Publicité
Publicité
Constructeurs - 23/03/2023 - #Renault , #Volkswagen Vp , #Chrysler , #Fiat , #Stellantis

19 millions de véhicules Diesel ont des émissions d'azote "suspectes" en Europe, selon ICCT

Par AFP

(AFP) - Dix-neuf millions de véhicules diesel roulant en Europe présenteraient des niveaux "suspects" d'émissions d'oxyde d'azote (NOx), a alerté mercredi le Conseil international sur le transport propre (ICCT), une ONG environnementale.

La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a rendu récemment plusieurs arrêts jugeant illégal un logiciel équipant des véhicules Diesel.

Ce "dispositif d'invalidation", révélé lors du Dieselgate en 2015, améliore systématiquement les performances du système de contrôle des gaz polluants lors des procédures d'homologation.

Le système de filtration des rejets de NOx est réduit ou désactivé quand les températures sont trop basses et au-dessus d'une certaine altitude. Les constructeurs automobiles ont toujours soutenu que c'était nécessaire pour protéger le moteur. Sur les 53 millions de voitures diesel vendues dans l'UE et au Royaume-Uni entre 2009 et 2019, 24 millions de véhicules produits - 19 millions roulent encore, dont 3,3 millions en France - présentaient des émissions "suspectes" par rapport aux décisions de la CJUE, selon l'ICCT.

Seize millions de véhicules affichent même des niveaux d'émissions qualifiés "d'extrêmes" (trois ou quatre fois la limite officielle).

Ces émissions excessives indiquent "l'utilisation probable" d'une stratégie de calibration du moteur, interdite.

Les 19 millions de véhicules suspects, de 200 modèles, ont été vendus par de nombreux constructeurs sous les normes Euro 5 et Euro 6.

Les ONG ClientEarth, France Nature Environnement (FNE) et Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV) ont annoncé mercredi avoir saisi les autorités en France, en Allemagne et au Royaume-Uni pour que les constructeurs contribuent à un fonds visant à réduire la pollution due au transport routier.

Pour établir ce rapport, l'ICCT a analysé trois sources de données sur les émissions de NOx : les données d'essais en laboratoire et en conditions réelles transmises par des autorités gouvernementales, celles d'essais en conditions réelles produites par des organisations indépendantes et une vaste base de données de mesures par télédétection.

Le "Dieselgate" a éclaté en septembre 2015 et a déstabilisé tout le secteur automobile. Dans ce scandale des moteurs truqués, Volkswagen a reconnu avoir trafiqué 11 millions de voitures pour qu'elles affichent des niveaux d'émission inférieurs à la réalité.

Plusieurs constructeurs comme Fiat-Chrysler et PSA (devenus Stellantis) et Renault sont depuis dans le viseur de la justice.

La CJUE a rendu mardi une décision importante sur une technique proche, celle des "fenêtres thermiques", qui permet de contrôler la purification des gaz d'échappement des véhicules diesel en fonction de la température extérieure. Leurs propriétaires peuvent, selon elle, réclamer aux constructeurs des dommages et intérêts.

Réactions

.... Le chaos organisé ou quelque chose de ce genre ? ... Les Echos, ce jour, s'intéressent au coût social de la transition écologique ... A Bruxelles, c'est "très peu" le cas, pour l'instant ...
L'ambition écologique des élites (pas que) européennes a quelque chose de mortifère au sens où elle ne tient pas compte des coûts sociaux ..." respirer mieux " dans une société " défaite" ... La belle affaire !
;0)

On assiste bien à une révolution technologique couplée à l'industrielle de la locomotion terrestre comme au siècle passé lorsque nous sommes passé de la vapeur au pétrole.
Le problème est qu'entre une motorisation thermique et une électrique, on va globalement diviser par 10 le nombre de pièces, avec toutes les conséquences industrielles et sociales qui vont en découler...
;-(

Encore et encore. Un jour sans fin...

Chez certains c'était des porte-fenêtre thermiques semble-t-il..
;0))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Nominations

Changements au directoire de Traton Group

Alors que Traton Group s’apprête à entrer dans une nouvelle phase pour la mise en œuvre de sa stratégie Traton Way Forward, le groupe renforce son directoire avec la nomination de deux nouveaux membres.