Publicité
Publicité
Constructeurs - 23/02/2021

Bolloré va collaborer avec Navya pour rendre ses bus autonomes

(AFP) - Le constructeur de bus électriques Bluebus, filiale du groupe Bolloré, envisage de s'engager dans un partenariat avec Navya pour rendre ses engins autonomes, ont indiqué lundi les deux entreprises.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Les organes de freinage, d'accélération et de direction (des véhicules Bluebus) seront robotisés pour fonctionner avec le logiciel de conduite autonome de Navya", précisent-elles dans un communiqué conjoint.

"La mise en commun de nos expertises respectives doit permettre d'envisager le développement d'une navette bus de six mètres, autonome, au service des mobilités de demain", a expliqué Jean-Luc Montfort, le président de Bluebus, cité dans le texte.

Au départ constructeur de navettes autonomes, Navya a réorienté sa stratégie pour privilégier la fourniture de systèmes de conduite autonome à divers constructeurs.

La navette que la société lyonnaise commercialise actuellement ne peut transporter que 15 personnes au maximum, soit beaucoup moins que les Bluebus.

Après une première série de discussions qualifiées de "fructueuses", les deux entreprises ont affirmé le souhait de formaliser leur partenariat "prochainement".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Mobilité de demain ou plutôt emploi de demain ?
;0)

Lucos , Le 23/02/2021 à 06:06

Bolloré + véhicule autonome ...
En principe, deux bons sujets ...(?)
;0)

Ade Airix, Le 23/02/2021 à 09:49

Y a Bolloré et Bolloré !

Jacques Cheinisse, Le 23/02/2021 à 11:04

… "On" a l'humeur taquine ce matin(e) … !

Ade Airix, Le 23/02/2021 à 11:37

C'est la "com" du n'importe quoi ! Maintenant nous savons que la société Navya existe. Génial.
Demain matin, l'administration va lui faire une loi aux petits oignons pour laisser circuler M.Bolloré l'autonome !!
Dans les batteries, et l'hydrogène c'est rapé...donc reste la farce industrielle (et mondiale) de la mobilité dite autonome.
Si les véhicules de Bolloré circulent sur des couloirs qui lui sont réservés...ce n'est pas de l'autonome...c'est une farce farcie de com !!
Pourquoi pas des transports publiques...mais privés !!
Comme les Autolib...cela va se terminer en eau de boudin...et quelqu'un doit payer les frais.
Tout cela pour éviter de payer des salaires de chauffeurs !!
Le pire pour un négrier, ( je nomme personne ) c'est d'avoir besoin d'esclaves !!

Durand Pierre, Le 23/02/2021 à 13:28

Vous étiez bien le seul à ne pas connaître Navya..
Faut suivre Jo !
;0)

Lucos , Le 23/02/2021 à 22:22

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 23/02/2021

Marché 2021 : les ambitions de Suzuki France

Après une baisse de 34% en 2020, Suzuki France vise un net rebond (+33%) en 2021, grâce à l’apport de deux nouveaux modèles, Swace et Across, et au retour du Jimny, proposé uniquement en version deux places pour échapper au malus.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Renault Sandouville prévoit des samedis et jours fériés au volontariat

Les discussions entre trois organisations syndicales, CFDT, CFE-CGC et FO, et la direction du site ont donné lieu à une proposition pour augmenter le volume de production sur un site dont le carnet de commandes ne désempli pas. Fabien Gloaguen, délégué FO sur le site se félicite du respect des "lignes rouges des salariés" avec des samedis et jours fériés supplémentaires qui se feront "au volontariat".

26/02/2021

Stellantis délocalise la production d'un moteur vers la Hongrie

(AFP) - La direction de Stellantis a annoncé vendredi la délocalisation de la production des moteurs essence EP génération 3 du site PSA de Douvrin (Hauts-de-France) vers l'usine Opel de Szentgottard en Hongrie, a-t-on appris de sources syndicales.

26/02/2021