Publicité
Publicité
Constructeurs - 21/07/2015

Loi des 100 ch : la Csiam demande la levée des incertitudes juridiques

La Csiam (Chambre syndicale des importateurs auto et moto) estime que les constructeurs ne disposent pas de la sécurité juridique nécessaire pour l’immatriculation en full power des motos Euro 4 qui ont été immatriculées en 100 ch, de même que pour les véhicules Euro 3 après le 1er janvier 2016.

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 21/07/2015

Le groupe PSA fait la tournée des plages

Le groupe PSA ne relâche pas la pression commerciale cet été. Avec ses trois marques, il va à la rencontre des vacanciers dans cinq stations balnéaires pour y proposer des essais mais aussi faire du commerce en s'appuyant sur un dispositif promotionnel important.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Le fondateur de Nikola inculpé pour avoir menti aux investisseurs

(AFP) - Le fondateur et ancien patron du concepteur de camions électriques et à hydrogène Nikola, Trevor Milton, a été inculpé jeudi par les autorités américaines pour avoir embelli l'activité de la start-up lors de multiples interventions publiques dans le but de faire monter l'action.

30/07/2021

Le groupe Volkswagen relève ses perspectives de rentabilité pour 2021

Après avoir réalisé une marge de 8,8% au premier semestre, le groupe Volkswagen a relevé de 0,5 point ses prévisions de rentabilité pour l’année 2021, tablant désormais sur une fourchette comprise entre 6 et 7,5%, tenant compte des difficultés d’approvisionnement liés aux semi-conducteurs.

30/07/2021