Marchés - 07/05/2019

Italie : prévision de marché 2019 revue à la baisse en avril

Malgré le boom des immatriculations des loueurs courte durée (+43,5%) et un jour ouvrable de plus en avril, le marché italien n'a progressé que de 1,5%. En conséquence, l'association des constructeurs a revu à la baisse sa prévision de marché pour 2019, à 1,850 million de véhicules, soit une baisse de 3,2% par rapport à 2018.

Partagez cet article     

Après 3 mois consécutifs de baisse, le marché automobile italien a repris des couleurs en avril mais uniquement grâce à un jour ouvrable de plus qui compense celui perdu en mars. Ainsi, 174 412 véhicules ont été immatriculés en avril, en hausse de 1,5%. Le marché d’avril a été soutenu par les loueurs courte durée (+43,5%, à 26 343 immatriculations) qui ont enrichi leur flotte pour les vacances de Pâques et la préparation de la saison estivale.
Au cumul des 4 premiers mois, le marché termine en baisse de 4,6%, avec 712 196 voitures immatriculées. "L’état de santé du marché automobile reste inquiétant, souligne Michele Crisci, Président de l’Association des constructeurs.  Le dynamisme découlant des incitations EcoBonus s’affaiblit alors que les effets négatifs du Malus et de l’environnement économique se maintiennent. Nous avons donc revu à la baisse notre prévision de marché pour 2019, de 1, 888 million de véhicules à 1,850 million, en baisse de 3,2% par rapport à 2018 (déjà en baisse de 3,1% sur 2017)", dit-il.

Avec le boom de l’essence et des SUV, les émissions de CO2 ont augmenté de 5,4 g en avril
Les ventes d’électriques ont quadruplé, à 1 283 unités, mais ne pèse que 0,7% du marché (c’est moins que les véhicules au gaz, à 1,7% du marché). Les Diesel (-22,5%) ne pèsent plus que 40,5% du marché tandis que les modèles essence (+32,5%) prennent 45% du marché (+10,6 points). Les hybrides (+29%) pèsent 5,4% du marché, soit moins que les véhicules au GPL (6,9%) qui progressent de 13%.
Les segments A (+20%) et B (+1,6%) sont les seuls à progresser en avril, tandis que le segment D réalise la plus forte baisse (-10,2%). Par carrosserie, les berlines résistent (+1,5%) grâce au citadines, pour peser 48,3% du marché, tandis que les SUV bondissent de 16,4%, à 32,1% du marché.
Avec le boom de l’essence et des SUV, et malgré le rebond des citadines, les émissions de CO2 des nouveaux véhicules immatriculés ont augmenté de 5,4 g en avril, à 118,9 /km.

Renault (-23,5%) tombe à la 6e place du marché
Parmi les marques du top 10, Fiat, large leader avec 17% de parts de marché, a mieux résisté en avril (-0,4%, à 29 612 unités) que sur 4 mois (-18%). Il a quasiment doublé ses ventes de Panda essence sur le mois, à 11 392 unités.
En revanche, l'autre marque du groupe FCA dans le top 10, Jeep (-12,5%, à 6 657 unités), est tombée à la 10e place, malgré deux modèles sur le podium des ventes de Diesel (Renegade et Compass, derrière la Tipo). Jeep est ainsi devancée par Dacia qui a doublé ses volumes, à 8 483 unités, dont plus de 3 600 Duster et Sandero au GPL (tous deux sur le podium des ventes de GPL, avec la Panda). Dacia devance aussi Citroën (8 335, +6,7%) et Toyota (8 169, +6,3%).
Renault s’est écroulée (-23,5%, à 9 414 unités) tombant à la 6e place, devancée par Ford (10 928, -8,1%), Peugeot (10 195, +6,7%) et Opel (9 964, +21,7%).
Volkswagen tient solidement sa seconde place du marché, avec 15 237 unités (+5,4%), grâce au T-Roc.
A noter que Lancia (+30,7%, 5736 unités), uniquement avec son Ypsilon, deuxième meilleure vente du marché, se classe 11e marque, tout juste devant Audi, BMW et Mercedes, tous les trois en recul, en raison de la forte baisse de la demande des entreprises en avril (-30,6%), hors loueurs longue durée (+12%).
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Italie avril 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article     

Articles connexes :

Les ventes de motorisations essence progressent de 11% sur le marché VO en avril Marchés - 03/05/2019
Mauvais mois d’avril pour le marché automobile français et les ventes aux particuliers Marchés - 02/05/2019
Yaris, C5 Aircross, Panda : trois modèles qui se distinguent en avril Marchés - 06/05/2019
Etats-Unis : le ralentissement du marché en avril inquiète les analystes Marchés - 06/05/2019
Le marché allemand vire dans le rouge à fin avril Marchés - 06/05/2019
Espagne : les ventes à particuliers en fort recul (-17,3%) en avril Marchés - 06/05/2019
Royaume-Uni : fort ralentissement des ventes à particuliers en avril Marchés - 13/05/2019
La baisse du Diesel en France toujours sur le même rythme Marchés - 17/05/2019
Nouveau repli (-2,7%) du marché automobile russe en avril Marchés - 14/05/2019
Marché moto : excellent premier quadrimestre ! Marchés - 17/05/2019
Le Royaume-Uni (-4,1%) plombe le marché automobile européen en avril Marchés - 20/05/2019
Les formules de location, accélérateur du rajeunissement des clients VN, révèle Autoways Marchés - 29/05/2019

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 07/05/2019

Catégorie Marchés

Royaume-Uni : le pire mois de mars depuis la fin des années 90

Le marché automobile au Royaume-Uni n’avait pas connu un niveau aussi bas en mars (-44,4%, à 254.684 unités), depuis l’instauration du changement de plaque semestriel à la fin des années 90. Ainsi, le marché a perdu 203.370 immatriculations par rapport à la même période en 2019.

07/04/2020

Le marché allemand a perdu 38% en mars

Confiné plus tardivement, le marché allemand n’a perdu "que" 38% de son activité en mars, avec des motorisations alternatives qui bondissent et des marques premium qui souffrent moins.

06/04/2020