Marchés - 03/07/2020

Philippe Canetti (Csiam) : "Il y a urgence pour le véhicule industriel"

Les acteurs du véhicule industriel ne veulent pas être les oubliés du plan de relance. Philippe Canetti, Président de la branche véhicule industriel de la Csiam lance un signal d’alarme en direction du gouvernement. En juin les immatriculations sont en recul de 35% et de 40% sur le premier semestre.

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 03/07/2020

Le groupe Bernard lance son offensive digitale

Derrière le nouveau site internet du groupe Bernard, il y a aussi une nouvelle organisation, qui permet à tout vendeur de vendre n’importe quel véhicule du groupe, et une nouvelle gestion des leads qui ne concernera plus seulement le VO mais aussi le VN et l'après-vente.

Réseaux

Catégorie Marchés

Le Conseil constitutionnel annule pour la deuxième fois la libéralisation des pièces captives

L’article de la loi Asap (accélération et de simplification de l’action publique) qui modifiait la protection juridique dont bénéficient aujourd'hui les pièces de carrosserie, de vitrage, optiques et rétroviseurs n’a pas passé le cap du Conseil constitutionnel. Il n’y aura donc pas de changement dans les règles de protection des pièces de carrosserie.

04/12/2020

Le portefeuille de commandes a permis de soutenir le marché automobile français de novembre

Avec 126.055 immatriculations (VP) en novembre, le marché automobile français affiche une baisse de -27%. Les immatriculations du mois de novembre ont été soutenues par un portefeuille de commandes élevé à l’entrée du confinement le vendredi 30 octobre. Les réseaux n’ont cependant pas pu compenser par la vente à distance la fermeture des showrooms. Décryptage des chiffres de novembre avec les données d’Autoways.

02/12/2020

Automobile: le Sénat assouplit sur 5 ans le "malus CO2"

(AFP) - Le Sénat dominé par l'opposition de droite a adouci, lors de l'examen en première lecture du projet de budget pour 2021, la pente du renforcement prévu du malus "CO2" pour l'achat de véhicules polluants.

24/11/2020