Marchés - 16/03/2020

Avant même les mesures d’urgence, le marché automobile français déjà très affecté

Les données quotidiennes montrent un recul très net des immatriculations automobiles en France depuis le milieu de la semaine dernière avec -23% au cumul le 14 mars.

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

Partagez cet article     

Le mois dernier, les professionnels avaient craint un bug dans l’émission des cartes grises pour les véhicules neufs lié à la mise en place du certificat électronique de conformité (eCoC) et aux incertitudes sur la capacité du SIV à faire face à cette nouvelle procédure.

Il y aura bien un effondrement des immatriculations en mars mais pour des causes sensiblement différentes : les commandes de janvier et février ont été en baisse, baisse qui s’est poursuivie sur la première moitié de mars, tandis que les décisions de fermetures de commerces qui viennent d’être prises par le gouvernement pour endiguer la propagation du Covid-19 devraient conduire à un arrêt des livraisons pendant au moins un mois.
Le décret paru hier intègre, en effet, les showroom des concessions dans la liste des commerces qui devront fermer du 16 mars au 15 avril 2020.

Depuis le début du mois, les immatriculations quotidiennes diffusées par Autoways avaient montré un net ralentissement qui se situe à -23,2% (soit 54 990 immatriculations contre 71 634 un an plus tôt) au cumul le 14 mars. Le recul est plus marqué pour les particuliers (-27,9%) que pour les entreprises (-12,75%).
A mi-mois, Renault avait repris la tête du marché (avec 22,7% de PDM) devant Peugeot (18,6% de PDM) et Citroën (8,5% de PDM). Toyota occupe la quatrième place (5,8% de PDM) devant Dacia (5%) et Volkswagen (4,9%) tandis que Kia devance Ford (respectivement 3,26% et 3% de PDM).

Sur la même période, le marché de l’occasion affichait toujours une légère croissance (+1,88% avec 254 821 immatriculations) avec une hausse pour les véhicules de moins d’un an (+10,9%, sous la poussée de déstockage dans le réseau Renault). Les 2-5 ans, tranche d’âge qui bénéficient du développement des offres de leasing étaient aussi en croissance (+4%).

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Le Corona virus va finir le travail des taxes,combien seront debout dans 3 mois?
Air France a 2 mois de trésorerie.....et Renault combien?
La relance du deuxième semestre devra être violente !!!

Alain Boise, Le 16/03/2020 à 01:16

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 16/03/2020

Ford restructure son réseau au Royaume-Uni

Encore peu concentré au Royaume-Uni, le réseau Ford pourrait être divisé par deux d'ici 4 ans. En France, cette restructuration a déjà été opérée à partir de 2014 avec  le changement des standards. En revanche, des contrats d'agents revendeurs devraient voir le jour à partir de 2021.

Réseaux

Le marché indien déjà indirectement touché par le coronavirus en février (-7,2%)

Avec 73 cas de coronavirus répertoriés au 13 mars contre 80 932 pour la Chine et 12 462 pour l’Italie, l’inde ne se situe pour l’instant qu’au 32ème rang des pays les plus affectés par la pandémie. Néanmoins son industrie automobile est grandement dépendante de la Chine, notamment en ce qui concerne les pièces détachées, et l’effet du virus peut déjà s’observer sur les chiffres de ventes de février, certains constructeurs étant plus touchés que d’autres. État des lieux.

Analyse

Catégorie Marchés

Le marché du VUL en Europe a ralenti sa chute en février

Avec 149.644 immatriculations de VUL neufs, le marché européen a réduit sa chute (-3,4%) en février. A l’inverse, les volumes du VU neuf et du VI neuf continuent de sombrer de respectivement -17,6% et -19,1%, tandis que la catégorie des bus et cars reste sur une tendance positive de +2,4%.

26/03/2020

Bonus VE : La date butoir du 31 mars reportée pour les véhicules commandés en 2019

Les véhicules électriques commandés en 2019 et non encore livrés bénéficierons du bonus de 6.000 euros jusqu’au 15 juin selon une instruction envoyée au PDG de l’ASP (Agence de services et de paiement) par la DGEC (direction générale de l’énergie et du climat). Malgré les circonstances les immatriculations de véhicules électriques sont en hausse en mars.

25/03/2020

Covid-19 : ce qui a changé dans la règlementation en France ce week-end

Allègement de la réquisition des masques, levée des interdictions de circulations pour les véhicules de transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes, augmentation du temps de travail des chauffeurs routiers jusqu’à 60 heures/semaine, interdiction des liaisons aériennes vers et La Réunion, Mayotte, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

23/03/2020

Le gouvernement français demande aux entreprises qui le peuvent de rester ouvertes

En autorisant la poursuite d’un large éventail d’activité, le gouvernement souhaite maintenir un niveau d’activité minimum. Pas facile à mettre en œuvre en même temps que le confinement de tous ceux qui ne sont pas autorisés à travailler. Sur le terrain les représentants de l’Etat ne sont pas toujours en phase avec cette consigne.

20/03/2020

Bruno Le Maire : "Le principe c’est zéro recette, zéro dépense"

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a précisé hier le contenu du plan d’aide aux entreprises qui doit permettre de soulager leur trésorerie. Le budget de 45 milliards d’euros comporte des mesures budgétées pour 1 mois pour certaines ou 2 mois pour d’autres. Il sera reconduit si nécessaire…

18/03/2020