Publicité
Publicité
Marchés - 12/01/2023

Allemagne : le marché automobile restera convalescent en 2023, selon les constructeurs

Par AFP

(AFP) - Après une année 2022 poussive pour le marché automobile allemand, les professionnels du secteur ne tablent que sur une légère reprise des ventes en 2023, a indiqué mercredi la fédération allemande des constructeurs.

Grâce à l'atténuation des goulets d'étranglement sur les chaînes d'approvisionnement, la fédération des constructeurs allemands (VDA) dit s'attendre à une hausse d'environ 2% des ventes de voitures qui atteindraient ainsi 2,7 millions d'unités cette année.

Ce chiffre serait encore "inférieur d'un quart à celui de 2019", avant le déclenchement de la pandémie de Covid-19 qui a entraîné une série d'années noires pour l'industrie phare de la première économie européenne, a souligné Manuel Kallweit, économiste à la VDA.

Cette légère amélioration des ventes interviendrait après un timide redressement du marché, en hausse de 1,1% en 2022, grâce à un boom de la demande pour les véhicules électriques en fin d'année.

D'abord touché par le choc économique de la pandémie, puis les pénuries de composants et les freins sur les chaînes logistiques internationales, le marché automobile doit maintenant faire face à la hausse des prix de l'énergie et à l'inflation record.

Des pénuries de composants clés - notamment de semi-conducteurs - continuent d'affecter la production : selon les calculs de la VDA, une amélioration de l'offre de composants permettrait une augmentation de 6% de la production nationale l'an prochain, avec 3,7 millions de voitures sortant des chaînes de montage en Allemagne.

La compétitivité des constructeurs allemands est également menacée la crise énergétique déclenchée par l'invasion russe de l'Ukraine : "l'industrie est le moteur de la prospérité de l'Allemagne et ce moteur a besoin d'énergie", a déclaré Hildegard Müller, présidente de la VDA, lors d'une conférence de presse.

"En ce qui concerne les prix de l'énergie, l'Allemagne est - non seulement au niveau international, mais aussi en Europe - l'un des pays les plus touchés", s'est-elle inquiétée.

Les coûts de l'énergie se sont envolés pour les industriels allemands depuis que le pays, qui était fortement dépendant du gaz russe, doit s'approvisionner ailleurs, à des coûts beaucoup plus élevés.

"Sans un programme ambitieux pour la compétitivité de l'industrie nationale, nous risquons de perdre définitivement du terrain", a ajouté Mme Müller dans un communiqué, appelant à la mise en place d'une "stratégie de long terme" pour rendre l'énergie plus abordable.

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Marchés

Toyota leader du marché espagnol en 2022

La marque japonaise a pris pour la première fois la tête du marché espagnol, s’octroyant une part de marché de 9% sur un marché 400.000 unités en dessous de son niveau d’avant-pandémie.

Constructeurs

Renault s’associe à Punch Torino sur les moteurs Diesel

Renault a annoncé qu’il allait développer les versions Euro 6 et Euro 7 de ses moteurs Diesel 4 cylindres destinés aux VUL avec le centre d’ingénierie de l’équipementier Punch, basé à Turin (ex-GM Powertrain Europe), qui pourra de son côté commercialiser ce moteur, assemblé à Cléon, auprès de ses propres clients.

Marchés

BMW de nouveau en tête du marché premium mondial

Devancée en 2021 par BMW, la marque Mercedes n’est pas parvenue à reprendre en 2022 le leadership mondial du marché premium qu’elle détenait depuis 2016. Tesla, dont les ventes ont bondi de 40%, continue de réduire son écart avec Audi et se classe largement en tête du marché des véhicules électriques premium.

CHRONIQUE

Good bye Berlin(e)

C’est l’histoire d’une chronique que je n’ai jamais écrite, mais que je vous propose pourtant de lire aujourd’hui…