Publicité
Publicité
Salons - 08/10/2021

Annulation du salon de l'auto de Genève en 2022 face aux difficultés du secteur automobile

(AFP) - Les organisateurs du salon de l'auto de Genève ont décidé d'annuler son édition 2022, ont ils annoncé jeudi, et de le repousser à 2023, à cause des difficultés du secteur automobile, confronté à une forte pénurie de semi-conducteurs.

Auteur : AFP

Partager cet article

La "crise des puces électroniques" va probablement perdurer dans le courant de l'année prochaine, a reconnu Sandro Mesquita, le directeur général du salon de l'auto de Genève, dans le communiqué annonçant l'annulation de l'événement, expliquant qu'en "ces temps incertains, de nombreuses marques ne sont pas en mesure de s'engager à participer à une foire professionnelle".
Ce grand rendez-vous pour le secteur de l'automobile aurait dû se tenir du 19 au 27 février 2022.

Dans un entretien accordé au bi-hebdomadaire suisse l'Agefi, publié lundi, M. Mesquita avait expliqué que le salon se tiendrait en version réduite, avec une soixantaine de marques prévues pour relancer l'événement après deux ans d'absence.

Mais face aux conséquences directes de la pandémie de Covid-19, avec les restrictions de voyages, mais aussi aux conséquences indirectes avec la crise des semi-conducteurs, "il est devenu clair qu'il était nécessaire de reporter le salon", a déclaré M. Mesquita dans le communiqué.

Avec la pénurie de semi-conducteurs, "les constructeurs automobiles ont de nouvelles priorités qu'ils doivent d'abord résoudre", ont soupesé les organisateurs, estimant qu'ils n'avaient pas d'autre choix que d'annuler l'événement et attendre 2023. 

Ils comptent cependant continuer de travailler sur la plateforme en ligne que le salon prévoyait de mettre en place pour cette édition 2022, qui devait se tenir sous forme hybride, mêlant stands d'exposition sur place et événements en ligne comme le font désormais de plus en plus de salons professionnels. L'objectif est maintenant qu'elle montre "tout son potentiel" pour l'édition 2023, ont précisé les organisateurs. 

Avec la crise sanitaire, les organisateurs de ce salon qui accueille habituellement quelque 600.000 visiteurs et auxquels avaient participé 160 exposants en 2019 avait dû annuler son édition de 2020, puis de 2021.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Mieux valait Qatar que jamais ?
Et bien non, malgré le sponsor, les constructeurs et surtout les groupes ne viennent plus.
Les puces ont bon dos...
;0)

Lucos , Le 08/10/2021 à 00:07

Lucos a raison, strictement rien à voir avec les puces.
L'expression "foire professionnelle" est appropriée.

Bruno Haas, Le 08/10/2021 à 10:54

Cette histoire de Salon devient très particulière avec cette mode de vouloir tout remplacer systématique par du numérique le nouveau dieu du commerce.
Et l'humain dans tout cela ?
Je rappelle un des principes du Gros Marcel (C'est revival aujourd'hui !) :
"La meilleure façon de vendre un bagnole à un client, c'est de lui foutre le cul dedans !"
Et ça avec un PC !
A ce rythme certains vont finir par faire leur fêtes de famille en visio et à aller en vacances sur Google map...
Le monde d'après, trop génial !
;0)
A ce rythme nous allons finir par

Lucos , Le 08/10/2021 à 12:10

...ne plus savoir ce que l'on vend et à qui..
;0)

Lucos , Le 08/10/2021 à 12:11

Ne quittez pas, une machine va vous répondre.
Comme quand le site Internet me demande de cocher une case pour prouver que je ne suis pas un robot ; le comble !

Bruno Haas, Le 08/10/2021 à 12:13

Je suis vachement déçu… je vais plus avoir mon sandwich suisse !
Pour la perche du lac c’est déjà fait… et la fondue aussi !!

Durand Pierre, Le 08/10/2021 à 14:24

Le top à G'nève c'était quand même la cantine des exposants, près de 500 € à 4...
;0)

Lucos , Le 08/10/2021 à 15:53

... C'était un peu mieux qu'un sandwich suisse, en même temps ...

Après le Covid, la "faute" à la pénurie de puces ? ...Et pourquoi pas le Brexit ou les cors aux pieds ?
Sinon "organisateur de salons" un métier qui se perd, hélasse ! ... Tenir jusqu'en 2023 ?
;0)

Ade Airix, Le 08/10/2021 à 16:45

Le PB des sandwichs suisses à G'nève c'est que tu t'attends à de l'alpestre, du calorique, du goûtu du fond des bergeries au rapport volumétrique indécent, et bien naan ya que le prix qui est Suisse....
;0)

Lucos , Le 10/10/2021 à 22:19

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 08/10/2021

Le réseau Five Star mise sur le boom de la carrosserie rapide

La moitié du réseau de carrosserie Five Star a intégré le concept de réparation rapide Repair Zen dans ses ateliers. 15 centres dédiés vont même voir le jour avant la fin de l’année pour répondre à la demande de petits travaux avant restitution de véhicules en LOA et de remise en état de VO pour les concessionnaires.

Réseaux

Mini et Seat, championnes du leasing en 2021

La part des ventes aux particuliers financées en leasing (LOA ou LLD) continue de progresser en France, selon le traitement des données d’immatriculations réalisé par Autoways. Mini reste en tête rejointe par Seat sur les immatriculations VN des 9 premiers mois. Forte progression pour Renault, Nissan, Smart, Opel et Citroën.

Marchés

Catégorie Salons

Hyundai va renforcer son offre à l'hydrogène

(AFP) - Hyundai accélère encore dans l'hydrogène et compte proposer des moteurs à hydrogène sur tous ses utilitaires à partir de 2028, a annoncé mardi le constructeur.

08/09/2021