Réseaux - 19/09/2019

Franck Ropert inaugure le premier Seat City Store à Orléans

Franck Ropert, dirigeant du groupe Welcomcar, a inauguré hier soir une boutique dédiée à Seat et Cupra dans le centre historique d’Orléans. L’objectif est de générer une quarantaine de ventes additionnelles mais aussi d’offrir des services nouveaux à sa clientèle.

Partagez cet article     

L’idée a germé en janvier 2018, lors d’une discussion entre Sébastien Guigues, patron de Seat France, et Franck Ropert, distributeur des marques du groupe Volkswagen à Orléans. "Sur cette ville étendue (pesant 15 000 VN), traversée par la Loire, il est nécessaire de déployer deux points de vente si l’on veut toucher toute la population, l’un au Nord et l’autre au Sud. C’est ce que nous avons fait avec Volkswagen mais pour Seat ce n’était pas rentable sauf à trouver une solution maline qui nous assure une bonne visibilité sans coût excessif", explique Franck Ropert. De son côté, Seat, marque jeune et urbaine, avait envie de tester de nouveaux formats de vente plus en adéquation avec le profil de ses clients. De ces deux besoins est né le premier Seat City Store, une boutique de 140 m2 installée dans le coeur historique d’Orléans, sur la Place du Martroi.
"Comme Seat envisage de dupliquer le concept, il nous a aidé sur les matériaux qu’il souhaite voir utiliser (néons, bois, couleurs, PLV, vidéos…) mais nous avons conservé les briques et le sol brut qui confèrent un beau design industriel au site", explique le dirigeant. "Il n’était pas question de créer un flagship ruineux qui soit sous perfusion du constructeur (tels que ceux d’Audi ou de DS à Paris qui ont dû être fermés, NDLR) ; l’objectif est que le site soit rentable en 2-3 ans, en générant 30 à 40 ventes VN additionnelles auprès d’une clientèle urbaine que l’on ne touche pas encore (*). Avec le loyer, trois fois moins cher qu’à Paris, le salaire de notre ambassadeur, et la location de trois places de parking juste à côté, nos coûts fixes mensuel restent très raisonnables", estime Franck Ropert.

Du service jockey à la location de trottinettes électriques
Le site ne peut exposer que deux voitures mais peut compter sur trois écrans de grande taille pour exposer la gamme et réaliser des configurations de véhicules. Le plus grand mesure 3 m x 2,5 m et a coûté 20 000 euros. Le plus petit (2 m x 1,5 m), placé dans la vitrine, présente aux passants les différents services que proposent le City Store : Des informations sur Seat, bien sûr, et la possibilité d’essayer la gamme ; un service de  jockey en déposant sur place sa Seat à entretenir plutôt que de se rendre en concession ; de la location courte durée de Seat ; des trottinettes électriques à vendre ou à louer ; un point relais pour récupérer ses commandes passées sur Amazon ; un espace de coworking convivial, avec wifi et boissons ; et un lieu d'exposition et de rencontre à louer.
"Depuis l’ouverture en juillet, nous attirons déjà beaucoup de visiteurs, curieux de découvrir deux marques encore peu connues, Seat et Cupra, qui proposent des SUV dans l’air du temps, Ateca, Arona et depuis cette année Tarraco. Il est certain que nos futurs modèles hybrides et électriques trouveront leur place dans ce Seat City Store", se réjouit le dirigeant.

Un format qui séduit de plus en plus constructeurs et distributeurs
Seat n’est pas la seule marque à miser sur ces nouveaux formats qui se rapprochent des lieux de vie des clients et sont moins axés sur la vente pure et dure. Après Tesla, Nissan et Mercedes qui ont ouvert des boutiques dans des centres commerciaux en région parisienne, BMW-Mini et le groupe Parot vont inaugurer, le 26 septembre prochain, leur premier concept Store au Quai des Marques à Bordeaux. Le groupe Lempereur a également décidé de louer une boutique dans le nouveau centre commercial Auchan de Noyelles Godault (62) qui ouvrira ses portes en novembre prochain. Jean-Paul Lempereur a choisi pour sa part de mener ce projet seul, en faisant tourner ses marques (il en compte 12), en fonction de leur actualité produits.
Xavier Champagne

(*) Avec 350 ventes de Seat cette année, soit une part de marché déjà très élevée de 2,5% (contre 1,5% pour Seat au niveau national), le groupe Welcomcar a déjà su séduire la clientèle orléanaise.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ceci est encore une démonstration de l'influence qu'a pu avoir Apple sur notre civilisation…
;0)

Lucos, Le 19/09/2019 à 07:39

Enfin !
Le temps des cathédrales s'éloigne petit à petit ; ça me réjouit car j'ai lutté en permanence contre ces démonstrations de puissance et d'ego totalement ridicules.

Ceci dit, assurer la rentabilité d'une boutique VN, quelle qu'en soit la taille me paraît une gageure car il y a bien longtemps que les constructeurs ne donnent plus de marges VN à leurs distributeurs, censés se "rattraper" sur l'après-vente. Gag !

Bruno HAAS, Le 19/09/2019 à 09:25

Cette chapelle est disruptive donc ?
;0))

Lucos, Le 19/09/2019 à 09:42

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 19/09/2019

Europe : le marché automobile s'est contracté (-8,6%) en août

Après une légère progression (+1,2%) en juillet dernier, le marché automobile en Europe enregistre un repli (-8,6%) avec 1,074 million d'unités en août. Cette baisse est surtout due au fait que la même période de l'an dernier avait été marquée par la hausse artificielle en juillet (+10,5%) et en août (+31,2 des immatriculations, avant l'entrée en vigueur du WLTP en septembre.

Marchés

SPID valorise le stock mort d’accessoires des concessions

La startup SPID met en place une solution e-commerce pour permettre aux concessionnaires de vendre avec une remise leurs accessoires en stock mort à des particuliers plutôt que de s’en débarrasser. Elle sera présente à Equip Auto du 15 au 19 octobre, vous pouvez demander un rendez-vous sur leur site : https://www.spid-tech.com/equip-auto-2019.

Publi-rédactionnel

Catégorie Réseaux

Le réseau Opel accompagné et solidaire

Accompagné financièrement par son constructeur pour traverser la période de confinement, le réseau Opel fait pour sa part un geste envers le personnel soignant en offrant voiture de courtoisie et entretien "à prix coûtant".

27/03/2020

Covid-19 : Comment rester ouvert en garantissant la sécurité des salariés ?

Les organisations patronales et syndicales de la branche des services automobiles se sont mises d’accord sur les principes de prévention pour garantir la sécurité des salariés pendant la période de confinement. IRP Auto Solidarité-Prévention travaille sur la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, le ministère du Travail aussi. Les syndicats estiment que toutes les activités des établissements autorisées "ne sont cependant pas indispensables à la vie de la Nation".

26/03/2020

Chômage partiel : ni exclusion, ni passe-droit

Le chômage partiel est accessible à toutes les entreprises mais aucune n’est exempte de justifier avec précision sa demande d’allocation, a précisé la ministre Muriel Pénicaud à l’Assemblée et dans un courrier rendu public par la Feda.

25/03/2020