Réseaux - 24/03/2020

Artisanat automobile : 74% des salariés au chômage partiel

Selon un sondage mené par la FNA auprès des artisans de l’automobile, 67% d’entre eux ont dû fermer leur entreprise et 74% de leurs salariés ont été mis au chômage partiel.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partagez cet article     

En moyenne, constate la FNA qui a mené un grand sondage (1 090 réponses) auprès des artisans de l’automobile, "notre secteur d’activité a subi une perte de chiffre d’affaires de 80%", au cours de la semaine dernière. 67% des entreprises autorisées à ouvrir ont en effet été contraintes de fermer leur porte, "en raison de l’absence de clients et de la non-disponibilité des pièces de rechange" et de mettre "74% de leurs salariés au chômage partiel".
"La question de l’indemnisation du chômage partiel est par conséquent cruciale et tous attendent que l’Etat respecte ses engagements", souligne la fédération de l’artisanat automobile.
Le recours au dispositif d’activité partielle est prévue en cas de "baisse d’activité liée à l’épidémie (difficultés d’approvisionnement, dégradation de services sensibles, annulation de commandes…)». Un décret d'application est en attente sur le sujet.
Dans le détail, selon le sondage de la FNA : 42% des MRA sont restés ouverts, dont la moitié uniquement à travers un service d’urgence sous forme d’astreinte ; 31% des dépanneurs maintiennent l’activité et 37% ont mis en place une astreinte pour les urgences (soit 68% du secteur opérationnel) ; 42% des carrossiers exercent encore une activité (4% sont ouverts à 100%, 17% ont mis en place un service d’urgence et 21% ont maintenu au minimum une activité dans leur entreprise) ; 12,5% des contrôleurs techniques sont restés ouverts partiellement.
 

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 24/03/2020

Tchat et standard déporté à la rescousse des concessions fermées

Les flux de clients se sont effondrés de 70% mais la fermeture des concessions nécessite parfois de faire appel à des solutions extérieures, comme des standards déportés, des gestionnaires de leads et des système de tchat. Pour être opérationnel à 100% dès que le confinement sera terminé.

Réseaux

Catégorie Réseaux

Le groupe Legrand présente ses véhicules "en visio" à ses clients

Pour Georges Legrand, distributeur BMW, Opel, Mazda et Suzuki, l’arrêt d’activité est l’occasion de former ses salariés, de revoir ses process et de tester de nouvelles approches commerciales, comme la présentation "en visio-conférence" de ses modèles neufs ou d’occasion à ses clients.

01/04/2020

Le réseau Opel accompagné et solidaire

Accompagné financièrement par son constructeur pour traverser la période de confinement, le réseau Opel fait pour sa part un geste envers le personnel soignant en offrant voiture de courtoisie et entretien "à prix coûtant".

27/03/2020

Covid-19 : Comment rester ouvert en garantissant la sécurité des salariés ?

Les organisations patronales et syndicales de la branche des services automobiles se sont mises d’accord sur les principes de prévention pour garantir la sécurité des salariés pendant la période de confinement. IRP Auto Solidarité-Prévention travaille sur la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, le ministère du Travail aussi. Les syndicats estiment que toutes les activités des établissements autorisées "ne sont cependant pas indispensables à la vie de la Nation".

26/03/2020

Chômage partiel : ni exclusion, ni passe-droit

Le chômage partiel est accessible à toutes les entreprises mais aucune n’est exempte de justifier avec précision sa demande d’allocation, a précisé la ministre Muriel Pénicaud à l’Assemblée et dans un courrier rendu public par la Feda.

25/03/2020