Marchés - 29/10/2018

La suppression de l’avantage en nature des véhicules électriques renvoyée à plus tard

Le député Dominique Da Silva a obtenu du gouvernement l’engagement que la question du coût élevé de "l’avantage en nature que représentent les véhicules électriques et hybrides rechargeables" serait étudié. Ce sujet pourrait être intégré au projet de loi d’orientation des mobilités.

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partagez cet article     


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 29/10/2018

Faurecia s’apprête à acquérir Clarion pour devenir un leader du cockpit intelligent

Faurecia s’est entendu avec Hitachi pour acquérir, dans le cadre d’un OPA, 100% des titres de sa filiale spécialisée en électronique embarquée, Clarion. Une opération à environ 1,1 milliard d'euros qui permettra à l’équipementier français de créer au Japon une nouvelle business unit dédiée au cockpit intelligent qui devrait peser plus de 2 milliards d'euros de chiffre d’affaires d'ici 2022.

Equipementiers

TVS, "neutralité fiscale" et effet d’aubaine

Deux amendements au  projet de loi de financement de la sécurité sociale visant à baisser le barème 2019 de la TVS sur certaines tranches d’émissions de CO2 pour cause de "neutralité fiscale" ont été retirés par leurs auteurs à la demande du ministre du Budget. Motif : la TVS s’applique au parc des véhicules d’entreprises et pas seulement aux nouvelles immatriculations.

Marchés

Catégorie Marchés