Marchés - 26/03/2020

Le Covid-19 va faire chuter le marché automobile mondial de 12% à 15%, selon les analystes

Selon trois cabinets d'analyse réputés, l'impact du Covid-19 sur le marché automobile mondial sera de 12% à 15%, dans l'état actuel des choses. L'Europe et les Etats-Unis seront plus touchés que la Chine.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partagez cet article     

IHS Markit, spécialiste des prévisions de marché automobile, propose une projection en date du 25 mars, projection qui est mise à jour régulièrement en prenant en compte les nouvelles directives de confinement, les initiatives des constructeurs et l’activité des concessionnaires. Il s’attend à une baisse de plus de 12% du marché automobile mondial qui tomberait donc à 78,8 millions d'unités, "soit une dégradation de 10 millions d'unités par rapport à nos prévisions pré-coronavirus faites en janvier 2020", souligne Colin Couchman, directeur d’IHS Markit en charge des prévisions mondiales.
Cette prévision est assez proche de celle des analystes de Bank of America qui tablent sur une baisse de 13% cette année.
L’agence de cotation S&P Global Ratings s’attend pour sa part à un marché automobile mondial en baisse de 15% en 2020, à 78 millions de véhicules légers (soit 12 millions de moins que sa prévision de début d’année).

L’Europe durement touchée
"En Europe, les conditions de la demande s’aggravent de jour en jour", constate Colin Couchman qui s’attend aujourd’hui à une baisse de 13,6%  à 15,6 millions d'unités en Europe de l’Ouest et Centrale, soit 1,9 million d'unités de moins qu’initialement prévus. S&P Global Ratings est plus alarmiste, tablant sur un recul de 15 à 20%.

De l’ordre d’un million de véhicules qui ne seront pas produits en Europe
En se basant sur les durées de fermetures d’usine annoncées par les constructeurs, "c’est une perte de 880.000 véhicules qui est actuellement programmée, indique Colin Couchman, dont plus de 256.000 unités en Allemagne, 140.000 en Espagne et 100.000 en France". Et même si la production ne s'arrête que pendant les périodes annoncées, la phase de montée en puissance de l'assemblage qui suit entraînera de nouvelles pertes de production, prévient-il.
D’ailleurs, Calum MacRae, analyse chez GlobalData, s’attend à une perte bien plus importante, "de l’ordre de 1,3 million de véhicules légers".
"95 des 103 usines automobiles européennes seront arrêtées plus ou moins longtemps au cours des mois de mars et avril, c’est l’équivalent de l’arrêt de 4 usines sur un année complète ou une perte de 29,3 milliards d’euros de PIB", dit-il.

Une baisse d’au moins 15% des ventes aux Etats-Unis
En Amérique, les annonces d’arrêt de production donnent une perte de 478.000 véhicules, dont 336.000 aux Etats-Unis, 77.000 au Mexique et 64.000 au Canada, a calculé IHS Markit. Colin Couchman estime que "les mesures annoncées de politique monétaire et budgétaire ne seront pas suffisantes pour sauver le marché automobile d'un effondrement imminent de la demande". Il s’attend à une baisse d’au moins 15%, à 14,4 millions d'unités, soit 2,4 millions d'unités de moins que ses prévisions précédentes. S&P Global Ratings s’attend également à un fort recul, de 15 à 20%.

Une baisse de 10% en Chine
IHS Markit s’attend à un recul de près de 10% en Chine, avec un volume de 22,4 millions de véhicules, soit 2,3 millions d'unités de moins que prévu en janvier 2020. S&P prévoit également un recul de 8 à 10%.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Avez vous entendu un message d’encouragement de la Comission ,avez vous entendu l’annonce de sursoir aux amendes...moi pas.
Nos chers députés vont ils être payés alors qu’ils sont confinés et ont désertés les allées en disant on télétravaille ?
Encore un mois de confinement et après .....si tout se déroule selon les "experts"le marché redémarrera en Juin....avant les vacances que les Français vont savourer avec cette épreuve.
Ce n’est que mon avis......et je suis loin d’être un expert

Alain Boise, Le 26/03/2020 à 05:50

Recommandation très "savoureuse" de Marc Fiorentino ce jour !
Comprenne qui pourra … La reco n'a pas le même impact ou la même "saveur" selon "l'âge du capitaine".
"A toutes les PME et TPE : allez emprunter de l'argent à la banque, les guichets sont ouverts, et ce grand élan de "solidarité" ne va pas durer et rassurez-vous, ce ne sont pas les banques qui paient, c'est l'état donc c'est gratuit comme disait notre bon François. "

Prenez soin de vous … et des "zautres" aussi !

Ade Airix, Le 26/03/2020 à 10:05

Vous radotez le druide.

La baisse sera de plus de 20% en Europe. Sans le C19, le marché aurait été en baisse de qq %. 2 mois d'arrêt de l'activité (on n'en sera pas loin), c'est 17% prorata temporis de l'année, sans parler de la remise en branle des usines et de la chaîne d’approvisionnement. Au sortir de la crise, les gens et les entreprises vont se serrer la ceinture et remettront à plus tard l'investissement dans un véhicule qui ne sera pas jugé prioritaire.
20 à 25% de baisse. Rdv à la St-Sylvestre.

Jl S, Le 26/03/2020 à 12:00

Rdv à la St-Sylvestre, cher JL S ?
Sur Skype pourquoi pas … Si l'"on" peut éviter le jambon / flamby annoncé par Lucos, ailleurs, ce sera aussi bien !
;0)
Sinon vos hypothèses au doigt mouillé (ou pas) me semblent valoir laaargement les prédictions des "zanalystes" patentés à cet instant (!).
Pas besoin de faire "tourner le Cray" de service … ! …
Autant dire que la croissance du PIB à moins 1% … Il est "gentil" même si on aimerait croire que ce fût vrai …

Ade Airix, Le 26/03/2020 à 12:58

Je vous dis que la reprise va être terrible et que ça va exploser tellement les gens seront heureux d'avoir passé cette crise..
J'aime pas les Flanby !
;0)

Lucos De Beuliou El Tipi, Le 26/03/2020 à 21:39

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 26/03/2020

Marché moto : Dommage, c’était bien parti !

Avec 23% de progression, le mois de février a dépassé les 15.000 immatriculations : un des meilleurs mois de février de l’histoire de la moto en France. Sachant que celui de 2019 était déjà en hausse de 23%. Un résultat à mettre majoritairement au compte des moyennes et grosses cylindrées, ainsi qu’à quelques marques très en forme sur ce début d’année. Dont Yamaha, qui gagne 58% sur le mois. Mais ça, c’était avant.

Moto

Le marché du VUL en Europe a ralenti sa chute en février

Avec 149.644 immatriculations de VUL neufs, le marché européen a réduit sa chute (-3,4%) en février. A l’inverse, les volumes du VU neuf et du VI neuf continuent de sombrer de respectivement -17,6% et -19,1%, tandis que la catégorie des bus et cars reste sur une tendance positive de +2,4%.

Marchés

On ne passe plus au salon

Alors que nous sommes contraints de faire salon à domicile pour une durée indéterminée, les amateurs d’automobile pourraient bientôt ne plus avoir de lieu où visiter le leur. Et ce n’est pas que la faute du virus.

Analyse

Le coronavirus menace le mariage PSA-Fiat Chrysler

(AFP) - Se fera ou ne se fera pas ? Des ombres planent sur le mariage annoncé entre les constructeurs automobiles PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA), en raison de la pandémie qui fragilise les entreprises et menace l'équilibre de l'opération, indiquent des sources financières à l'AFP.

Constructeurs

Covid-19 : Comment rester ouvert en garantissant la sécurité des salariés ?

Les organisations patronales et syndicales de la branche des services automobiles se sont mises d’accord sur les principes de prévention pour garantir la sécurité des salariés pendant la période de confinement. IRP Auto Solidarité-Prévention travaille sur la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, le ministère du Travail aussi. Les syndicats estiment que toutes les activités des établissements autorisées "ne sont cependant pas indispensables à la vie de la Nation".

Réseaux

Catégorie Marchés

Le marché du VO en recul de "seulement" 35% en mars

Comparé à l’effondrement du marché VN (-72%), le marché de l’occasion n’a perdu "que" 34,6% en mars. Selon les données Auto-ways, il a enregistré un recul de 67% la deuxième quinzaine, bien moindre que les -95% du marché VN.

02/04/2020

Un top 20 des ventes VN chahuté sur la première quinzaine de mars

Avec l'arrêt (-95%) des immatriculations VN à partir du 16 mars, seule la première quinzaine de mars méritait une analyse des meilleures ventes sur les différents canaux. La 208 reste leader chez les particuliers et la Clio chez les entreprises mais le reste du classement est assez bouleversé.

02/04/2020

Le marché automobile français finit le mois de mars à -72%

L’interdiction d’ouverture des show-rooms à partir du 16 mars a entrainé un arrêt brutal des immatriculations qui ont chuté de -95% sur la deuxième quinzaine. Sur cette période ce sont 136.000 immatriculations qui ont été perdues par rapport à l’année dernière.

01/04/2020

Le marché du VUL en Europe a ralenti sa chute en février

Avec 149.644 immatriculations de VUL neufs, le marché européen a réduit sa chute (-3,4%) en février. A l’inverse, les volumes du VU neuf et du VI neuf continuent de sombrer de respectivement -17,6% et -19,1%, tandis que la catégorie des bus et cars reste sur une tendance positive de +2,4%.

26/03/2020