Réseaux - 26/07/2019

Le CNPA, Elisabeth Borne et la prime à la conversion

Depuis la parution surprise du décret modifiant les conditions de la prime à la conversion, les professionnels de l'auto doivent gérer sur le terrain une situation totalement imprévue avec ces nouvelles dispositions mises en place dans la précipitation. Le CNPA qui avait demandé une réunion d'urgence à Elisabeth Borne a été reçu ce jeudi.

Partagez cet article     

"Ce décret, c’est exactement ce qu’il ne faut pas faire. La ministre en convient", nous a dit Xavier Horent, directeur général du CNPA, qui a été reçu par Elisabeth Borne en urgence ce jeudi après-midi.
Nommée ministre de l’Ecologie le 17 juillet, jour même de la parution du décret modifiant brutalement et sans concertation les conditions de la prime à la conversion en remplacement de François de Rugy (l’un de ses signataires), Elisabeth Borne, a hérité du sujet à son arrivée. "Elle n’était pas au courant, elle nous a présenté ses excuses", nous a dit Xavier Horent. Il dit avoir rencontré une Ministre à l’écoute qui a montré des qualités de dialogue et de pragmatisme.
Si le changement des conditions d’attribution de la prime à la casse a été pris pour des raisons d’impératif budgétaire ("ce que l’on peut tout à fait comprendre", dit-il), la situation aurait dû être anticipée depuis plusieurs mois, souligne Xavier Horent qui avait alerté les services du ministère sur le rythme de consommation du budget. "Il y avait mieux à faire. Ces méthodes de travail ne sont pas au niveau ni sur le fond ni sur la forme. La Ministre en convient", souligne Xavier Horent.

Les services du ministère n’ont pas intégré les conséquences sur le terrain de leur décision et par exemple l’extranet sur lequel les professionnels saisissent les dossiers ne sera pas mis à jour avant au moins 2 mois (début octobre), l’ASP ayant eu connaissance des changements seulement la veille de la parution du décret. Le CNPA a demandé un raccourcissement de ce délai.
Elisabeth Borne a pris l’engagement de mettre en place une "hotline" à l’ASP (qui gère le remboursement des dossiers) et aussi au ministère pour répondre aux questions techniques des professionnels au fil de l’eau, aux mois d’août et septembre.
Alors que 91% du budget prévu pour l’année (600 millions d’euros) a été consommé à fin juillet la Ministre a assuré que tous les dossiers seraient payés même si le budget est dépassé.
Outre la prime à la conversion de nombreux sujets ont été abordés lors de ce rendez-vous dont l’avancement de l’étude annoncée lors du dernier Comité Stratégique de Filière, concernant l’évaluation des émissions des véhicules thermiques. Or, selon nos informations le cahier des charges de cette étude n’a toujours pas été transmis par le gouvernement à T&E qui doit y participer. Elisabeth Borne s’est engagé à "une clarification sur le pilotage, le calendrier et le contenu" de cette étude.
Elle a également pris l’engagement "de la mise en œuvre d’une trajectoire claire et une politique lisible sur l’avenir du Diesel en France, en intégrant, à l’instar de l’industrie,  les services de l’automobile dans les études et mesures à venir – avec notamment la prise en compte des services dans l’étude d’impact globale, menée sur l’ensemble de la filière automobile, relative aux effets de la baisse du Diesel (impact économique, dépréciation des stocks, etc.)", précise le CNPA.
D’une manière générale, le CNPA a reçu de la ministre l’engagement que les professionnels des services de l’automobile seraient associés "à la conception de la trajectoire budgétaire et de fiscalité automobile (bonus-malus, taxes liées à la mobilité et à l’automobile, avenir de la prime à la conversion, etc.)".
Florence Lagarde

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

... "Nan mais c"est pas moi c'est l'autre"...(même si c'est un peu vrai)
Attendons le concret pour apprécier le discours "borné"
;0)

ADEAIRIX, Le 26/07/2019 à 07:29

C'est amusant, je fais parfois le raisonnement suivant :

L'homme est une bien petite chose sur terre face aux phénomènes naturels. En matière d'écologie il subit les colères de notre planète et ne peut agir directement sur son environnement mais il ne faut pas négliger sa capacité de nuisance.

Ce raisonnement s'applique aussi à nos élus face à toute la population: Ils ont été choisis pour servir, pas pour nuire. Mais ce n'est pas ce qu'ils en font.
En réalité, nous leur avons donné la capacité d'orienter les décisions mais ils s'en servent souvent pour nuire et dans des buts politiques.

Grandfou, Le 26/07/2019 à 08:14

.


Qu'un nouveau ministre présente ses excuses pour les décisions de son prédécesseur, mises en application le jour de sa prise de fonction est quand même le signe d'un dérèglement de nos institutions.

C'est à ce dérèglement que toute la Nation devrait travailler à corriger.



.

Smarter, Le 26/07/2019 à 08:20

1. Dans tout programme il faut toujours envisager le succès et cela n'avait pas été fait, donc il est tout à fait normal que cette rectification urgente soit intervenue car ce sont nos races et nous impôts qui payent tout cela.
2. Relisez le décret, il n'y a pas la signature de Mme Borne. Rugy a fait un dernier baroud d'honneur avant de partir, mais cela restait urgent avec les budgets quasi dépensés en 6 mois.
3. Je le redis, le CNPA est dans son rôle de défense de ses adhérents, mais rappelonsencore une fois que la PAC n'est pas une mesure de soutient à l'activité des services automobiles.
;0)

Lucos, Le 26/07/2019 à 09:09

..nos taxes !

Lucos, Le 26/07/2019 à 09:11

Et soutien (salaud de clavier)
;0)

ADEAIRIX, Le 26/07/2019 à 10:57

La fête est finie et tant mieux pour ceux qui en ont profité ,l’open bar est fermé.
Même le Ministère est fermé pour cause de faillite c’est remis aux transports maintenant.
L’écologie Mène à tout et souvent à la banqueroute,route solaire,better place,Mia,autolib,etc etc .
Bonne chance Madame,les chats et les oiseaux c’est pareil si je ne mets de grains dehors le lendemain y’a manif de poils jaune et plumes jaune pour réclamer.

alain boise, Le 26/07/2019 à 11:02

Ah pardon la réponse des écolos......j’avais raison trop tôt,PILLARDS

alain boise, Le 26/07/2019 à 11:06

Visiblement c'est de la bonne..
;0)

Lucos, Le 26/07/2019 à 22:17

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 26/07/2019

Changement au comité exécutif de MAN Truck & Bus

A compter du 1er octobre prochain, le conseil de surveillance de MAN Truck & Bus a nommé deux nouveaux directeurs à son comité exécutif : Christian Schenk en qualité de directeur financier, de l'information et du juridique, et Hoger Mandel à la direction des achats.

Mouvements

En pleine débâcle, Nissan taille dans ses effectifs

(AFP) - Le constructeur d'automobiles japonais Nissan, confronté à une dégringolade de ses profits, a annoncé jeudi la suppression de 12 500 emplois dans le cadre d'une profonde restructuration de son activité de production après le limogeage de son ex-sauveur Carlos Ghosn.

Constructeurs

Navya va arrêter de produire ses navettes autonomes

Le marché du véhicule autonome n'est pas encore prêt, constate Navya, qui va arrêter de produire lui-même des navettes autonomes pour proposer sa technologie (logiciels et capteurs) à des partenaires constructeurs, comme le premier d'entre eux, Charlatte Manutention.

Constructeurs

Catégorie Réseaux

FCA lance le programme ‘‘Distributeur virtuel’’

A partir du 10 avril, le réseau français des marques du groupe FCA sera en mesure de communiquer par visioconférence avec les Internautes qui le souhaitent pour les accompagner dans leur achat ou la reprise de leur véhicule.

07/04/2020

CitNow offre ses services vidéos pendant le confinement

L’entreprise CitNow a décidé de ne pas facturer ses clients à partir du mois d’avril et jusqu’à la fin du confinement. En France, elle rend aussi son application accessible gratuitement aux concessionnaires qui ne sont pas encore utilisateurs pour leur permettre de communiquer en vidéos avec leurs clients.

03/04/2020

Le groupe Legrand présente ses véhicules "en visio" à ses clients

Pour Georges Legrand, distributeur BMW, Opel, Mazda et Suzuki, l’arrêt d’activité est l’occasion de former ses salariés, de revoir ses process et de tester de nouvelles approches commerciales, comme la présentation "en visio-conférence" de ses modèles neufs ou d’occasion à ses clients.

01/04/2020