Equipementiers - 26/03/2020

Coronavirus : plainte pour mise en danger de la vie d'autrui contre un équipementier automobile

(AFP) - Les salariés de l'usine d'Hirson (Aisne) de l'équipementier automobile AML Systems ont déposé plainte pour mise en danger de la vie d'autrui, estimant que l'entreprise prend des "risques" avec leur "santé" dans un contexte de pandémie de coronavirus, selon des sources concordantes.

Auteur : AFP

Partagez cet article     

"Malgré la bonne volonté affichée par la direction afin de mettre en place les gestes barrière, la sécurité totale n'existe pas", fait valoir l'avocat Me Ralph Blindauer, au nom du CSE, dans la plainte consultée par l'AFP. 
"Il existe de nombreuses occasions de transmission du virus dès lors qu'une communauté de travail, sans nécessité absolue pour la Nation ou pour l'économie, est amenée à se rencontrer", ajoute-t-il, jugeant que "l'employeur expose ses salariés à un risque immédiat de mort ou de blessures".
Selon lui, il est "inadmissible qu'un employeur prenne des risques avec la santé de ses salariés en obligeant ces derniers à travailler dans un secteur non essentiel".
Le parquet de Laon a confirmé mercredi à l'AFP avoir reçu la plainte, et devra examiner s'il existe effectivement des éléments constitutifs de la mise en danger pour ouvrir ou non une enquête.
AML Systems, rachetée en 2016 par le groupe Johnson Electric, conçoit, produit et commercialise des correcteurs de phares, des actionneurs d'éclairage et des systèmes lave-projecteurs pour l'industrie automobile.
Sollicitée par l'AFP, la direction n'a souhaité faire "aucun commentaire".
"L'usine tourne toujours (...) On espère que cette plainte va servir de levier, qu'ils vont sortir du déni et fermer l'usine", a déclaré Romain Delhaye, déléguée CGT et secrétaire du Comité social et économique d'établissement. "Tous nos clients français sont fermés".
Environ 250 personnes travaillent sur le site d'Hirson, dont quelque 150 dans les ateliers de production mais, selon lui, de plus en plus de salariés font valoir leur droit de retrait ou sont en arrêt maladie.
"On a l'impression d'être dans une lutte des classes, tous ceux qui peuvent être en télétravail, les cadres, le sont, et les manutentionnaires, au charbon", a ajouté M. Delhaye. 
L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros sur l'exercice 2017-2018 et emploie 560 personnes en France et en Chine, selon les chiffres disponibles sur son site.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

L'article de l'AFP ne parle pas des clients "même pas français" qui ne seraient pas fermés … Y sont quand même pas "suicidaires" chez "Johnson Electric" ou alors il y a un argument "sous jacent" qui échappe.

… Du boulot en perspective pour les spécialistes du droit social dans les semaines et mois qui viennent … D'autant qu'avec les novations sur le temps de travail "on" a pas fini de finir … La CGT est dans les starting …

Ade Airix, Le 26/03/2020 à 09:47

Si ces Cégétistes gagnent leur procès ils iront fêter ça tous ensemble au troquet du coin en s'agglutinant au bar.

Bruno Haas, Le 26/03/2020 à 09:52

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 26/03/2020

Marché moto : Dommage, c’était bien parti !

Avec 23% de progression, le mois de février a dépassé les 15.000 immatriculations : un des meilleurs mois de février de l’histoire de la moto en France. Sachant que celui de 2019 était déjà en hausse de 23%. Un résultat à mettre majoritairement au compte des moyennes et grosses cylindrées, ainsi qu’à quelques marques très en forme sur ce début d’année. Dont Yamaha, qui gagne 58% sur le mois. Mais ça, c’était avant.

Moto

Le marché du VUL en Europe a ralenti sa chute en février

Avec 149.644 immatriculations de VUL neufs, le marché européen a réduit sa chute (-3,4%) en février. A l’inverse, les volumes du VU neuf et du VI neuf continuent de sombrer de respectivement -17,6% et -19,1%, tandis que la catégorie des bus et cars reste sur une tendance positive de +2,4%.

Marchés

On ne passe plus au salon

Alors que nous sommes contraints de faire salon à domicile pour une durée indéterminée, les amateurs d’automobile pourraient bientôt ne plus avoir de lieu où visiter le leur. Et ce n’est pas que la faute du virus.

Analyse

Le coronavirus menace le mariage PSA-Fiat Chrysler

(AFP) - Se fera ou ne se fera pas ? Des ombres planent sur le mariage annoncé entre les constructeurs automobiles PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), en raison de la pandémie qui fragilise les entreprises et menace l'équilibre de l'opération, indiquent des sources financières à l'AFP.

Constructeurs

Covid-19 : Comment rester ouvert en garantissant la sécurité des salariés ?

Les organisations patronales et syndicales de la branche des services automobiles se sont mises d’accord sur les principes de prévention pour garantir la sécurité des salariés pendant la période de confinement. IRP Auto Solidarité-Prévention travaille sur la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, le ministère du Travail aussi. Les syndicats estiment que toutes les activités des établissements autorisées "ne sont cependant pas indispensables à la vie de la Nation".

Réseaux

Catégorie Equipementiers

Covid-19 : quel impact sur les équipementiers ?

Il y a 15 jours, les équipementiers étaient encore peu nombreux à constater un impact grave du coronavirus sur leur activité, même si 39% avaient subi des cas d'infection dans une ou plusieurs de leurs usines. 15 jours après, leur vision des choses a dû évoluer, eux qui craignent des fermetures prolongées des usines des constructeurs.

01/04/2020

Faurecia se dit prêt à traverser la crise

Faurecia, qui redémarre progressivement son activité en Chine, dispose de plus de 900 millions d’euros de lignes de crédit disponibles pour résister à l’arrêt temporaire de ses activités en Europe et en Amérique.

30/03/2020

Plastic Omnium dit pouvoir tenir sans activité au moins jusqu’à fin juin

Alors que l’équipementier redémarre son activité en Chine, il met ses usines européennes et américaines à l’arrêt, faute de demande de la part de ses donneurs d’ordre. Il dispose d’une trésorerie suffisante pour faire face à un arrêt total de production "au moins jusqu’à la fin du premier semestre", dit-il.

25/03/2020

Coronavirus : Bosch va fortement réduire son activité en Allemagne

(AFP) - Le premier équipementier automobile mondial Bosch a annoncé vendredi qu'il allait "fortement réduire" ses activités en Allemagne et fermer des usines pour réagir à la chute de la demande mondiale dans l'automobile provoquée par la pandémie de coronavirus.

23/03/2020

La Fiev crée un fonds pour soutenir les nouvelles mobilités

La Fiev a créé le fonds Keyros, présidé par Bernard Streit et doté de près de 33 millions d'euros, destiné à soutenir et promouvoir les nouvelles mobilités en France. Le syndicat des équipementiers s'est aussi doté d'une nouvelle organisation pour confier à ses adhérents la direction et le management de ses services.

11/03/2020

A Strasbourg, des chercheurs en quête des plastiques de demain

(AFP) - De pansements "intelligents" à base de carapaces de crevettes à des matériaux d'isolation issus de micro-algues, des chercheurs planchent sur les bioplastiques de demain dans des laboratoires de Strasbourg, la "Mecque des polymères" aujourd'hui en pointe sur ces matériaux qui ont le vent en poupe.

09/03/2020