Publicité
Publicité
Constructeurs - 02/12/2022 - #Volkswagen , #Tesla , #Byd

Avec Semi, Tesla déboule sur le marché émergent des camions électriques

Par AFP

Avec Semi, Tesla déboule sur le marché émergent des camions électriques

(AFP) - En livrant jeudi son premier camion électrique, baptisé Semi, Tesla veut bousculer le marché naissant des poids lourds sans émission en promettant de rouler sur de longues distances sans avoir à s'arrêter à la borne de recharge.

Le groupe d'Elon Musk doit donner jeudi les clés du véhicule au groupe alimentaire PepsiCo à l'usine de Sparks, dans le Nevada.
 

Le camion, doté d'une cabine aux lignes arrondies, avait été présenté en 2017. Mais le lancement de sa production à grande échelle, initialement prévu en 2019, a pris du retard.

 

D'autres constructeurs ont déjà investi le créneau, qu'il s'agisse des traditionnels fabricants de poids lourds comme Daimler, Volvo, Traton (filiale de Volkswagen) et le chinois BYD, ou des start-up comme l'américaine Nikola.
 

Les livraisons débutent tout juste mais de nombreuses commandes ont été passées.
 

Mais le camion "que le marché attend depuis un certain temps est celui de Tesla", affirme Dave Mullaney, spécialiste des transports au cabinet de développement durable RMI.
 

Les autres fabricants, forts de leur expérience dans les poids lourds, ont avant tout transformé un camion diesel en électrique. Tesla de son côté lance un camion "conçu pour être électrique dès le début", remarque-t-il. Si le groupe américain tient ses promesses "cela va faire une grosse différence".
 

Elon Musk a affirmé dans un tweet samedi que le camion avait parcouru 500 miles (805 kilomètres) sans recharge, avec un poids total de près de 37 tonnes, quand les véhicules actuellement proposés offrent une autonomie de 250 à 300 miles (400 à 480 kilomètres).

  

Physiquement possible ?

Pour pouvoir transporter de lourdes charges sur de longues distances, "la batterie doit être très grosse ; c'est lourd, ça prend de la place et c'est très cher", rappelle Mike Roeth, directeur du Conseil nord-américain pour l'efficacité du fret (NACFE). "Les acteurs du secteur se sont longtemps demandé s'il était physiquement possible d'avoir une batterie suffisamment puissante sans être trop lourde pour faire le boulot."
 

La transition vers l'électrique des camionnettes faisant des livraisons en ville ou sur de courtes distances a débuté depuis un certain temps.
 

Si les poids lourds électriques peuvent parcourir 800 kilomètres sans avoir à recharger, cela ouvre le créneau des trajets longue distance, avec retour au dépôt le soir même ou sur plusieurs jours si le chauffeur peut trouver une borne là où il prend une pause.
 

Fabricants et transporteurs sont poussés par la réglementation. Aux Etats-Unis, la Californie a voté une loi prévoyant l'élimination progressive des camions à moteur thermique, imitée depuis par d'autres Etats. L'Union européenne doit discuter de nouvelles normes dans les prochains mois.
 

Les entreprises font aussi de plus en plus attention à se montrer soucieuses de l'environnement afin de préserver leur réputation. Elles "veulent être du bon côté de l'Histoire", remarque Marie Chéron, de l'association européenne Transport & Environnement.
 

Celles qui ne s'engagent pas dans une stratégie de décarbonation, parfois dans l'idée de laisser les technologies s'améliorer encore un peu, "prennent du retard", avance-t-elle aussi.
 

Autre incitation : les routiers qui ont pu les tester "adorent les camions électriques", affirme Mike Roeth. "Ils sont silencieux, il n'y pas d'émanation du pot d'échappement, ils sont plus faciles à conduire."
 

Même coût

Pour que l'adoption des camions électriques accélère, il faut que l'autonomie corresponde vraiment aux promesses et idéalement que les batteries rétrécissent, remarquent plusieurs analystes interrogés par l'AFP.
 

Les infrastructures doivent aussi s'adapter, avec plus de bornes de recharge et un réseau électrique suffisamment solide pour permettre par exemple à dix camions de se brancher en même temps sur un parking. Le prix sera décisif.
 

Pour l'instant, un camion électrique coûte encore à l'achat environ 70% de plus qu'un camion Diesel mais revient moins cher en énergie et en maintenance, remarque Dave Mullaney.
 

"Les véhicules électriques vont être compétitifs, ce n'est qu'une question de temps", affirme une porte-parole du constructeur américain Navistar, une filiale de Traton.
 

Tesla doit maintenant "prouver qu'ils peuvent produire à grande échelle", remarque Dan Ives du cabinet Wedbush.
 

Elon Musk a indiqué fin octobre qu'il ambitionnait de construire 50.000 Semi en 2024.

 

Il a prouvé en 2018, lorsque la production de la berline Model 3 peinait à monter en puissance, qu'il savait mettre ses équipes en ordre de marche.
 

Mais l'attention que l'entrepreneur prête actuellement à sa dernière acquisition, Twitter, "fait passer au second plan ce qui devrait être un grand moment dans l'histoire de Tesla", déplore Dan Ives.

Réactions

Et il est beau , en plus,temps de recharge svp,encore des retros…..voyons , et les caméras !
Elon reviens

Un tel bestiau pour être à même de faire 800 km avec 37T doit avoir une sacrée batterie, sans doute de 400kW ou même plus, la recharge va être longue, au moins 4 à 5h.
Peut on avoir ces données ?

.C'est "mignon" tout plein !
"Elles veulent être du bon côté de l'histoire" ... dixit la bonne dame de T&E ...

Une phrase un tantinet "guerrière" qu'il ne faut pas trop creuser genre "on les aura" les Horaces vs les "Coriaces"...

Pour le reste Bravo Tesla ...attendons la suite ...
Pas un mot du rédacteur (ou trice) sur le temps de recharge du bestiau ... Comment çà se passe ce coup ci, Tesla commercialisé une borne de recharge calibrée pour (?)... Çà doit être une sacrée bête la borne qui alimente du Semi simultanément (?).
;0)

Dix Semi simultanément ...
;0)

Quand je pense que la Nupes veut supprimer le nucléaire et que d’autres «  experts » prédisaient la baisse de la conso….MDR,le 21 ieme sera électrique.
Pour les temps de charge les chauffeurs de PL ont l’obligation de repos donc ça gêne pas,il faudra juste connaître l’autonomie en …….hiver,en charge

Si vous voulez plus d'info : https://www.tesla.com/semi
With less than 2 kWh per mile of energy consumption, Semi can travel up to 500 miles on a single charge. Recover up to 70 percent of range in 30 minutes using Tesla’s Semi Chargers.

Avec ces chiffres ont peut estimé la taille de la batterie autour des 900 kWh soit 9 Model S !!

Content de voir que Alain n'est plus un ANTI VE de la première heure ! Bravo !

Comme disait Marie : "y" veut être du "bon côté de l'histoire".
;0))

Je m’adapte Boisons mais le voyage c’est pas facile en Y 4 pleins pour le retour au lieu ……d’un !
Pas simple et lés autonomies hivernales!!!!!

2 kWh/mile soit une conso de 125kWh/100 km, pour faire les 500 miles (800 km) on est sur une batterie à 1000kW !
Des fous, ce sont des fous...

Poids total = 37 tonnes.
Poids à vide = 36,9 tonnes
Charge utile = 100 kg
Poids du chauffeur = 90 kg
Charge utile nette = 10 kg (le casse-croûte du chauffeur)
Temps de recharge à 100% = 1 mois et demi avec du 110 V (normes US)

Je déconne, quoique.

Les pros que nous sommes savent bien qu'il ne faut jamais croire ce qu'on écrit sur les catalogues et dans les communiqués de presse voyons !
;0)

Pétard le casse-croûte de 10 kg du chauffeur !
Ca doit être un gros barbu avec les santiags et la casquette de John Wayne !
;0))
PS : gros barbu en Peterbilt à qui il va falloir vendre ce camion aux lignes épurées très européenne, enfin si on le voit rouler un jour..

J'ai une idée !
Et si on mettait une caténaire au dessus, plus besoin de batterie !
;0))
PS : et un bar en voiture 4...

Combien coute une campagne de pub seulement aux States pour PepsiCo ...une seule dans l'année ??
Avec ce pognon combien de Tesla Semi repeints à leur logo Pepsy peuvent-ils se payer avec ??
Où sont les petits bras et les gros bras ??? Les petits bras c'est chez nous comme d'habitude !!
Les européens seront toujours les nains de jardin là bas à se regarder le nombril !!
Va parler français chez Stellantis aux US...ils vont bien rigoler !! T'es un guignol folklorique !
Obligatoire béret et baguette sous le bras quand t'arrives...sinon on sait pas qui t'es !! Hi,hi....

Blague à part, il y a longtemps que les caténaires au-dessus des autoroutes sont à l'étude.
Un grillage au-dessus de nos têtes, comme les auto-tamponneuses à la vogue.

125 KWh aux cent ……possible si l’on prend 20 pour une S c’est plausible

Boisons plus,
Il n'y a que du vent sur le site de Tesla semi. Un strict minimum d'infos très marketing, des belles images de synthèse, des économies envisagées sans donner le prix, et puis rien.
Le minimum est de donner le poids à vide de l'engin car la donnée principale est la charge utile, le reste c'est de la déco.
;0)

Petit bilan de masse rapide :
Tracteur de 7,5t - 2t de moteur thermique/accessoires + 6t de batteries (6kg/kWh) + la remorque genre tautliner de 7,5t = un semi-remorque de 19t à vide.
Charge utile = PTAC annoncé de 37t - PV 19t =18t
A comparer aux ensembles routiers de PTAC 44t qui embarquent 33t de CU dans la remorque soit presque le double. Donc 2 ensembles pour la même masse, 2 chauffeurs, etc..
Qui va acheter/louer ce camion ? Les marchands d'édredon en plume d'oie ?
;0)

Excellente démonstration Lucos, mais je me permets de vous rappeler qu'une tonne d'édredons en plumes d'oie pèse à peu près1000 kg...

Aux US c’est pas 38T mais 50 a mon avis,il va en vendre en plus ça ne consomme pas 125 au cent mais plus 90 sur ce que je trouve dans la presse.
Les chauffeurs de porte neuf me parlent de 25/30 litres de gazole pour leurs machines soit trois fois moins .
Maintenant à 30 Cents le KWh ça équilibre et plus d’entretien,à suivre

... Bruno qui rappelle les bases ...hi hi hi !

Ne stigmatisons pas les marchands d'édredons en plume d'oie ...avec des "clampins" comme Kanye West faut rester prudent . .pas d'amalgame !

Oui le cheminement de Lucos sur la charge vraiment utile est proche de la vérité en l'absence de fiche technique du "bestiau" ... Et la tirade sur le caractère publicitaire de l'annonce pour Pepsi pas complétement infondée de la part de Jo ...allez !
;0)

Alain, c'est peut-être 50 tonnes aux US (je n'ai pas vérifié et n'y connais rien), mais ce "Semi" "est d'un poids total de près de 37 tonnes", comme indiqué au 7ème §

Et encore j'ai oublié le poids des moteurs électriques et des accessoires, donc une tonne ou deux de 1000 kg..
;0))
Alain,
Le 38t est passé il y a 33 ans en Europe à 40t en 1989 et il y 9 ans à 44t en 2013...

Alain qui la ramène une nouvelle fois genre "sur le coup" après les diatribes recurrentes sur le mode "achhh grosse catastrophe pour le p'tit bizness" le VE " ...
Tss ... Décidément, du côté de la "belle histoire", hein !

Çà fait déjà quelques temps qu'ici on est sur du 44T. .. "vot' pote" vous l'a déjà indiqué, ici ...Un peu de vitamines pour enrichir la mémoire Ou bien (?)
;0)

C'est vrai que c'est plutôt Jo Durand qui en fait des tonnes...
;0))

Merci de votre gentillesse pour vos remarques en tout cas c’était 50 Tonnes aux US la dernière fois que ……j’y suis allé,peut être 60 aujourd’hui.
Et mon calcul de conso prix de revient ? Il est bon?
Slava pour vous

Je trouve étonnant que tt les dépanneuses ne peuvent pas charger des autos modernes sans être en surcharge.

Eh oui c'est le délire en France sur les 3,5t principalement.
Tant qu'il reste 1kg de charge utile le camion/nette est homologuée...
;0)
PS pour les américains faire gaffe sur les poids des camions car il les donnent en livres (lbs) (453g la livre) comme pour les conteneurs. Pour les tonnes il y a les "longues" de 1016 kg et les courtes de 907 kg.
De quoi parle Tesla ?
;0)

Alloooooo, garage Gaudin j'écoute !
La dépanneuse est en panne, le joint de culasse a pété.
Ne quittez pas je vous passe le chef d'atelier...
Vivement les dépanneuses électrique, poids total 50 tonnes de plumes, mais de canards, moins lourdes.

Pas besoin d'être madame Irma pour deviner que l'avenir sera le transport de livraisons de proximité d'abord et pas faire 800 bornes sans charger en gros camion !
En Allemagne nous voyons déjà partout les VUL électriques faire des livraisons dans les centre villes !!
Dans le poids lourd...allez raconter des conneries (écolos) marketing aux gros patrons de flottes ....qu'ils vont devenir écolos ...à la place de leur rentabilité nécessaire et de leur business !!
Ils vont vivre de l'air et d'eau fraîche et que le diesel s'arrête sauf pour les fringues, crédit zéro et subventionnés à mort par les états !!
Bonjour les bons plans Tesla avec des bornes miracles qui poussent comme des champignons ...et qu'en Europe c'est tout droit comme aux States sur les autoroutes et que vos chauffeurs vont dormir en conduisant car c'est autonome les doigts dans le nez et pas les mains sur le volant !!
Lâchez-vous, rigolez franchement !!

Cher Druide ,j’ai une marmite à faire bouillir, vous pas!
Malgré mon grand âge j’essaie de m’adapter et de me renseigner pour être le moins largué possible
On essaie le biz avec des Tes mais c’est pas facile…..y’en a trop et les marges faibles,y’a que lui ( Elon)qui gagne.
Souvenez vous j’ai indiqué avoir vendu des Clios électriques en 95 avec un chauffage à essence….. bien à vous tous

Y a pas de mal, cher Alain
Dans un autre genre c'est tout à votre honneur ... !
comme quoi sans la liberté de ...
;0)

Je ne sais ce qu'a bouffé Jo mais ça deux fois de suite qu'il écrit un commentaire qui colle au sujet ET qui est frappé au coin du bon sens.
Fouya ! Ça s'arrose, je me fais un petit apéro ce soir.

"the engineer estimated the truck presents a 1,000 kWh battery pack. With an energy density of 275 Wh/kg, the batteries weigh 3,636 kilograms": Moins 400 l de carburant = 330 kg, ça fait 3,2 tonnes de diminution de charge utile. Coût de 100km ICE à 33l/100km = 58€. Coût de la recharge rapide à 50c/Kwh = 62.5 €. On est loin de la parité. Quant aux entretiens, il faudra voire.

@ Bruno... un apéro ce soir
Pas de semi Tesla ... Un demi Niikola pardon pardon ! ... de Nicolas !
Ah ben non, c'est Jo, çà !
(?) Je galèje allez ... champagne !
;0)

Piero a oublié les moteurs électriques comme moi..
Je suis émerveillé par Jo qui a vu un VE faire une livraison en ville... Incroyable, c'est où...
;0))

@Piero et si vous vous rechargez au dépôt c’est 18 Cents le KWh….à suivre.
Et qui dit que les transporteurs n’investiront pas dans les chargeurs ?
J’ai hâte d’en voir un ,notre Y est tombée à 18KWh au cent….pas mal par rapport à la Zoé et ses 16

Vrai Alain, je pensais à la recharge en route, car 400km et puis revenir au siège c'est une forte limitation de rayon d'action. Tenant compte de la perte de CU le prix d'équilibre du kwh est +- 40c si le gazole coûte 1.75€/l. A suivre ...

C'est sûr qu'on est pas près (prêts ? ;0)) de retrouver les 3500 km d'autonomie avec le bon mazout du dépôt acheté en gros à bas prix à Rotterdam..
Comment ki disait Alain avant de nous montrer le tissus Prince de galles de son revers ?
Vive le Diesel ?
Ben il avait raison finalement !
;0))

Je ne retourne pas je m’adapte.
Bientôt plus de pistons,je regarde devant,les problèmes rencontrés avec l’AD blue me font ….gerber ,moteurs HS, réservoirs avé. Injecteurs hs aussi !
Marre j’en ai marre de ravaler la marge à cause d’incompétence des constructeurs et où le board s’accordent des salaires de footballeurs .

Bon on a ASSEZ des camions...mais le sensationnel vient d'une marque chinoise qui fait un PHEV qui va faire 147 km sans charger avec une batterie qui fait presque 40 kWh ....et voilà Merco pan dans la tronche !! Tss, tsss c'est la guerre !
Regardez ce que dit la presse bien informée !!

".....avec une autre performance dans ce domaine, celle de Tesla. L’américain a livré plus de 5.700 véhicules en novembre, contre 2.100 en novembre 2021 ! Les livraisons ont été très nombreuses, au point que le Model Y a pris la tête du classement des véhicules électriques le mois dernier. 2.891 exemplaires ont été immatriculés. Et le SUV a devancé de peu… la Model 3, preuve que celle-ci n’a pas été délaissée au profit de son pendant SUV. 2.809 exemplaires de la berline ont été livrés..."

Coup de tonnerre sur le marché chinois. En novembre, Volkswagen perd sa PREMIÈRE place historique au profit de BYD, le constructeur chinois qui ne vend que des modèles électriques et hybrides rechargeables...."
Depuis son arrivée en Chine en 1985, Volkswagen est le numéro un des ventes de voitures dans le pays (pour les véhicules produits sur place)..."
"...À l’exclusion d’un seul mois de février 2020 où en plein confinement avec des ventes proches d’un plus bas historique, Geely était passé devant la marque allemande...."

D’après Automotive News, BYD a vendu 152 863 voitures (+87%) du 1er au 27 novembre, contre seulement 143 602 (-0,3%) pour la marque allemande, avec ses deux coentreprises (FAW-VW et SAIC-VW)...."
"...en ce mois de novembre 2022, le passage en tête de BYD est le symbole du complet dépassement des marques historiques, et en particulier des marques étrangères face au virage du marché chinois...."

Rigolez les gars...un des patrons de VW vient de dire que leurs VE ID ne se vendent pas et qu'ils ont écouté leurs clients ....ils vont remettre des BOUTONS sur le volant comme à l'ancienne !!
Qu'ils remettent la 3G dans leurs GPS et pas la 5G !!
Miam, miam...je fais du teuton bashing ....hi,hi....

Encore et toujours ce flot continu de conneries...
;0)

Mort de rire un con ignorant qui traite un autre de con...il perd son temps comme d'habitude !
Il faut toujours saluer les tarés, il faut faire œuvre de patience !
Il n'est même pas dans vocabulaire joyeux de Marseille !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Constructeurs - 01/02/2023

Volvo France : des ambitions encore bridées par la capacité à produire

En 2022, les immatriculations de Volvo en France ont été fortement impactées par les pénuries de semi-conducteurs avec un décalage croissant entre les commandes et les livraisons. Le réseau devra encore gérer la pénurie en 2023 avant de se préparer à un objectif de doublement des volumes en 2026. Les explications de Yves Pasquier-Desvignes, Président de Volvo Car France.