Publicité
Publicité
Constructeurs - 13/01/2021

Renault accélère dans l'hydrogène avec l'Américain Plug Power

(AFP) - Renault va accélérer dans les véhicules utilitaires à hydrogène via une coentreprise annoncée mardi avec Plug Power, pionnier américain de la pile à combustible.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les partenaires vont concevoir et développer en France des véhicules utilitaires propulsés à l'hydrogène, à commencer par le Renault Master dès la fin 2021 puis le Renault Trafic.

Renault et Plug Power ont signé en décembre un protocole d'accord pour la création d'une joint venture à 50/50 d'ici la fin du premier semestre 2021, pour un investissement de "plusieurs dizaines de millions d'euros", a précisé Gilles Le Borgne, directeur de l'ingénierie du groupe Renault.

Plug Power a déjà équipé plus de 40.000 systèmes de piles à combustible, notamment des chariots élévateurs pour WalMart et Amazon. La recherche, la fabrication de piles à combustible et les services associés à cette nouvelle offre seront basés en France, sur un ou plusieurs sites encore à déterminer. 

Via cet engagement dans l'hydrogène, Renault veut proposer une alternative moins polluante aux professionnels, dont les camionnettes Diesel ne pourront bientôt plus entrer dans de nombreux centre-villes. 

Stocké dans plusieurs réservoirs sous le plancher du véhicule, l'hydrogène offre une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres pour quelques minutes à la pompe, et ne rejette que de la vapeur d'eau. Alternative à la batterie électrique, cette énergie est devenue un élément clé des plans de relance de l'économie à travers l'Europe. 

L'hydrogène convient notamment aux véhicules les plus lourds, qui sont plus chers et à autonomie limitée s'ils fonctionnent sur batterie.

L'offre de cette joint venture vise d'abord les grandes entreprises qui pourront installer des pompes à leur siège, faute de stations de recharge en nombre suffisant sur la voie publique. "On va faire une proposition holistique, de la vente des voitures à l'installation de stations de recharge, la vente d'hydrogène et l'entretien", a déclaré Gilles Le Borgne à l'AFP.

"Plug Power est un acteur qui a de l'expérience, avec une courbe de baisse de prix très efficace, et avec qui on va pouvoir aller vite", a expliqué Gilles Le Borgne. Renault a l'ambition de devenir "le leader européen des véhicules légers à hydrogène", a-t-il souligné, sur un marché des utilitaires légers dominé par PSA, qui s'est associé de son côté avec Symbio (Faurecia-Michelin).

Le partenariat existant de Renault avec Symbio, qui concernait notamment des Kangoo à hydrogène, "va se poursuivre sur la flotte en exploitation", a précisé Gilles Le Borgne, mais "les nouveaux projets vont basculer dans le cadre de la joint venture avec Plug Power".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Monsieur Le Borgne a l'air d’être un gars plein de vision, il ne faut pas se contenter d'être un leader européen mais un leader mondial. Ne pas oublier de les faire autonomes et sans chauffeur avec !!! Pensez à la diminution impérative des masses salariales !

Durand Pierre, Le 13/01/2021 à 10:01

J'ai toujours dit que les Constructeurs devraient "faire feu de tout bois", donc les énergies se côtoieront toutes, elles seront complémentaires : pétrole, gaz, H2, Electricité batterie, Electricité PAC et même le gazogène pour Jo.
Alors encore là, bravo à Renault !

Bruno Haas, Le 13/01/2021 à 10:56

Oui, à chaque utilisation, son véhicule avec sa réserve énergétique ad hoc associée. La question pour le client sera de savoir quelle sera l'énergie la plus adaptée à ses besoins lorsqu'il va y avoir pléthore de choix.
Une affaire de spécialistes.
Les commerciaux vont devoir acquérir un sacré bagage technique et argumentaire...
;-)

Clerion , Le 13/01/2021 à 12:45

Bien vu Clerion !
Bien que je me considère, toute modestie mise à part, comme un spécialiste, je vais avoir à acheter/louer/utiliser une bagnole "principale" dès que ma femme prendra sa retraite et qu'elle ne bénéficiera plus de sa voiture de fonction (actuellement un Peugeot 3008), et je n'ai absolument aucune certitude.
Le cahier des charges est relativement simple : des milliers de kilomètres sur autoroute entre Sèvres et Duingt et retour, très rares déplacements en région parisienne où sont privilégiés le 2 roues (vélo et scooter), besoin de places pour des déménagements incessants entre les deux baraques, voyages confortables avec deux sièges enfant à l'arrière deux à trois fois par an.
1) Racheter à l'employeur de ma femme le 3008 en question qui aura une valeur comptable ridiculement basse et qui répond au CdC mais à un coût peut-être un peu élevé.
2) Acquérir un Peugeot 2008, pas tant moins logeable que le 3008 mais, Diesel ou SP ? Le 3 cylindres me fait un peu peur côté longévité. Les 574 km se font systématiquement à des moyennes prohibées (mais jamais supérieur à 1 point de permis et 45 € d'amende minorée ; ça sent le vécu).
3) Un cabriolet XK8 qui ne répond en rien au CdC mais qui me plaît à mort, et pour ce qu'il me reste à vivre, je me dis que faut savoir profiter des bonnes choses. Les petits-enfants seront déposés par leur parents au domicile, quoi merde. Quand besoin de place, location d'une chignole.
4) En tout cas pas un VE, la bagnole étant utilisée à 80% sur autoroute.

Au secours, à l'aide, qu'en dîtes-vous ?

Bruno Haas, Le 13/01/2021 à 14:27

... Non consulté, je m'autorise ...
1(si la VNC est proposée...) puis 2 (en Hdi donc) le cas échéant ne contrevient nullement à 3 car pas le même usage, c'est évident !
A vot' service
;0)

Ade Airix, Le 13/01/2021 à 15:00

@ M. Haas,
Finalement, ce qui risque de manquer, c'est la place de pouvoir ranger chez soi toutes ses voitures utilisées soit :
uniquement en ville
uniquement sur autoroute
un peu des deux
pour se faire plaisir
pour aller dans les ZFE
Prtir tout seul, à deux trois, voire cinq
N'en jetez plus !
;-)

Clerion , Le 13/01/2021 à 15:28

Merci Adeairix, choix plutôt judicieux. J'attends de voir la valeur comptable mais ça devrait le faire.

Quant à la remarque de Clerion, c'est en effet plus le manque de place qu'un autre motif qui m'aura "empêché" de me constituer une petite collection.

Bruno Haas, Le 13/01/2021 à 16:18

Je n'ai pas de solution du tout pour le spécialiste du Lac d'Annecy ...et je n'ai qu'une solution pour moi ! Désolé ! Je suis sur que pour tout le monde c'est pareil !!
Par contre je suis sur que la majorité des solutions...passent par des impératifs économiques en général.
Le spécialiste monsieur Lucos...cela fait longtemps qui nous a donné la solution...c'est le client qui décide in fine lors d'un achat de véhicule !!
Par contre si le fournisseur auto n'a pas de culture client....il fini par se faire bananer (les agonies sont lentes) ...et en plus si le produit est mauvais, avec une garantie merdique ...plus il se fera bananer dans l'avenir. Ce n'est plus le produit qui compte, mais le service !!
Il peut toujours dire...un client de perdu, dix de retrouvé !! Hi, hi !!
Par contre il y a des clients finaux qui sont fiers de payer de grosse factures (surtout hors garantie) ...il ont la sensation d'exister !!

Durand Pierre, Le 13/01/2021 à 17:11

J'ai pris ce soir le parti de vous lire et tout se présentait bien, quand tout à coup un "merdique" vient tout gâcher....
Jo,
Descatolisez vous diantre !
Il nous plairait de vous apprécier comme commentateur, car nous sentons que le fond est bon..
;0)

Lucos , Le 13/01/2021 à 23:08

J'ai note ! Je corrige..."les petites garanties de deux ans seulement arrange bien certains constructeurs européens et permettent de ne pas prendre trop la responsabilité des produits qu'ils fabriquent" !!

Durand Pierre, Le 14/01/2021 à 15:45

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 13/01/2021

Catégorie Constructeurs

Renault tient ses promesses de remettre la France au centre de sa stratégie industrielle

Lors de la première journée de négociation de son prochain accord triennal (2022-2024), le groupe Renault a annoncé aux organisations syndicales l’affectation de neuf nouveaux modèles sur les sites de production français. La transition énergétique va également conduire à la reconversion ou formation de près d’un tiers de ses effectifs.

17/09/2021

Dieselgate : un procès Volkswagen s'ouvre en Allemagne

(AFP) - Le procès de quatre anciens responsables de Volkswagen, accusés de fraude dans l'affaire des moteurs diesels truqués, s'ouvre jeudi, une nouvelle étape dans l'épilogue pénal du "dieselgate" malgré l'absence de l'ancien patron du groupe.

17/09/2021

Citroën dévoile une C3 spécialement conçue pour le marché indien

Dans la quête d’un développement international, Citroën mise sur le marché indien. Pour conquérir les clients sur ce marché réputé être l’un des plus exigeants en contenu produit et en prix, Citroën a développé un véhicule spécifique avec une C3 très différente de la version européenne dont la révélation avait lieu hier.

17/09/2021

Pour son enquête sur Tesla, un régulateur sollicite douze autres constructeurs

(AFP) - L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a demandé à douze constructeurs automobiles des informations sur leur système d'assistance à la conduite dans le cadre de son enquête préliminaire sur celui de Tesla, ouverte après une série d'accidents avec des véhicules d'urgence.

15/09/2021

Frank Marotte, président de Toyota France : "Au pire, nous aurons un mois de retard sur nos prévisions"

Hier, la production reprenait dans l’usine Toyota de Valenciennes, après 6 semaines d’arrêt. Cette interruption ne va pas perturber le lancement commercial de Yaris Cross, prévu ce jeudi, ni les journées portes ouvertes de ce weekend, nous a dit Frank Marotte, président de Toyota France. En revanche, le retard de production d'un mois va se ressentir sur les objectifs, à moins de réaliser un rattrapage au dernier trimestre.

14/09/2021