Analyse - 16/03/2020

Le marché indien déjà indirectement touché par le coronavirus en février (-7,2%)

Avec 73 cas de coronavirus répertoriés au 13 mars contre 80 932 pour la Chine et 12 462 pour l’Italie, l’inde ne se situe pour l’instant qu’au 32ème rang des pays les plus affectés par la pandémie. Néanmoins son industrie automobile est grandement dépendante de la Chine, notamment en ce qui concerne les pièces détachées, et l’effet du virus peut déjà s’observer sur les chiffres de ventes de février, certains constructeurs étant plus touchés que d’autres. État des lieux.

Auteur : Matt Gasnier

Partagez cet article     

Le marché indien est en baisse de 7,2% en glissement annuel en février à environ 252 400 unités pour un cumul 2 mois 2020 de 517 400 (-6,3%). Pour rappel les chiffres de ventes en Inde correspondent aux livraisons d’usines vers les concessionnaires, pas aux immatriculations, ce qui les rend plus vulnérables aux problèmes d’approvisionnement.

Le leader du marché Maruti Suzuki reste globalement indemne avec un recul de seulement -2,3% et une part de marché en hausse à 53%, son plus haut niveau depuis novembre 2018. Les quatre modèles les plus vendus en Inde en février sont des Maruti : la Swift (+2,6%), le Wagon R (+16,4%) qui bat son record de ventes à 18 235, l’Alto (-27,6%) et la Baleno (-7,6%). À noter que le monospace Ertiga (+47,7%) poste également un volume record en février à 11 782 unités.

Hyundai (-7,2%) suit le marché et se maintient juste en-dessous des 16% de part. Son modèle le plus populaire en Inde ce mois-ci est la Grand i10 (+14,8%) juste devant le petit SUV Venue qui bat son record de ventes à 10 321. Les i20 (-24,1%) et Santro (-38,9%) sont en grande difficulté. Le héros du mois est à nouveau Kia, qui parvient à se hisser sur le podium pour la première fois de l’histoire en Inde avec une part de marché record de 6,2% seulement 7 mois après le lancement de la marque en août dernier. Le SUV Seltos représente encore 90% des ventes de la marque en février et entre dans le Top 5 des modèles pour la première fois, tandis que le monospace Carnival continue de monter en puissance avec 1 620 ventes.

Deux constructeurs indiens sont frappés de plein fouet par l’impact du coronavirus sur leurs chaines de production étroitement liées à la Chine : Mahindra (-56,1%) perd plus de la moitié de ses ventes par rapport à février 2019 et ses deux best-sellers les Bolero (-49%) et XUV300 (-45,8%) sont en forte chute. La baisse est un peu moins sévère pour Tata (-31,4%) mais potentiellement plus inquiétante car elle intervient dans une période de lancement pour le SUV Altroz qui voit ses ventes s’effondrer de -38% sur janvier, son premier mois sur le marché indien.

Sans compter les marques nouvellement lancées en Inde, Renault (+ 40,7%) est le seul constructeur généraliste à afficher une forte amélioration en glissement annuel. Cette performance est encore une fois à mettre à l’actif du nouveau Triber qui atteint 3 955 ventes en février. La Kwid (-17,1%) redevient son best-seller en Inde mais elle ne bénéficie pas encore de son restylage tandis que le Duster (+15,3%) se targue d’une forte hausse même si sa seconde génération n’a toujours pas atteint les côtes indiennes.

Ford (+5,2%) est aussi en hausse grâce aux Figo (+93,3%) et Ecosport (+17,6%), MG reste dans le Top 10 des marques mais chute de -56% par rapport à janvier malgré l’arrivée du SUV électrique ZS, et enfin Skoda (-0,6%) résiste bien grâce aux Octavia (+96,5%), Superb (+84,4%) et Kodiaq (+11,4%).

Tous les autres généralistes perdent encore plus de terrain que le marché : Honda (-46,3%), Jeep (-48,9%), Nissan (-53,9%), Datsun (-66,2%) et Volkswagen (-86,6%) sont tous en situation d’urgence, Toyota (-12%) à moindre échelle. Si les volumes de Toyota (10 352) et Honda (7 269) leur permettent de voir l’avenir avec une certaine sérénité, Jeep (666), Nissan (357) et surtout Volkswagen (350) n’ont aucune force de frappe en Inde et une récession prolongée pourrait remettre en cause leur présence sur un marché que Chevrolet a abandonné il y a quelques années. Quant à Datsun (671), la marque sera bientôt supprimée par le groupe Nissan.
 

Best Selling Cars Blog

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 16/03/2020

Ford restructure son réseau au Royaume-Uni

Encore peu concentré au Royaume-Uni, le réseau Ford pourrait être divisé par deux d'ici 4 ans. En France, cette restructuration a déjà été opérée à partir de 2014 avec  le changement des standards. En revanche, des contrats d'agents revendeurs devraient voir le jour à partir de 2021.

Réseaux

Catégorie Analyse

On ne passe plus au salon

Alors que nous sommes contraints de faire salon à domicile pour une durée indéterminée, les amateurs d’automobile pourraient bientôt ne plus avoir de lieu où visiter le leur. Et ce n’est pas que la faute du virus.

26/03/2020

Renault face au Covid 19 : la fragile hypothèse de la parenthèse

Les déclarations de E. Philippe et de B. Le Maire cette semaine indiquant que l’Etat pourrait aller jusqu’à nationaliser des entreprises françaises fragilisées ont donné lieu à de folles rumeurs concernant Renault. D. Senard s’est empressé de démentir et de rassurer mais n’a pu lever toutes les interrogations que la pandémie fait peser sur l’avenir de Renault-Nissan après la crise.

23/03/2020

Quels sont les premiers impacts du coronavirus pour l'industrie automobile ?

12 ans après la dernière crise du marché automobile, le coronavirus entraine un confinement des populations. Pour l'industrie, la première conséquence est la mise en arrêt des chaines d'assemblage. Après la Chine, les constructeurs ferment temporairement leurs sites de production en Europe et Amérique du Nord. La question est de savoir qu'elle pourrait être la suite en termes de redémarrages et de conséquences pour l'industrie à moyen et long terme.

20/03/2020

Le mal Alfa

Après le Corona, c’est d’un autre virus dont j’ai décidé de vous parler, beaucoup plus sympathique celui-ci, mais qui ne m’en pose pas moins de grandes inquiétudes.

19/03/2020

Les Peugeot remontent au capital de PSA : faut-il s'en inquiéter ?

Le fait que la famille Peugeot souhaite remonter au capital de PSA avec l’assentiment apparent de la BPI est volontiers perçu comme une bonne nouvelle. L’examen des dernières années de la vie de PSA devrait rendre les observateurs moins enthousiastes.

16/03/2020

Des fuites ont révélé le nouveau Ford Bronco et son petit frère

Deux nouveaux modèles Ford ont été dévoilés par une fuite sur Internet. Les ventes du constructeur sont en baisse en attendant le redéploiement de la gamme autour d'une plus grande diversité d'offre dans les crossovers et les SUV afin d'alimenter la demande. Après avoir utilsé le nom Mustang pour le prochain crossover électrique, Ford a dépoussiéré et mis au goût du jour le Bronco qui rend hommage au design d'un modèle qui a été commercialisé de 1966 à 1977. Il se décline désormais en 2 modèles, un crossover compact et un SUV de loisirs qui vient concurrencer la Jeep Wrangler, jusque là seule sur son segment.

13/03/2020