Réseaux - 16/03/2020

Ford restructure son réseau au Royaume-Uni

Encore peu concentré au Royaume-Uni, le réseau Ford pourrait être divisé par deux d'ici 4 ans. En France, cette restructuration a déjà été opérée à partir de 2014 avec  le changement des standards. En revanche, des contrats d'agents revendeurs devraient voir le jour à partir de 2021.

Partagez cet article     

Ford, première marque du marché britannique, devrait réduire drastiquement son réseau de distribution au Royaume-Uni pour passer de 400 points de vente actuellement à environ 220 d’ici 2024, selon le site d’information britannique Auto-retail. Avec 400 concessions, Ford est très au-dessus de la seconde marque du marché Volkswagen, qui en compte 185. Or, chaque point de vente Volkswagen commercialise 1 080 VN par an, contre seulement 590 VN chez Ford. Avec ce volume, la rentabilité du réseau Ford n’était que de 0,4% l’année dernière, contre 1,3% en 2016. 
"Il est important que le volume de vente moyen augmente pour assurer la rentabilité des distributeurs, a expliqué le directeur général de Ford UK, Andy Barratt, à notre confrère. Il n’a pas confirmé qu’il y aurait des résiliations massives mais parle plutôt d’une "réduction régulière de la taille du réseau qui se poursuivra sur un rythme d’une trentaine par an", réduction qui concernera les petits sites ruraux et non les sites principaux, les Ford stores. Ces petits sites pourront néanmoins devenir réparateur agréé.
Interrogé par Automotive News, Stuart Rowley, Président de Ford Europe, a confirmé le besoin de concentrer les ventes sur moins de points de vente pour améliorer la rentabilité du réseau en Europe tout en transformant une partie des concessions en réparateurs agréés pour maintenir une forte capillarité pour l’après-vente. Il souhaite également renforcer le réseau de spécialistes VUL, ces "Business Centers" dotés de vendeurs dédiés à la gamme Transit.
En France, "nous souhaitons conserver un maillage fort pour couvrir 90% du territoire", nous a dit le porte-parole de la filiale. Il faut dire que, depuis 2014, avec le changement des standards et la création du concept de "Ford Store", le travail d’écrémage a déjà été fait : de 304 concessions, le réseau est passé à 232 aujourd’hui (dont 37 Ford stores et 79 Business centers). Quant au réseau d’agents, il est monté jusqu’à 490 garages en 2016 et 2017 avec la transformation des petites concessions en agence, pour retomber aujourd’hui à 426.
A partir de l’année prochaine, les agences Ford les plus importantes pourront accéder à un nouveau statut d’agent revendeur, en accord avec leur concessionnaire. Cela leur permettra de contracter directement avec le constructeur pour la vente de véhicule neuf.
Xavier Champagne

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 16/03/2020

Le marché indien déjà indirectement touché par le coronavirus en février (-7,2%)

Avec 73 cas de coronavirus répertoriés au 13 mars contre 80 932 pour la Chine et 12 462 pour l’Italie, l’inde ne se situe pour l’instant qu’au 32ème rang des pays les plus affectés par la pandémie. Néanmoins son industrie automobile est grandement dépendante de la Chine, notamment en ce qui concerne les pièces détachées, et l’effet du virus peut déjà s’observer sur les chiffres de ventes de février, certains constructeurs étant plus touchés que d’autres. État des lieux.

Analyse

Catégorie Réseaux

Le groupe Legrand présente ses véhicules "en visio" à ses clients

Pour Georges Legrand, distributeur BMW, Opel, Mazda et Suzuki, l’arrêt d’activité est l’occasion de former ses salariés, de revoir ses process et de tester de nouvelles approches commerciales, comme la présentation "en visio-conférence" de ses modèles neufs ou d’occasion à ses clients.

01/04/2020

Le réseau Opel accompagné et solidaire

Accompagné financièrement par son constructeur pour traverser la période de confinement, le réseau Opel fait pour sa part un geste envers le personnel soignant en offrant voiture de courtoisie et entretien "à prix coûtant".

27/03/2020

Covid-19 : Comment rester ouvert en garantissant la sécurité des salariés ?

Les organisations patronales et syndicales de la branche des services automobiles se sont mises d’accord sur les principes de prévention pour garantir la sécurité des salariés pendant la période de confinement. IRP Auto Solidarité-Prévention travaille sur la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, le ministère du Travail aussi. Les syndicats estiment que toutes les activités des établissements autorisées "ne sont cependant pas indispensables à la vie de la Nation".

26/03/2020

Chômage partiel : ni exclusion, ni passe-droit

Le chômage partiel est accessible à toutes les entreprises mais aucune n’est exempte de justifier avec précision sa demande d’allocation, a précisé la ministre Muriel Pénicaud à l’Assemblée et dans un courrier rendu public par la Feda.

25/03/2020