Publicité
Publicité
Sport - 01/04/2019

Amnesty accuse Bahreïn d'utiliser le Grand Prix de F1 pour redorer son image

(AFP) - Amnesty International a accusé jeudi le royaume de Bahreïn d'utiliser le Grand Prix de Formule 1 pour "blanchir par le sport" son image, sur fond de répression de toute forme d'opposition dans ce petit pays du Golfe.  

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 01/04/2019

Le véhicule autonome en descente

La chronique de Bernard Jullien, Maître de Conférence à l'Université de Bordeaux et conseiller scientifique de la Chaire "Distribution & Services Automobiles" du Groupe Essca.

Analyse

Catégorie Sport

Trois nouveaux membres au comité de direction d'Alpine

Alpine annonce la nomination de trois nouveaux membres au sein de son comité de direction : Otmar Szafnauer, directeur d'équipe BWT Alpine F1 Team, Bruno Famin, directeur exécutif d'Alpine Racing, succédant à Marcin Budkowski et Davide Brivio est nommé au poste nouvellement créé de directeur des projets compétition.

18/02/2022