Marchés - 19/03/2020

Les constructeurs veulent rediscuter les objectifs CO2 de 2020 au niveau européen

Lors du comité stratégique de la filière automobile qui s’est réuni par téléphone mardi 17 mars les constructeurs ont fait part de leur inquiétude des conséquences de cette crise sur le respect des émissions de CO2 compte tenu de la baisse du marché.

Les constructeurs veulent rediscuter les objectifs CO2 de 2020 au niveau européen

Paris déserté le 18 mars 2020

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

Partagez cet article     

Les mises à l’arrêt d’usines automobiles qui sont en train de se généraliser en Europe vont entrainer rapidement un effondrement total du marché automobile européen.
Si les décisions de fermetures ont souvent été prises à cause des difficultés de mise en œuvre des conditions de sécurité pour les salariés, d’un autre coté les clients sont confinés chez eux et les showrooms sont fermés.

Lors de la réunion du comité stratégique de la filière automobile mardi, les constructeurs ont dit s’attendre à une baisse des commandes de l’ordre de 75% pour les 6 semaines à venir. Selon leurs estimations la baisse du marché pourrait être de l’ordre de 20% au premier semestre et de 10% sur l’ensemble de l’année, sous réserve de l’évolution de la situation.
A ce jour, le recul du marché automobile français (VP) est déjà de -11,86% depuis le début de l’année (source Autoways, cumul au 17 mars), avec -28% sur la première quinzaine de mars (au 17 mars).

Dans ce contexte, les constructeurs sortiront de cette crise extrêmement fragilisés, malgré les mesures de soutien du gouvernement. Il leur manquera les marges de manœuvres pour orienter les demandes clients en fonction des émissions de CO2 des véhicules (ce qui n’était déjà pas évident avant pourrait devenir mission impossible après la crise). Il deviendra alors encore plus délicat de leur appliquer les pénalités prévues par les textes européens qui dans ce contexte financier pourraient leur être fatal.
Selon le compte rendu de la réunion du comité stratégique, les constructeurs estiment le "manque à gagner en termes de cash pour les 2 mois à venir, de l’ordre de 5 milliards d’euros".
Dans ce contexte, certains constructeurs et le CNPA souhaitent que les objectifs de CO2 à tenir au niveau européen dans le cadre de la règlementation CAFE puissent être rediscutés.

Les constructeurs demandent également "une dérogation" pour le respect de la date de livraison au 31 mars pour les véhicules électriques commandés en 2019 avec les modalités de bonus 2019, compte tenu des difficultés de fabrication actuelles. C’est le cas pour les livraisons de véhicules électriques aux entreprises, qui s’ils ne peuvent être livrés avant le 31 mars n’auraient plus droit qu’à 3 000 euros de bonus au lieu de 6 000 euros.

La PFA et le CNPA ont par ailleurs demandé au gouvernement un plan de relance au sortir de cette crise sanitaire.
"Les constructeurs souhaitent que le futur plan de relance prévoit des mesures de stimulation du marché (PAC et/ou prime à la casse, dégrèvements fiscaux) et qu’il intègre des mesures plus spécifiques pour favoriser le développement de l’électromobilité (bonus pour véhicules électriques pour les flottes, bonus pour les PHEV, investissements pour les infrastructures de recharge). Ils souhaitent également un report de l’entrée en vigueur de la norme Euro6 full", précise le compte rendu de la réunion.
Les équipementiers et fournisseurs demandent également "d’intégrer dans le plan de relance des mesures pour réduire les impôts de production, afin de regagner en compétitivité".
Luc Chatel, président de la PFA a précisé avoir engagé un travail au sein de la filière pour "proposer les modalités d’un plan de relance et partager les conditions d’une reprise la plus efficace et rapide que possible".

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Une évidence. Il ne faut pas les rediscuter mais les décaler d'une année. On ne sait pas combien de temps l'épidémie va durer, donc quand les usines vont se remettre en route et vu l'impact assuré sur l'emploi et les finances des entreprises, il est probable que la priorité au moment de la reprise ne sera pas d'acheter un VN, autant pour les particuliers que les entreprises.

Jl S, Le 19/03/2020 à 09:18

Pas d’accord!
Il s’agit de survivre et de sauver ce qui peut encore l’être ,annulation des normes et des amendes ,sortons déjà de l’enfer en étant debout,comment la Comission peut elle menacer des gens qui luttent pour leur survie.
Une Honte,surtout lorsque l’on voit comment elle gère la crise sanitaire,notre maison brûle et l’on regarde ailleurs( Jacques Chirac)

Alain Boise, Le 19/03/2020 à 09:43

Oui,nous allons sortir de cette crise ( quand?)avec des finances asséchées ,des secteurs au tapis (aviation,tourisme,automobile etc etc)où trouver 6000€ pour donner à un Pekin pour acheter un VE qu’il ne veut pas et le mettre à la casse dans 8 ans incapable d’en s’éloigner .
Comment oser réclamer une amende lorsque l’on sait que Renault risque le bouillon et le gouvernement parle même de nationalisation sans le dire.
Sachons dire NON

Alain Boise, Le 19/03/2020 à 09:56

… Faire redémarrer une économie mise (volontairement ou involontairement) à l’arrêt ne sera pas simple pour maintes raisons … Il y aura des effets de latence sectoriels et les masses de cash nécessaires seront plus de l’ordre du plan Marshall que du « green deal » … Par ailleurs, les arrêts de production font apparaître, tant qu’il n’y a pas de « catastrophe » majeure, les vertus de la green attitude … Moins de rejets nocifs, le silence « assourdissant » des cités, les eaux de la « Sérénissime » de nouveau transparentes, il va falloir en tenir compte … Il faut l'intégrer dans les plans de relance d'après "guerre" …

Pour les personnes physiques et morales … Une priorité SURVIVRE !
Prenez soin de vous et des « zautres » …

Ade Airix, Le 19/03/2020 à 10:17

Cette demande de nouveau barème est bien antérieur au Covid-19.
L'idée d'un report d'une année est recevable mais personnellement je trouve inepte la règle de calcul qui avantage les voitures lourdes.
Il faut impérativement la supprimer.
De même, l'avantage donné aux PHEV est ridicule ; je rappelle une énième fois les 72g de la Porsche Spider de 887 ch, ses 345 km/h et ses 1675 kg !

Bruno Haas, Le 19/03/2020 à 10:22

S'agissant de la pollution Parisienne (et Francilienne) …
Si "Radio Paris ment" … AirParif est bien obligé d'admettre qu'en présence d'une très forte baisse de la circulation automobile, le niveau de pollution demeure sur la ville (Aie !) … Ce que beaucoup d'entre nous, ici, ne manquaient pas de pointer allègrement …
Si les édiles des "villes Moooonde" et des grandes métropoles pouvaient un peu se calmer sur la "bagnole" et s'approprier les sujets posés par le chauffage urbain … Au delà de l'isolation des habitats ...Une vieille idée à revisiter, la géothermie !
Les interlocuteurs se trouvent plus à la CPCU ou chez Climespace que chez PSA ou Renault …

Sauf prochain renouvellement assez hypothétique d'ailleurs (?) …. Il va falloir que les Hidalgo, Christophe Najdovski, Ian BROSSAT, David BELLIARD et leurs clones s'approprient ces sujets !
;0)

Ade Airix, Le 19/03/2020 à 10:51

Un grand merci à l’équipe rédactionnelle de rester sur le pont????????

Alain Boise, Le 19/03/2020 à 11:04

!!!!!

Alain Boise, Le 19/03/2020 à 11:12

Pour les eaux de Venise l’explication serait l’interdiction des Vaporettos qui brassent l’eau continuellement.....

Alain Boise, Le 19/03/2020 à 11:36

Le confinement a débuté depuis 48h. Il faut au moins une semaine pour voir les effets sur la qualité de l'air, donc attention aux conclusions hâtives, même s'il est acquis que la voiture n'est pas responsable de tous les maux.

Jl S, Le 19/03/2020 à 13:51

@JI S : l'activité économique globable du pays sera considérablement ralentie à partir de la semaine prochaine. On ne pourra faire aucun diagnostic du poids des transports sur la qualité de l'air.
Oui M. Boise, merci à l'équipe rédactionnelle d'Autoactu de continuer à nous informer dans cette période difficile.
Un grand merci même !
clerion

Anonyme, Le 19/03/2020 à 14:20

L’Anticyclone arrive,gare à vos poumons amis de l’Est,Angela envoie les grosses particules,Airparif courroie de transmission de la cinquième colonne Greenpisciene.

Alain Boise, Le 19/03/2020 à 14:31

@clerion
Toutes les structures qui contrôlent la qualité dans les petites et grandes agglomérations arrivent à déterminer la part des émissions de polluants par grands types d'activité. Soit ces structures sont à la solde des écologistes (messages récurrents de Boisé à la seule lumière des exemples parisien et grenoblois), soit ces structures donnent une information (relativement) objective et impartiale. Dans ce cas, elles seront en capacité de dissocier les probables gains en qualité de l'air selon l'évolution des types d'activités.
Par exemple (chiffres pour illustrer le propos, pas chiffres réels), si la circulation automobile est responsable à 90% des NOx en temps normal, que cette circulation a baissé de 99% et que les NOx n'ont diminué que de 50% dans 8 jours, c'est que le postulat de départ est faux.

Jl S, Le 19/03/2020 à 15:56

Pas d’accord avec vous ....encore.
Air parif vit de la pollution ...oui ou non?
La seule chose intéressante est le rajeunissement du parc puisque les véhicules modernes polluent moins que les vieux et ça c’est le boulot des ingés.
L’arrivée de Valérie Pecresse à la région a fait que les cotisants à air Parif.....ont diminués ,oui air Parif est le faire valoir de la clique Verte et Mme Pecresse le sait.
La Criad au mains des mêmes a réussi à faire suspendre son chercheur pour tricheries( professeur Seralini )
Dis moi qui te paye je te dirait qui tu est

Alain Boise, Le 19/03/2020 à 16:43

Par contre d’accord avec vous pour le postulat de départ et votre démonstration est intéressante.
Air parif ment?

Alain Boise, Le 19/03/2020 à 17:26

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 19/03/2020

Des plans de soutien pour porter les stocks des réseaux pendant le confinement

Les constructeurs, à l'image de Renault, mettent en place des plans d'accompagnement pour porter les stocks de véhicules de leur réseau de distribution pendant la période de confinement. Les établissements financiers, comme BNP Paribas Personal Finance (Cetelem), répondent aussi aux besoins de portage des VO. Mais il faut aller encore plus vite chez certaines marques, prévient Jean-Paul Lempereur.

Réseaux

Changements dans l’organigramme de General Motors

A compter du 1er avril 2020, General Motors annonce des changements au de sa direction : Matthew Tsien est nommé directeur de la technologie. Craig Buchholz rejoint General Motors en tant que directeur de la communication. Julian Blissett succède à Matt Tsien à la présidence de General Motors Chine. Steve Kiefer élargit ses fonctions à celle de directeur des opérations internationales.

Mouvements

La F1 décale et rallonge sa trêve estivale en réponse au coronavirus

(AFP) - La Formule 1 a décidé de décaler et rallonger sa trêve estivale, pendant laquelle les écuries ne travaillent pas, afin de garantir l'équité sportive et réorganiser le calendrier suite à la pandémie de coronavirus, a annoncé mercredi la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Sport

Le mal Alfa

Après le Corona, c’est d’un autre virus dont j’ai décidé de vous parler, beaucoup plus sympathique celui-ci, mais qui ne m’en pose pas moins de grandes inquiétudes.

Analyse

Catégorie Marchés

Le marché du VUL en Europe a ralenti sa chute en février

Avec 149.644 immatriculations de VUL neufs, le marché européen a réduit sa chute (-3,4%) en février. A l’inverse, les volumes du VU neuf et du VI neuf continuent de sombrer de respectivement -17,6% et -19,1%, tandis que la catégorie des bus et cars reste sur une tendance positive de +2,4%.

26/03/2020

Bonus VE : La date butoir du 31 mars reportée pour les véhicules commandés en 2019

Les véhicules électriques commandés en 2019 et non encore livrés bénéficierons du bonus de 6.000 euros jusqu’au 15 juin selon une instruction envoyée au PDG de l’ASP (Agence de services et de paiement) par la DGEC (direction générale de l’énergie et du climat). Malgré les circonstances les immatriculations de véhicules électriques sont en hausse en mars.

25/03/2020

Covid-19 : ce qui a changé dans la règlementation en France ce week-end

Allègement de la réquisition des masques, levée des interdictions de circulations pour les véhicules de transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes, augmentation du temps de travail des chauffeurs routiers jusqu’à 60 heures/semaine, interdiction des liaisons aériennes vers et La Réunion, Mayotte, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

23/03/2020

Le gouvernement français demande aux entreprises qui le peuvent de rester ouvertes

En autorisant la poursuite d’un large éventail d’activité, le gouvernement souhaite maintenir un niveau d’activité minimum. Pas facile à mettre en œuvre en même temps que le confinement de tous ceux qui ne sont pas autorisés à travailler. Sur le terrain les représentants de l’Etat ne sont pas toujours en phase avec cette consigne.

20/03/2020

Bruno Le Maire : "Le principe c’est zéro recette, zéro dépense"

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a précisé hier le contenu du plan d’aide aux entreprises qui doit permettre de soulager leur trésorerie. Le budget de 45 milliards d’euros comporte des mesures budgétées pour 1 mois pour certaines ou 2 mois pour d’autres. Il sera reconduit si nécessaire…

18/03/2020

Coronavirus : le CNPA lance un questionnaire pour mesurer les conséquences économiques

Le CNPA enchaîne les réunions avec les différents ministères pour remonter les difficultés de ses adhérents consécutives à l’épidémie Covid-19. Des premières mesures ont été annoncées hier. De nouvelles réunions sont prévues lundi à Bercy avec les ministres Bruno Le Maire et Muriel Pénicaud et mardi avec Agnès Pannier-Runacher.

13/03/2020