Constructeurs - 13/03/2020

Chine : le secteur automobile repart

(AFP) - C'est un nouveau signe de normalisation progressive à l'épicentre du Covid-19 : des entreprises de Wuhan, la ville chinoise où est apparu le nouveau coronavirus, ont été autorisées mercredi à reprendre leurs activités.

Partagez cet article     

L'annonce intervient au lendemain de la visite du président chinois Xi Jinping dans cette municipalité de 11 millions d'habitants, d'où toute entrée ou sortie est interdite depuis le 23 janvier en vertu d'un cordon sanitaire.
De nombreuses autres villes de la province du Hubei (centre), dont Wuhan est le chef-lieu, ont également été bouclées. Des mesures qui paralysent l'activité économique et les usines de cette région très industrialisée.
Mais l'heure est à l'assouplissement : le nombre de nouveaux cas quotidiens de contamination a chuté de façon spectaculaire à l'épicentre, poussant Xi Jinping à déclarer que l'épidémie était "pratiquement jugulée".
Et les autorités ont à nouveau autorisé mardi certains habitants de la province à se déplacer sous certaines conditions.
Quant aux entreprises de Wuhan produisant des biens et services de première nécessité pour la population et les hôpitaux, elles pourront redémarrer sans délai, a annoncé mercredi le gouvernement du Hubei.
Dans cette catégorie figurent les compagnies du secteur médical (équipements, médicaments, fournitures de protection) et les services publics (fourniture en gaz, eau, électricité, chauffage, traitement des déchets).
Egalement concernées: les entreprises du secteur alimentaire (supermarchés, production de céréales, viandes, fruits, légumes) ou celles de la production agricole (semences, engrais, pesticides, aliments pour animaux).

Le secteur automobile repart
Les entreprises des autres secteurs ne seront autorisées à reprendre leurs activités qu'à partir du 21 mars, a souligné le gouvernement provincial.
Exception à noter: les compagnies qui ont "une grande importance dans la chaîne de production nationale et mondiale" pourront redémarrer dès à présent, mais uniquement après obtention d'une autorisation.
Wuhan est une ville très industrielle où se sont installés de nombreux groupes internationaux, notamment automobiles.
Le français PSA y gère par exemple trois usines. Quant à Renault, il possède un site de production et un centre de recherche et développement.
Le japonais Honda a assuré dans un communiqué que "la production d'un petit nombre de véhicules" avait débuté mercredi. Le chinois Dongfeng, géant du secteur dans le pays et partenaire de PSA comme de Renault, a déclaré à l'AFP être prêt à reprendre cette semaine.
Des règles similaires à celles de Wuhan s'appliquent également dans les zones "à haut risque" du reste du Hubei. Dans les autres territoires provinciaux faiblement touchés, la plupart des compagnies sont autorisées à redémarrer.
L'usine Nissan de Xiangyang a ainsi "entamé les préparatifs afin de reprendre son activité cette semaine", a indiqué à l'AFP le constructeur japonais.

Avions et trains
Par ailleurs, les transports de passagers par avion, train, voiture, bateau et bus pourront "reprendre progressivement" dans les zones moyennement et faiblement touchées, a indiqué le gouvernement du Hubei.
Les autorités provinciales avaient déjà annoncé mardi une levée partielle des restrictions aux déplacements de ses habitants, qui ne pouvaient pas jusqu'à présent quitter la commune où ils se trouvaient.
La plupart, à l'exception de ceux de Wuhan, pourront désormais se déplacer à l'intérieur du Hubei, sous réserve qu'ils soient en bonne santé et n'aient pas été en contact avec un malade confirmé ou supposé.
La province concentre l'essentiel des cas (84%) et des décès (96%) liés au Covid-19 en Chine. Le coronavirus a contaminé plus de 81 000 personnes au niveau national, dont plus de 3 100 mortellement.
Mais le nombre de nouvelles contaminations journalières a chuté progressivement à Wuhan ces dernières semaines. Et aucune autre ville du Hubei n'a annoncé de cas supplémentaires depuis plusieurs jours.
AFP

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

3100 morts à ce jour, dans un pays de 1,3 milliard d'habitants ; combien en tout quand la crise sera passée ? 5000 ?
C'est-à-dire un tiers / la moitié du nombre de morts de la grippe "classique" en France, pays de 67 millions d'habitants.
Qu'on ne vienne pas me dire que les Chinois n'ont pas su gérer cette crise sanitaire.
Du coup, peut-on se poser la question de savoir si le reste du monde n'en fait pas un peu trop ?

Bruno Haas, Le 13/03/2020 à 10:23

A part les chauve-souris... un hôpital en 15 jour faut reconnaitre que quand ils s'y mettent.
;0)

Lucos de Beuliou el Tipi, Le 13/03/2020 à 13:51

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 13/03/2020

Des fuites ont révélé le nouveau Ford Bronco et son petit frère

Deux nouveaux modèles Ford ont été dévoilés par une fuite sur Internet. Les ventes du constructeur sont en baisse en attendant le redéploiement de la gamme autour d'une plus grande diversité d'offre dans les crossovers et les SUV afin d'alimenter la demande. Après avoir utilsé le nom Mustang pour le prochain crossover électrique, Ford a dépoussiéré et mis au goût du jour le Bronco qui rend hommage au design d'un modèle qui a été commercialisé de 1966 à 1977. Il se décline désormais en 2 modèles, un crossover compact et un SUV de loisirs qui vient concurrencer la Jeep Wrangler, jusque là seule sur son segment.

Analyse

Fermeture du réseau Corri-Door : une expertise judiciaire diligentée

Suite à des incidents techniques sur les bornes de recharge de son réseau Corri-Door, Izivia a pris la décision radicale d’arrêter de les exploiter. Une procédure est en cours contre le fournisseur des bornes qui se défend en accusant l'opérateur de ne pas avoir réalisé régulièrement leur maintenance.

Services

Catégorie Constructeurs

Le coronavirus menace le mariage PSA-Fiat Chrysler

(AFP) - Se fera ou ne se fera pas ? Des ombres planent sur le mariage annoncé entre les constructeurs automobiles PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), en raison de la pandémie qui fragilise les entreprises et menace l'équilibre de l'opération, indiquent des sources financières à l'AFP.

26/03/2020

Porsche : 120 000 rappels en Chine

(AFP) - L'allemand Porsche (groupe Volkswagen) va rappeler 117 425 voitures importées en Chine, en raison d'un risque de fuite de carburant provoqué par une valve défectueuse, a annoncé l'autorité chinoise de régulation du secteur automobile.

25/03/2020

PSA Aftermarket maintient son activité

Le groupe PSA a mis à l’arrêt ses usines européennes mais il poursuit son activité de livraisons de pièces de rechange partout dans le monde.

20/03/2020