Publicité
Publicité
Marchés - 23/05/2024

Voitures chinoises : von der Leyen défend une taxation plus "ciblée" que Washington

Par AFP

(AFP) - La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a affirmé mardi que l'UE imposerait aux véhicules électriques chinois des droits de douane "plus ciblés" que ceux des Etats-Unis, si des aides d'Etat illégales de Pékin étaient prouvées.

Le président américain Joe Biden a annoncé le 14 mai une hausse des droits de douane sur les véhicules électriques chinois à 100%, contre 25% précédemment, parmi une liste d'augmentations concernant plusieurs autres secteurs comme les semi-conducteurs ou les batteries.

"Les États-Unis ont mis en place des droits de douane globaux sur de nombreux produits mais nous avons lancé une enquête il y a huit mois", sur les voitures électriques, a déclaré Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne.

"Si elle devait confirmer ce que je pense, à savoir que de telles subventions existent, je peux garantir que le niveau des droits que nous imposerions correspondrait au niveau du préjudice, ce qui est beaucoup plus ciblé et beaucoup plus adapté", a-t-elle assuré, lors d'un débat à Bruxelles avec des têtes de liste aux élections européennes.

La Commission doit annoncer le 5 juin si elle décide d'augmenter ses droits de douane sur les voitures électriques chinoises, actuellement taxées à hauteur de 10%, après une enquête officiellement ouverte le 4 octobre. Ces mesures compensatoires pourraient s'appliquer dès le 4 juillet.

Dans une interview en septembre, le commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton avait estimé que les enquêtes de l'UE "se traduisent souvent par des augmentations de droits de douane de 10 à 20%" sans préjuger du résultat de cette procédure spécifique.

"Je ne pense pas que nous soyons dans une guerre commerciale" avec la Chine, a affirmé Mme von der Leyen, interrogée lors du débat organisé par le centre de réflexion Bruegel et le Financial Times, à un peu plus de deux semaines du scrutin européen (6 au 9 juin).

Elle a souligné que si l'Union européenne se "découplait" actuellement de la Russie, cherchant à rompre les liens commerciaux avec ce pays en raison de la guerre en Ukraine, elle avait une approche différente avec la Chine consistant à "dérisquer", c'est à dire à réduire les risques et donc la dépendance à certaines technologies clé.

Pékin a cependant prévenu qu'il répliquerait à toute mesure de Bruxelles.

La Chine "a préparé de nombreuses contre-mesures", a déclaré samedi la Chambre de commerce chinoise auprès de l'UE (CCCEU). Cet organisme a fait référence à un "expert juridique", cité dans les médias chinois, selon qui "le vin et les produits laitiers européens" pourraient être ciblés, "compte tenu des subventions substantielles dans le secteur agricole de l'UE".

L'Union européenne a lancé une série d'autres enquêtes visant notamment les subventions chinoises dans les éoliennes, les panneaux solaires ou le secteur ferroviaire.

Réactions

@Autoactu : la chronique de Jean-Philippe Théry en "accès payant",... SÉRIEUSEMENT ???

@Autoactu : la chronique de Jean-Philippe Théry en "accès payant",... SÉRIEUSEMENT ???

@Autoactu : la chronique de Jean-Philippe Théry en "accès payant",... SÉRIEUSEMENT ???

@Autoactu : la chronique de Jean-Philippe Théry en "accès payant",... SÉRIEUSEMENT ???

@Autoactu : la chronique de Jean-Philippe Théry en "accès payant",... SÉRIEUSEMENT ???

Klit semble fâché, ou bien.

J'ai eu le malheur de cliquer plusieurs fois sur envoyer avant que la page s'actualise, pardon !
Néanmoins... je ne dirais pas que je suis fâché, mais plutôt dégouté par cette politique d'Autoactu.
Quand il ne restera plus que les Copiés/Collés des publications AFP comme articles intéressants (on n'en est plus très loin !), pensent-ils VRAIMENT qu'il y aura encore des lecteurs "free" ?

J'ai eu le malheur de cliquer plusieurs fois sur envoyer avant que la page s'actualise, pardon !
Néanmoins... je ne dirais pas que je suis fâché, mais plutôt dégouté par cette politique d'Autoactu.
Quand il ne restera plus que les Copiés/Collés des publications AFP comme articles intéressants (on n'en est plus très loin !), pensent-ils VRAIMENT qu'il y aura encore des lecteurs "free" ?

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Constructeurs

Software République avec Renault lance un cabinet médical mobile

Renault a présenté cette semaine à VivaTech un cabinet médical mobile qui a été développé avec une vingtaine de partenaires réunis par la Software République. Ce démonstrateur est composé d’un "module autonome" qui repose sur la future plateforme de véhicule utilitaire électrique de Renault (FlexEVan). Les explications d’Eric Feunteun, COO de Software République.

Réseaux

Bonus et leasing social : l’ASP assure pouvoir rembourser aux distributeurs l’arriéré de 320 millions d’euros en juin

Lors d’une réunion hier avec l’ASP et des représentants de la DGEC (direction générale de l’énergie et du climat), Mobilians a obtenu l’assurance que la plateforme d’enregistrement des dossiers bonus et leasing social allait ouvrir le 30 mai. Des négociations sont encore en cours pour le paiement des frais financiers et le traitement des redressements indus.