Publicité
Publicité
Analyse - 27/03/2023

Data Act : retrouver dans le nouveau monde connecté, l’essentiel de la richesse de l’ancien

Par Bernard Jullien

Article reservé aux abonnés
Data Act : retrouver dans le nouveau monde connecté, l’essentiel de la richesse de l’ancien
Thierry Breton lors d'une conférence de presse commune avec le Parlement européen explique un principe fondateur du Data Act : "On a recollé l’espace informationnel européen à l’espace physique européen."

Après des années de bagarre et de frayeur, l’après-vente indépendante - largement épaulée cette fois ci par les réseaux de marque – est assez bien partie pour que les velléités impérialistes des constructeurs soient déjouées. De fait, en prenant pour principe fondateur de son Data Act que les données appartiennent aux consommateurs qui doivent être décisionnaires lorsqu’il s’agit de déterminer quelles informations sont transmises, à quels prestataires et pour quels usages, la Commission européenne, soutenue par le Parlement, pose les bases d’une conception très ouverte à la concurrence et à la diversité des acteurs et des traitements de l’information véhicule. Sont ainsi respectées les caractéristiques fondamentales d’un système automobile ouvert qui échappe de facto assez largement à des constructeurs qui seraient bien inspirés de renoncer une bonne fois pour toutes à leur vieux rêve d’être les acteurs omniscients et omnipotents des systèmes d’usage des automobiles.

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Les différents abonnements InfoMarchéClub

Recevoir par mail la Lettre quotidienne des actualités

Recevoir par mail des Alertes Infos

Recevoir par mail les Lettres Statistiques et Evénements

Accès illimité à tous les articles du journal

Accès illimité à la base de données statistiques automobile

 

Tarifs préférentiels pour les événements Autoactu.com

  

Autres articles

Constructeurs

Gerrit Heimberg (Volkswagen France) : "Il faut que l’on assure l’accessibilité de notre marque"

Depuis la mi-mars, la marque Volkswagen propose des versions d’accès sur les Polo, Taigo, T-Roc, Golf et Tiguan à contrecourant de la montée en gamme du marché. Alors que les véhicules d’occasion deviennent rares, VW veut ramener sur le marché du neuf des clients qui ne peuvent pas suivre les hausses de prix. Les explications de cette stratégie avec Gerrit Heimberg, directeur de Volkswagen France.

Réseaux

Emil Frey France et Kertrucks : un rapprochement sur des "valeurs communes"

Vendredi 24 mars, Emil Frey France a annoncé une prise de participation de 35% dans le groupe de distribution de véhicules industriels, Kertrucks. Ce rapprochement s’est fait en quelques mois entre des dirigeants qui partagent une vision commune du management et l’envie de travailler ensemble. Explications avec Hervé Miralles, Président du groupe Emil Frey France, Jean-François Auger et Patrick Ronsin, co-gérants du groupe Kertrucks.

Analyse - 02/06/2023

Ah, ça IRA ! Face à l’Amérique, l’Europe va-t-elle devenir protectionniste ?

ACC vient de lancer la construction de la première usine française de batteries destinées à l’automobile. Un premier pas encourageant pour réduire la vulnérabilité de l’Europe face à l’Amérique du Nord mais surtout face à la Chine. C’est surtout un pilier essentiel pour électrifier l’automobile en Europe où les ambitions actuelles dépassent largement les réalités industrielles du continent.

Analyse - 31/05/2023

Sortie de route pour Aiways ?

Le constructeur chinois Aiways n’a vendu que 60 unités en France sur les quatre premiers mois de l’année, 27 aux Pays-Bas et 23 en Allemagne. De graves soucis dans son pays d’origine pourraient bientôt sonner le glas de la marque.

Analyse - 30/05/2023

ZFE-m : mieux vaut la patience de Clermont que la précipitation des grandes métropoles

Le Sénat ne s’est pas grandi la semaine passée en proposant de la question des ZFE-m un traitement à la mode "réseaux sociaux" d’un bien piètre intérêt. Parallèlement, la remise du rapport Pisani-Ferry/Mahfouz faisait une place de choix à la question du coût de la transition pour l’automobile. Beaucoup plus discrètement, la même semaine, les élus de Clermont Auvergne Métropole rendaient publiques les mesures auxquelles sera associée la mise en place de leur ZFE-m. Entre les deux premiers traitements de la question automobile et le troisième, il y a la distance qui peut exister entre l’urgence médiatique et la priorité donnée à la question de savoir si les ménages pourront s’acheter des véhicules électriques et l’exigence prosaïque d’une gestion nécessairement patiente des mutations d’un parc. Inutile de dire que la seconde posture mériterait de dominer la première.

Analyse - 26/05/2023

Les messages contradictoires dans l’industrie rendent l’intelligence de marché plus que jamais incontournable

Le marché automobile est toujours sous le double effet, d’une part, de la refonte des chaines d’approvisionnement et, d’autre part, des évolutions technologiques liées à l’électrification, les logiciels et la conduite automatisée. Cette situation trouble le contenu technologique et le développement des produits dans l’industrie. Difficile pour les équipementiers et les constructeurs de savoir à la fois sécuriser les objectifs financiers et investir dans un marché futur aux contours mal définis.

Analyse - 25/05/2023

La V.E.

Aujourd’hui, je vous emmène vers le nord, version électrique. Histoire de ne pas le perdre quand on passera tous au zéro émission…