Publicité
Publicité
Publi-rédactionnel - 23/02/2017

Autovista lance le service VIN check en France

Dix-huit mois après le lancement de l’identification par le VIN* et après avoir fait passer son taux de couverture à 87% du marché, Autovista lance le service VIN check à destination des professionnels.

De quoi s’agit-il ? Le service VIN check permet l’identification parfaite d’un véhicule par son numéro de châssis afin d’obtenir immédiatement sa finition et l’ensemble de ses options.
Le service a connu un démarrage accéléré avec près de 200 000 VIN consultés en 2016 par tous les types d’acteurs de l’industrie automobile (loueurs, groupes de distribution, enchères, constructeurs ou organismes de financement …)
"Sur le marché français, on estime à 26% environ les véhicules mal identifiés à la reprise, une statistique impressionnante sachant que l’identification est préalable à la détermination du prix de vente. Certains acteurs ont augmenté leurs prix de vente de plus de 700 € après s’être aperçus que le véhicule comportait trois fois plus d’options que celles relevées lors la reprise", estime Dominique Descamps, responsable du développement du service VIN check chez Autovista.
Parfaitement averti de la fiabilité du système VIN et de l’atout qu’il représente pour le marché des véhicules d’occasion, BCAuto Enchères, leader de la vente de véhicules d’occasion aux professionnels, a souhaité intégrer VIN check à son dispositif d’identification et d’évaluation. Ainsi, BCAuto Enchères peut pré-qualifier 100% des VO par le VIN puis en établir une estimation précise via son outil MarketPrice avant leur mise en vente. 
"Désormais, nous avons la garantie de proposer à nos clients des véhicules identifiés de manière rapide et fiable. Pour BCAuto Enchères, c’est une étape supplémentaire dans la confiance que nous établissons avec les professionnels : ils peuvent être certains que l’identification est établie sur une base incontestable, qui permet une estimation au plus juste", selon Olivier Fernandes, Directeur Général de BCAuto Enchères.
Autovista va continuer d’élargir sa couverture VIN et des discussions sont désormais avancées avec de nouveaux constructeurs afin de couvrir l’intégralité du marché.
"Nous souhaitons que l’identification par le VIN soit à la base de toute transaction automobile d’un véhicule d’occasion en France et en Europe, explique Dirk-Marco Adams, Directeur général d’Autovista. En Allemagne ce sont plus de 40% des transactions qui sont préalablement qualifiées par le VIN".
Pour assurer le déploiement du VIN sur le marché, Autovista a prévu de lancer dans chaque métier VO, un acteur labellisé VIN check afin d’entraîner le marché vers ce nouveau standard de qualité.
"Nous allons améliorer la qualité des échanges entre professionnels ou particuliers. L’utilisation du VIN est par ailleurs un excellent moyen d’assurer le transition digitale du métier VO", conclut enfin Dirk-Marco Adams.
Il est certain que cet avantage comparatif, dans la vente d’un VO, va pousser les professionnels à s’équiper, surtout dans un monde connecté où la plupart des sites de transaction proposent toujours plus de réassurance et de transparence.

(*) Le VIN est accessible en France pour 18 marques pour tout véhicule produit après 2007. Plus largement, le groupe Autovista le commercialise dans 10 pays d’Europe.


Service de presse Autovista : Guillaume Berrutguillaume.berrut@autovista.fr
Service de presse BCAuto Enchères : Béatrice Parrinello-Froment & Séverine Besse le Saux
06 63 72 16 06 – beatriceparrinello@bpfconseil.com - severine.besselesaux@gmail.com

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Publi-rédactionnel - 07/12/2022

QUELLE EXPERIENCE CLIENT POUR L’ACHAT D’UN VEHICULE D’OCCASION EN LIGNE ?

Le marché du VO est en pleine transformation. D’un côté la demande explose face aux difficultés d’approvisionnement du VN (semi-conducteurs, transports, etc.) avec près de 3,5 VO vendus pour un VN ; demande qui provient d’une clientèle de plus en plus exigeante (VO récent, baisse d’intérêt pour le diesel, etc.) et qui s’accompagne d’une hausse de prix moyenne de 14% en 2022.

Publi-rédactionnel - 25/01/2023

293 groupes de distribution à la loupe dans l'annuaire 2023

La quatorzième édition de l’Annuaire des groupes, publiée par Autoactu.com, s’est enrichie de 20 nouveaux groupes, compensant ainsi l’absorption de 19 groupes au cours de l’année. Elle présente pour la première fois un classement des groupes en fonction de leur volume de vente VO, en complément des classements par chiffre d’affaires et volume VN.