Publicité
Publicité
Marchés - 16/09/2021

L'Inde met en place des aides de 3,5 milliards de dollars pour les voitures vertes

(AFP) - L'Inde va mettre en place des aides d'un montant de 257 milliards de roupies (3,5 milliards de dollars) pour doper la production des voitures vertes, a annoncé mercredi son gouvernement, qui veut réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le soutien aux véhicules électriques est aussi motivé par la nécessité de réduire la pollution dans les grandes villes de ce pays de 1,3 milliard d'habitants, où l'air est parmi les plus pollués au monde.

Ce plan va permettre à l'Inde "le passage à des véhicules plus propres, électriques et à piles à hydrogène", espère le gouvernement.

"Il annoncera une nouvelle ère dans la technologie de pointe, une industrie automobile plus efficace et plus écologique", a-t-il ajouté.

Les avantages incitatifs seront offerts aux constructeurs d'automobiles et de drônes en Inde pendant une période de 5 ans.

Pour être éligible, les constructeurs actuels ou futurs devront investir au moins 34 millions de dollars en Inde sur 5 ans, selon la publication économique locale Bloomberg Quint.

Aucun détail supplémentaire sur le programme n'a été rendu public mercredi par le gouvernement, mais il a précisé qu'il s'attend à générer ainsi environ 5,8 milliards de dollars de nouveaux investissements et créer 750.000 emplois.

L'annonce a été effectuée sur fond d'informations de presse affirmant que le constructeur automobile Tesla, pionnier de la voiture électrique, envisage d'entrer sur le marché indien.

Awanish Chandra, analyste du secteur, a déclaré à l'AFP que ce plan envoie un message clair du gouvernement sur son souhait de "stimuler l'énergie verte".

"C'est une chance égale donnée à tout le monde. Le gouvernement sera très heureux si Tesla vient faire un investissement énorme. Cela constituera une bonne concurrence pour nos propres acteurs", a-t-il ajouté.

L'Inde est le troisième émetteur de carbone au monde et devrait devenir le pays le plus peuplé du monde d'ici le milieu de la décennie.

Le pays est en passe de dépasser des propres objectifs, fixés dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat de 2015. Mais les émissions de CO2 devraient encore augmenter de 50% d'ici à 2040, à cause de l'industrie et des transports. D'après les prévisions de l'Agence internationale de l'énergie, l'Inde devrait voir rouler quelque 25 millions de camions supplémentaires sur ses routes d'ici 2040.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Le CO² +50% !!
Allo Houston, on a un PB !
;0)

Lucos , Le 16/09/2021 à 09:00

Voilà les bonnes mesures...du pognon en priorité ou presque pour les voitures à hydrogène et les drones...mais il manque le couplet sur les voitures autonomes, c'est dommage !!
L'AFP n'aurait pas parlé de Tesla ce serait une faute lourde.
Donc du pognon aussi pour Tesla...et 95% de l'eau et du terrain pour eux là ou ils vont tout raser pour faire de la place !!
Une nouvelle version de l'Auto Pilot sortira pour détecter les vaches sacrées sur la route (mais en train de péter du méthane pour faire de l'hydrogène vert et Toyota sera sur le coup) ...et finalement un quota de billets pour un aller simple sur Mars sera attribué au prix indien.

Durand Pierre, Le 16/09/2021 à 10:30

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 16/09/2021

Coincer la bulle

Aujourd’hui on descend en ville, à la rencontre d’un guépard, des lapins éteints de la Porte Maillot, et d’une petite voiture aussi rigolote au Brésil que dans les rues de Paris… ou de Rome.

Analyse

Décès de Denis Daumont

Denis Daumont s’est éteint mardi soir des suites d’un cancer foudroyant. Figure de la distribution automobile, à la tête d’un groupe centenaire qu’il a dirigé pendant près de 40 ans, il laisse le souvenir d’un homme attachant et passionné.

Hommage

Rémi Cornubert : "Il y a un risque important que les constructeurs zappent la génération de moteur Euro 7"

Expert des questions automobiles, Rémi Cornubert estime que la stratégie "Fit for 55", dont les règlementations ont été publiées le 14 juillet dernier, en revenant sur les objectifs CO2 décidés à peine 2 ans avant rompt la confiance des industriels dans les politiques. C’est ce qui les conduit à accélérer le passage au tout électrique. Il est très pessimiste sur l’enchaînement des conséquences des décisions actuelles qui vont conduire à moyen terme à un effondrement du marché et une explosion sociale. Dépressifs s’abstenir…

Analyse

Catégorie Marchés

Les ventes de véhicules électriques progressent partout en Europe

Sur le troisième trimestre, 11,5% des immatriculations de véhicules neufs en Europe (avec Efta et UK) étaient des véhicules électriques à batterie (BEV). Malgré la baisse du marché et les pénuries de semi-conducteurs, les ventes de véhicules électriques sont en hausse dans presque tous les pays.

26/10/2021