Publicité
Publicité
Constructeurs - 27/09/2023 - #Renault , #Nissan , #Ford

Nissan : il n'y aura "pas de retour en arrière" sur l'électrique

Par AFP

Nissan : il n'y aura "pas de retour en arrière" sur l'électrique

Makoto Uchida, Le patron de Nissan, a assuré lundi qu'il n'y aurait "pas de retour en arrière" du constructeur sur l'électrique, quelques jours après le report de cinq ans de l'interdiction des voitures à carburant fossile annoncé par Londres la semaine dernière.

"Plus d'un million de clients ont déjà rejoint notre voyage et ont découvert le plaisir d'un véhicule électrique Nissan", et il n'y aura "pas de retour en arrière maintenant", a déclaré Makoto Uchida, Président-directeur général de Nissan, cité lundi dans un communiqué du groupe.

Le constructeur dévoilait lundi à Londres un nouveau concept car "sportif et urbain" (le Concept 20-23) pour marquer le 20e anniversaire de son studio de design du quartier de Paddington, dans la capitale britannique.

L'entreprise "passera au tout électrique d'ici 2030 en Europe. Nous pensons que c'est la bonne chose à faire pour notre entreprise, nos clients et pour la planète", a ajouté le dirigeant.

Nissan, allié du français Renault, avait déjà annoncé en février une accélération vers l'électrification, disant viser une part de 98% pour ses ventes de véhicules électrifiés (électriques et hybrides) en Europe d'ici 2027.

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak avait annoncé mercredi le report de plusieurs mesures phares de la politique climatique du Royaume-Uni.

Les voitures neuves roulant à l'essence et au gazole seront désormais interdites à la vente en 2035 et non en 2030.

Une mesure qui "aligne" le Royaume-Uni avec le calendrier d'autres pays comme l'UE, avait défendu M. Sunak, face au tollé suscité dans le secteur automobile.

"Alors que de nombreux pays débattent du moment où il faudra interdire la vente de moteurs à combustion interne, Nissan poursuit son objectif visant à atteindre 100% de véhicules électriques (vendus) en Europe d'ici 2030", a insisté le constructeur lundi.

Tous les nouveaux modèles de Nissan sur le continent seront en outre désormais entièrement électriques.

À l'échelle mondiale, le constructeur prévoit de lancer 19 véhicules tout électriques d'ici 2030, et d'introduire une technologie sans cobalt pour réduire le coût des batteries des véhicules électriques de 65% d'ici 2028-2029.

Le report de l'interdiction des voitures à carburant fossile au Royaume-Uni avait suscité des réactions outrées de représentants de l'industrie automobile britannique la semaine dernière.

"Notre entreprise attend trois choses du gouvernement britannique : de l'ambition, des engagements et de la cohérence" et l'annonce de mercredi va "à l'encontre des trois", avait asséné la patronne de Ford au Royaume-Uni Lisa Brankin.

Le lobby britannique du secteur automobile, la SMMT, dénonçait pour sa part de la "confusion et de l'incertitude".

Réactions

... Que de déclarations "définitives" inutilement ...!
Pour exemple, Nissan ne compte plus vendre de voitures en Afrique ou en Amérique Latine dans 10 ans... ils peuvent vraiment se permettre ce genre de chose chez Nissan ... Sérieux ?
;0)

Uchida -san ne parle que du tout électrique en Europe.
;0)

... Effectivement (mea culpa mais Hara Kiri attendra ...)
Et du coup au delà de 2030 en Europe, il (Uchida) en est au même point que la plupart de ses confrères, ce qui atténue la portée de son martial propos ...(?).

Au passage, à propos (...) du concept 20/23 qui semble être une interprétation Nissannesque de la nAlpine R290, et pour cause, "l'alliance" semble avoir un peu de mou dans les voiles en dépit de la petite musique "tout va très bien Madame la Marquise, tout va très bien"...N'y a t il pas eu une déclaration de Renault annonçant l'arrêt des achats en commun ou quelque chose de ce genre, ces jours-ci ... (?)
C'est de plus en plus, "Je t'aime moi non plus" (?). R.I.P. !
;0)

Il est vraiment poilant M. Uchida ! Mais peut-être que personne n'a encore osé lui dire que l'UE avait interdit les Thermiques sur "son territoire" ? Alors effectivement, s'il veut continuer à vendre des chignoles en Europe, il fera comme tous ses copains, "pour le bien de ses clients et de la planète".
Hahahaha, qu'il est drôle.
Il me fait penser à Blume (ou son collègue Diess je ne sais plus) qui découvre que les Chinois roulent Electrique.
Avec un tel amateurisme ils pourraient être ministre de Macron, qui en serait fier.

... qui en serait fier ... Ouarf !

Oui ...ne dites pas à la maman du petit Uchida qu"il est un "amateur" ...il se prend pour le DG "implacable" d'une firme automobile Japonaise très présente sur le sol grand Breton ...
;0)
A défaut d'être "belle"....elle a côté sympa la Micra body buildée qui semble, tout juste, sortie de l'univers Manga (manque des couleurs "flashy" )...
"Lambert vous été beau de profil" ...
,;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles