Publicité
Publicité
Services - 28/09/2022

Les prix du pétrole se stabilisent dans la perspective d'équilibrer l'offre après une forte vente massive

Par REUTERS

(Reuters) – Le pétrole s'est stabilisé au début des échanges asiatiques mardi, car des indications selon lesquelles l'alliance de producteurs OPEP + cherchait à éviter un effondrement des prix, ainsi qu'un léger affaiblissement du dollar américain, ont tempéré une vente antérieure.

Les contrats à terme sur le brut Brent ont augmenté de 26 cents, ou 0,3%, à 84,32 dollars le baril à 00h33 GMT, tandis que les contrats à terme sur le brut US West Texas Intermediate (WTI) ont augmenté de 19 cents à 76,90 dollars le baril. Les deux indices de référence ont chuté d'environ 2 dollars le baril lundi, principalement en raison de la force du dollar américain.

Le ministre irakien du Pétrole, Ihsan Abdul Jabbar, a déclaré lundi que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, connue sous le nom d'OPEP+, surveillaient la situation des prix du pétrole, souhaitant maintenir l'équilibre sur les marchés.

"Nous ne voulons pas d'une forte augmentation des prix du pétrole ou d'un effondrement", a-t-il déclaré dans une interview à la télévision d'État irakienne.

Les commentaires d'Abdul Jabbar ont contribué à soutenir le pétrole, qui s'est établi à son plus bas niveau en neuf mois, en grande partie grâce à la hausse du dollar américain.

L'OPEP+ a augmenté sa production cette année après des coupes record mises en place en 2020 en raison de la destruction de la demande causée par la pandémie de COVID-19. Mais ces derniers mois, l'organisation n'a pas réussi à atteindre ses augmentations de production prévues.

Une détente du dollar américain, qui s'échange à l'inverse du pétrole, a contribué à soutenir les prix. Mais alors que le dollar américain s'est affaibli dans les échanges post-règlement, plus tôt lundi, il a atteint son plus haut niveau depuis mai 2002.

L'incertitude entourant les perturbations de l'approvisionnement causées par la guerre russo-ukrainienne, ainsi que le resserrement de la politique monétaire dans le monde qui menace de ralentir l'économie, ont également empêché les prix de monter.

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Services - 10/11/2022

Bornes en copropriété : le point sur les aides en cours et à venir

Le déploiement des bornes en copropriété est assuré actuellement presque exclusivement par des opérateurs comme Zeplug qui fournissent des solutions clés en main payées par abonnement. La prise en charge par Enedis de l’installation d'une colonne horizontale, sans frais pour la copropriété, pourrait changer la donne.

Services - 07/11/2022

Le loueur ALD surfe sur le marché de l'occasion

(AFP) - Le loueur longue durée ALD a annoncé vendredi avoir enregistré un très bon troisième trimestre grâce au prix de revente de ses véhicules sur le marché de l'occasion et a relevé ses prévisions pour l'année.

Services - 03/11/2022

Volkswagen cède son activité d'autopartage

(AFP) - Le deuxième constructeur automobile mondial Volkswagen a annoncé mardi la cession de son service d'autopartage à une jeune entreprise allemande, Miles Mobility, reconnaissant la difficulté de rendre bénéficiaire cette activité.

Services - 24/10/2022

Sofinco et Aixam créent une co-entreprise de financement

Déjà fournisseur de solutions de crédit pour Aixam depuis 12 ans, Sofinco renforce son partenariat avec le fabricant de voitures sans permis en créant Aixam Finance, une co-entreprise à 50/50, qui proposera toutes les solutions de financement, y compris la LOA et la LLD (auparavant assurée par ALD Automotive).