de ses co-entreprises chinoises dans son résultat avant impôt est important : il représente 4,4 milliards d’euros (-4,3%) sur un total de 18,4 milliards (+17%).
Pour 2020, exceptionnellement, le groupe n’a pas fait de prévision, estimant qu’il était impossible de se projeter dans un contexte aussi incertain. Il a en outre annoncé la fermeture de la plupart de ses sites de production en Europe (voir article dédié). Avant la crise sanitaire, il s’attendait à stabiliser son volume de vente en 2020 compte tenu d’un contexte de marché jugé déjà difficile. Il anticipait une marge opérationnelle de 6,5 à 7% pour l’activité VP et de 4 à 5% dans le VUL-VI.

(*) En incluant, les ventes de VUL et de VI. Devant le groupe Toyota et ses 10,742 millions d’unités vendus (+1,4%) et l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et ses 10,16 millions d’unités (-5,6%).

Lire le détail des résultats financiers de Volkswagen Group, par marque au cumul des 12 mois 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Porsche et l’activité de financement avec des marges de dingues,chapeau

Alain Boise, Le 18/03/2020 à 09:09

Porsche et l’activité de financement avec des marges de dingues,chapeau

Alain Boise, Le 18/03/2020 à 09:09

Porsche et l’activité de financement avec des marges de dingues,chapeau

Alain Boise, Le 18/03/2020 à 09:09

Un petit coup de gomme svp

Alain Boise, Le 18/03/2020 à 09:19

Certes le groupe a triché dans les grandes largeurs mais le client n'est pas rancunier et le travail accompli est remarquable, en particulier la renaissance de la marque Seat.

Bruno Haas, Le 18/03/2020 à 19:56

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 18/03/2020

Bruno Le Maire : "Le principe c’est zéro recette, zéro dépense"

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a précisé hier le contenu du plan d’aide aux entreprises qui doit permettre de soulager leur trésorerie. Le budget de 45 milliards d’euros comporte des mesures budgétées pour 1 mois pour certaines ou 2 mois pour d’autres. Il sera reconduit si nécessaire…

Marchés

Coronavirus : les fermetures s’accélèrent même pour les activités autorisées

En complément des arrêtés précédents, celui du 16 mars paru le 17 mars a ajouté dans la liste des activités autorisées celle de "location et location-bail de véhicules automobiles". Malgré l’autorisation de rester ouverts de nombreuses services de réparation ont annoncé leur fermeture alors que la situation n'est pas claire pour toutes les activités.

Réseaux

Catégorie Constructeurs

Le coronavirus menace le mariage PSA-Fiat Chrysler

(AFP) - Se fera ou ne se fera pas ? Des ombres planent sur le mariage annoncé entre les constructeurs automobiles PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), en raison de la pandémie qui fragilise les entreprises et menace l'équilibre de l'opération, indiquent des sources financières à l'AFP.

26/03/2020

Porsche : 120 000 rappels en Chine

(AFP) - L'allemand Porsche (groupe Volkswagen) va rappeler 117 425 voitures importées en Chine, en raison d'un risque de fuite de carburant provoqué par une valve défectueuse, a annoncé l'autorité chinoise de régulation du secteur automobile.

25/03/2020