Publicité
Publicité
Equipementiers - 18/05/2021

Dans le vert au 1er trimestre, Bridgestone confirme ses objectifs 2021

(AFP) - Le fabricant japonais de pneumatiques Bridgestone a poursuivi son rétablissement au premier trimestre, selon des résultats publiés lundi, mais a laissé ses prévisions annuelles inchangées.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le groupe Bridgestone a généré un bénéfice net trimestriel de 285,2 milliards de yens (2,15 milliards d'euros), un résultat gonflé par la cession finalisée en mars de sa filiale Firestone Building Products au groupe suisse LafargeHolcim.

Le bénéfice net des activités poursuivies de Bridgestone a totalisé 60 milliards de yens, un chiffre plus que triplé sur un an en données pro forma (excluant également Firestone des résultats du groupe un an plus tôt).

Son bénéfice opérationnel s'est fixé à 80,9 milliards de yens, un chiffre plus que doublé sur un an, tandis que ses ventes trimestrielles ont grimpé de 7,2% sur un an à périmètre constant pour s'établir à 756,9 milliards de yens (5,7 milliards d'euros).

Pour l'ensemble de 2021 Bridgestone table toujours sur un bénéfice net de 261 milliards de yens (environ 2 milliards d'euros), contre une petite perte nette en 2020 (-23,3 milliards de yens).

Il a aussi confirmé ses objectifs annuels de bénéfice opérationnel ajusté, resté fixé à 260 milliards de yens, et de chiffre d'affaires à hauteur de 3.010 milliards de yens (22,7 milliards d'euros au taux de change actuel).

Ses ventes annuelles devraient ainsi quasiment stagner (+0,5% par rapport à 2020), mais cela représenterait une hausse de 7,3% en données pro forma.

Face à la crise majeure provoquée par la pandémie, Bridgestone s'est lancé depuis l'an dernier dans une sévère cure d'amaigrissement à l'échelle mondiale.

Il a récemment annoncé son intention de réduire de 40% le nombre de ses sites dans le monde d'ici 2023 par rapport à 2019.

Le groupe japonais avait brutalement annoncé en septembre dernier la fermeture de son usine de Béthune, dans le nord de la France. Le site, qui comptait quelque 860 salariés, a fermé définitivement fin avril.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

"Il a récemment annoncé son intention de réduire de 40% le nombre de ses sites dans le monde d'ici 2023 par rapport à 2019."
Cela fait combien de sites en chiffres réels et véritables ?
"...un résultat gonflé par la cession finalisée en mars de sa filiale Firestone Building Products au groupe suisse LafargeHolcim."
Jeu d'équilibriste entre ce qui se passe "sur le terrain", et ce qui est décidé dans les hautes sphères...
Relations causes effets ?
;-(

Clerion , Le 18/05/2021 à 08:58

@Clerion: un clic droit et 6 gauche vous informe que l'entreprise a 180 sites. Je vous laisse faire la division.

Arnaud C., Le 18/05/2021 à 09:27

@ Arnaud C., Le 18/05/2021 à 09:27
Sans en avoir l'air, un pneu fatigué ce matin ?
Merci en tous cas pour l'information.
A comparer à Michelin qui dispose de 70 sites de production répartis sur 18 pays.
Sur Wikipedia et pour comparer...
En janvier 2021, Michelin annonce la suppression pouvant aller jusqu'à 2 300 postes en France, soit plus de 10 % de ses effectifs dans le pays.
En février 2021, Michelin indique un recul de ses ventes de 15%, à 20 milliards d'euros pour l'année de crise 2020. Son résultat net est resté positif mais a chuté de 1.730 milliard en 2019 à 625 millions d'euros en 2020. La direction annonce qu'elle prévoit un retour à la normale pour l'année 2022.
Au premier trimestre 2021, Michelin indique avoir enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 2,3 % à 5,45 milliards d'euros.

Clerion , Le 18/05/2021 à 11:34

... 40 % de sites en moins d'ici 2023 ? ... Où les gains de productivité sont "hénaurmes" (ce qui serait quand même un peu étonnant) ou cela augure d'une chute de même dimension de la demande de pneumatiques (de marque premium). A Marseille, ne devraient ils pas relancer les savonnettes ?
;0)

Ade Airix, Le 18/05/2021 à 13:03

A Marseille, on roule avec des savonnettes et on se lave avec des pneus ?
;-)

Clerion , Le 18/05/2021 à 13:28

La Prius PHEV 2021 de mon cousin est arrivée en Avril du japon avec des boudins Dunlop ...et on voit chez Toy des Continental, et des Michelin !
Faut-il crier à la catastrophe...alors que les constructeurs auto ne donnent aucune info sur leurs commandes de pneus de première monte...et cela est une des faces cachées de l'iceberg !
Sur le dos de qui sont les variables d'ajustement qui font les énormes gains de productivité chez tous les manufacturiers !!
Chez Michelin et sur certains sites de production, aucun journaliste est autorisé a fourrer son nez. Pour les manufacturiers je ne sors jamais mon mouchoir !!

Durand Pierre, Le 18/05/2021 à 13:33

... "Hénaurme" et presque "grave" malentendu de la part d'un quidam (mec si çà vous chante) qui se targue d' "être toujours du bon côté du manche" ... ! ... Grosse déception ?

Il ne s'agit aucunement de sortir le mouchoir pour tel ou tel manufacturier ... Il s'agit d'envisager à la fois les conséquences macroéconomiques de telles décisions et parallèlement de redouter les conséquences pour l'emploi des collaborateurs, des salariés voire des travailleurs (travailleuses !) qui sont au coeur de ces décisions prises par les Directions Générales, voire plus ... !
A Béthune, après la Roche sur Yon, après Amiens (même si les "ambiances" sont différentes) ils en ont fait "les frais" !
Cà n'a rien à voir avec une connivence quelconque avec les manufacturiers, çà ... !!!
Gardez donc les époux pinçon au garage ...

Après il faut bien que les boîtes récoltent les fruits de leur activité en sortant du "résultat" ...
Mais là 40 % de réduction de la voilure d'ici 2023, c'est considérable ... C'est plus de l'optimisation des coûts, c'est la saignée ... Il se passe quelque chose comme dirait l'autre ...

Secondairement, il y a un autre thème quI, je sais, est partagé par d'autres contributeurs habituels ...
En arrive t on là parce que l'on protège mal nos "marchés" tels les bisounours "bruxellois ... Je ne suis pas fan des "libre échangistes" qui sévissent là bas, cela a déjà été écrit ...
D'autant, que la plupart de nos "majors" tricolores, émerveillés qu'ils étaient pas quelques contrats qu'ils croyaient mirifiques" se sont faits "bananer" par les Chinois, ... Le boomerang leur est revenu dans la "tronche" (après tout ...) ainsi qu'indirectement (c'est plus fâcheux) dans celles des contribuables (c'est à dire ceux qui contribuent au fonctionnement de la collectivité nationale en payant leurs impôts) qui n'y sont, réellement, pour pas grand chose ...

PS : (On peut comprendre que Michelin ne soit pressé de partager ses secrets de fabrication avec des journalistes réels ou prétendus ... L'espionnage industriel, çà n'est pas qu'une embrouille pour PDG, un peu, dépassé par les événements ...!!!).
;0)

Ade Airix, Le 18/05/2021 à 17:02

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 18/05/2021

Catégorie Equipementiers

Equipements automobiles : la fonderie MBF fixée sur son sort le 22 juin

(AFP) - Le tribunal de commerce de Dijon se prononcera le 22 juin sur le devenir de la fonderie MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura), ont annoncé mardi les syndicats de l'équipementier automobile, interpellant une nouvelle fois l'État pour éviter une liquidation pure et simple.

16/06/2021

La Souterraine: LSI (ex-GM&S) menacée de fermeture en 2022, selon la CGT

(AFP) - L'usine de l'équipementier automobile LSI (ex-GM&S) de La Souterraine, dans la Creuse, est menacée de fermeture en 2022, affirme la CGT dans une lettre ouverte, dont l'AFP a eu copie dimanche, où elle fait état de propos publics du directeur du site évoquant cette fermeture.

14/06/2021

Le sidérurgiste Voestalpine boucle son exercice dans le vert

(AFP) - Le sidérurgiste autrichien Voestalpine, spécialiste des aciers nobles, a conclu son exercice décalé 2020/21 dans le vert grâce à des réductions de coûts et à une reprise de la demande même si ses revenus ont souffert de la crise.

10/06/2021

Fonderies du Poitou Alu : nouveau délai pour trouver des repreneurs

(AFP) - Le tribunal de commerce de Paris a étendu jusqu'à fin octobre la période de redressement judiciaire de la branche aluminium des Fonderies du Poitou, se donnant plus de temps pour trouver un repreneur, a annoncé mardi à l'AFP Jean-Philippe Juin, délégué CGT.

09/06/2021

Vitesco Technologies mise sur l'électrification

Vitesco Technologies, la filiale Powertrain de Continental, prendra son autonomie en septembre prochain à l'occasion de son introduction en Bourse. L'équipementier veut devenir un partenaire majeur des constructeurs pour tous les composants qui équipent les motorisations électrifiées. Stéphane Fregosi, président de la filiale française nous en dit plus.

09/06/2021

Bosch inaugure une usine de puces, en pleine pénurie mondiale

(AFP) - C'est une annonce qui arrive à point nommé : le premier équipementier automobile mondial Bosch a inauguré lundi en Allemagne une nouvelle usine de semi-conducteurs au moment où l'Europe se mobilise pour tenter de rapatrier sur le continent la production de ces précieux composants.

08/06/2021